jeudi 16 juillet 2015

Nous les Menteurs de E.Lockhart








Synopsis :

Une famille belle et distinguée.
L'été. Une île privée.
Le grand amour. Une ado brisée.
Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs.
Un accident. Un secret. La vérité.

Un drame familial époustouflant où culmine le suspens. Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer...

Mon avis :

J'ai découvert ce roman quelques mois avant sa sortie V.F. Etant donné le nombre de coups de cœur pour cet ouvrage, je me suis laissée naturellement tenter lors de sa publication en France.

Dans ce roman, nous allons principalement suivre Cadence dite " Caddie ". Ses parents viennent de se séparer à l'été quinze. Caddie pars donc sur l'île familiale pour les grandes vacances accompagnée de sa mère Penny. Sur l'île, Caddie va retrouver ses tantes, ses cousins, ses cousines, ses grands parents et Gat. Gat est le fils du compagnon de sa tante Carrie.

La famille Sinclair est très particulière. Au sein de leurs rangs, toute faiblesse, tout mal-etre ou soucis ne doivent jamais paraître. Chaque membre de cette famille devient au fil du temps, pro dans l'art de tout dissimuler. Ce clan a beau paraître, aux yeux de tous, parfait... il en est très loin.

Caddie passe les 3/4 de son temps avec sa cousine Mirren, son cousin Johnny ainsi qu'avec Gat. Les quatre adolescents ont été surnommés par les adultes : Les Menteurs.

Chacun est content de se retrouver en famille sur l'île pour l'été. Tout va pour le mieux jusqu'à ce fameux accident.
Que c'est-il passé? Pourquoi? Dans quelles circonstances? Pourquoi tout le monde refuse de dire la vérité à Cadence? Quel est ce secret? Pourquoi ne se souvient-elle de rien concernant l'accident alors qu'elle semble se souvenir de tout ce qui c'est passé avant? Va-t-elle recouvrir la mémoire? Si oui, quel impact la vérité aura-t-elle sur son avenir?

Je suis assez mitigée vis-à-vis de cette lecture. Autant certains aspects du roman m'ont plu autant d'autres m'ont carrément gonflé et énervé.

J'ai aimé la relation entre les quatre adolescents, leur amitié, leur grain de folie et leurs caractères.
Mirren est une jeune fille attachante, la plus discrète du groupe, la plus calme et la plus raisonnable. Johnny est le joyeux luron de la bande. Il est toujours prêt pour dire ou faire des bêtises. Il n'est pas du genre à se prendre la tête pour des broutilles. Gat, quant à lui ne fait pas partie de la famille au sens biologique, il est "une pièce rapportée " et le sait pertinemment. Il s'en accommode autant qu'il le peut. C'est un garçon attachant, pas forcément sur de lui contrairement à ce qu'il laisse pressentir. Il est attentionné. Cadence est la plus aventureuse, la plus têtue, la plus sensible. Elle n'en reste pas moins attachante.

Concernant les adultes, je les ai nettement moins appréciés. Leur façon de se comporter, de dire à leurs enfants de taire leur mal-être, leur faiblesse est inacceptable pour moi. Les parents sont censés aidés leurs enfants, les comprendre, les rassurer mais certainement pas d'agir ainsi. Ils passent plus de temps à s’inquiéter d'un héritage futur que de s'occuper et s'inquiéter de leurs progénitures.
Les deux jumelles sont de vraies pestes. Personne n'est parfait, et ce n'est pas en faisant semblant aux yeux de tous, que les problèmes se régleront...

Le style d'écriture de l'auteure est simple, facile à lire et fluide. Pourtant, j'ai eu du mal à être embarquer dans l'intrigue. La partie avant l'accident s'est lue très vite pour ma part. En ce qui concerne la période d'après, il n'en a pas été de même. J'ai trouvé qu'il ne se passer pas grand chose pour être honnête, j'ai eu l'impression de tourner en rond pendant un bon nombre de pages et cela me désole. J'aurais aimé plus de rebondissements, plus d'actions,moins de lenteurs, moins de passage pour but de nous faire verser la larmichette... Les mois passent mais rien ne se produit de vraiment particulier ou intéressant.

J'ai du patienter jusqu'aux 50 dernières pages avant de commencer à avoir des débuts de réponses et pour que les choses bougent et s'accélèrent. J'aurais aimé avoir un peu plus d'indices, ou plus de questions en suspens, plus de fausses pistes concernant l'accident tout au long du roman. Car là, on passe vraiment d'une grosse partie mollassonne à une petite partie où tout va limite trop vite. Je regrette le côté redondant...

Le gros point positif de ce roman et je salue l'auteure pour cela est : La révélation finale concernant l'accident. Je suis restée littéralement sur le cul. L'auteure a su me surprendre au moment où je ne m'attendais et n'espérer plus rien.

Je vous conseillerais néanmoins cette lecture afin de vous en faire votre propre avis. Il a provoqué tellement de coups de cœur, qu'il plaira certainement à bon nombre de lecteurs/lectrices malgré le fait que je n'ai pas été convaincu. Je suis passé probablement à côté mais ce ne sera pas forcément le cas pour tout le monde.


Extraits :

" Au mois de juin de l'été quinze, papa nous a donc annoncé qu'il nous quittait. Deux jours plus tard, il est parti. Il a expliqué à ma mère qu'il n'était pas un Sinclair et qu'il n'arrivait plus à faire semblant. Il n'arrivait plus à sourire, à mentir, à faire partie de cette splendide famille dans ces majestueuses villas. "

" C'est vrai : je n'ai aucun souvenir de mon accident. Je ne me souviens pas de mes rendez-vous chez le médecin. Je sais qu'ils ont forcément eu lieu-on a établi un diagnostic, un traitement à suivre- mais j'ai un trou noir complet pour tout ce qui touche aux détails de ces consultations. "

" Il se retourne et remonte la pente du toit en deux enjambées. Soudain, ses bras m'enlacent et nous nous accrochons l'un à l'autre.
Il frissonne légèrement et m'embrasse dans le cou; ses lèvres sont froides. Nous demeurons immobiles, dans les bras l'un de l'autre, pendant une minute ou deux, et l'univers semble se remettre enfin en place, et je sais que toute trace de colère entre nous est effacée. "







2 commentaires:

  1. Oh dommage, c'est toujours pénible quand on n'accroche pas à un livre que la plupart des gens semble aimer, car on a forcément pas mal d'attentes dès le début, donc après c'est la déception. Il est dans ma PAL je verrai bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou tu vas bien? Oui c'est pénible de passer à côté d'un roman mais c'est pas grave. Après tout, j'ai adoré des romans que d'autres ont détesté alors bon... Quand tu l'auras lu, si ça ne te gêne pas, penses à me donner ton avis. Je suis curieuse d'avoir ton ressenti même si ce n'est pas pour tout de suite. Bon week-end et bonnes lectures!!!

      Supprimer