mardi 1 septembre 2015

Quand la vie vous rattrape... de Delphine Wysocki







Synopsis :


Tout le monde souhaite, un jour, rencontrer son âme sœur, fonder un foyer, être heureux...

Moi encore plus que les autres. Ce qui est normal, pour un orphelin. On en rêve, on idéalise même un peu trop notre futur.


Le risque, dans tout ça, c'est que l'on peut tomber bien bas...



Alors, quand la vie se met à vous jouer des tours, vous êtes complètement perdu.

Ce que je vous dévoile, ici, est l'histoire de ma vie, une histoire qui me tient à cœur. 


Voici l'histoire de mon bonheur, avec Célya, mon âme sœur, rien n'est éternel, en ce bas monde, nous l'avions compris bien trop tôt...



Mon avis:



En premier lieu, je tiens a remercier chaleureusement Delphine Wysocki pour l'envoi de cette nouvelle. Habituellement, je ne lis pas de nouvelle car je préfère les longues histoire donc forcément ce n'est pas compatible. Ce n'est pas pour rien que j'adore les sagas. Et puis, j'ai lu le résumé ce qui m'a donné vraiment envie de rentrer dans cet univers.

Dans cette nouvelle, nous allons suivre Adam. Ce sera lui notre narrateur. J'ai aimé le fait qu'un homme puisse nous raconter son amour pour une femme, cela change. Très ( trop ) souvent, l'amour est raconté par des femmes.Il va nous conter ici son histoire si particulière. Depuis l'âge de de deux ans et demi, il vit dans un orphelinat français. C'est là, qu'il rencontrera Célya, son âme sœur.

Etant donné qu'il s'agit ici d'une nouvelle, je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire en elle même.

Cette histoire m'a touché, intrigué, bouleversé ( sur la fin ). J'ai passé un très moment de lecture même si il fut court. J'ai aimé l'amour inconditionnel que nos deux personnages se portent. Leur histoire est tellement peu banal ce qui est le point fort de ce récit. Vu leur vécu, ils sont bien décidés à ne laisser aucun événement ni aucune personne leur barrer la route du bonheur. Pour eux, le bonheur n'est pas de posséder des objets hors de prix, d'avoir tout un tas de trucs qui au final se servent à rien. Ils se contentent du bonheur simple. Dans une société comme celle d'aujourd'hui, je pense que cela peut faire réfléchir sur nos propres consommations.

Leur histoire personnelle n'a pas commencer de la meilleure façon qu'il soit et ils nos deux protagonistes ne sont encore pas au bout de leur surprise. J'ai trouvé assez culotter le choix de l'auteure concernant la fin et j'ai aimé ça. Leur histoire n'est pas banale et ne finit pas de manière banale non plus. Quand on commence le récit, on ne s'attend pas une seule seconde à ce qui va se passer sur les dernières pages. A leur place, je ne sais pas comment j'aurais vécu ces événements ni quelle décision j'aurais prise. La même qu'eux? Une solution alternative? Une solution totalement différente?

Cette histoire nous montre la force de l'amour. Nous pouvons soulever des montagnes pour celui-ci et j'aime ce message dans un monde où tous les jours des personnes se hurlent dessus, tuent les autres, les tabassent et je ne sais quoi d'autres encore....

Ce court récit m'a donné envie de découvrir d'autres histoires de l'auteure.


Extraits:


" Nous passions des heures à rêvasser dans le jardin, à l'abri du grand chêne. C'était notre coin, rien qu'à nous. "



" Une fois de retour à la maison, je suis accueilli par un vieux break garé dans notre allée. Étrange, me dis-je dans un premier temps, car personne dans mon entourage ne possède de véhicule semblable à celui-ci. "



" Cette étreinte eut le mérite de me calmer, et, lentement, je repris pleine possession de mes moyens. Célya resta à mes côtés. "











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire