dimanche 18 octobre 2015

Lune Rouge de Julia M. Tean

 





Éditeur: Rebelle - Collection Chimères
Parution: 10 octobre 2015
Pages: 451
Prix éditeur: 21.90€


Synopsis:


Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l'homme qu'elles aimaient.

1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents.
Persuadée d'être condamné à tuer l'homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les murs de l'hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l'amour peut surgir là où l'on ne l'attend pas.


Mon histoire avec ce roman:



Tout d'abord, je tiens à remercier du fond du cœur Julia pour cette nouvelle expérience inoubliable. Elle m'a permis une seconde fois de ne plus être une "simple " lectrice mais une béta. Cette deuxième béta fut encore plus jouissive que la première. J'y ai pris goût. J'étais moins déboussolée car je savais mieux comment m'y prendre.

Je tiens également à remercier Julia pour m'avoir permis de faire la rencontre d'autres bétas toutes aussi fofolles et attachantes les unes que les autres. Nous avons travaillé assidûment mais dans une ambiance génialissime et je souhaite à tout le monde de vivre cette expérience au moins une fois dans sa vie. Julia MERCI!!! Je tiens également à remercier Nelly, Ninou, Julia V et Whoopsy car sans vous les filles ça n'aurait pas été pareil. Merci pour toutes ces heures de discussions et de fous rires.


Mon avis:



Dans ce roman, on va découvrir l'histoire de Lana. Une jeune fille qui fait des études de médecine et qui de prime abord, semble tout ce qu'il y a de plus banale. Mais voilà, comme souvent, il faut se méfier des apparences...

Lana est depuis toute petite, hantée quotidiennement par des cauchemars diaboliques, violents et sanglants. Un de ses amis, lui conseillera de mettre par écrit ses tourments sous forme de roman pour les exorciser. Quand Lana pense que toutes ces histoires sont enfin derrière elle, les événement vont lui faire comprendre que bien au contraire ce n'est que le commencement.

Lana est une jeune femme tourmentée, attachante, émouvante, têtue comme une mule et prête à tout pour aider ou protéger ses proches. Elle est intimement convaincue d'être destinée à tuer l'homme de sa vie. Par conséquent, elle se refuse à l'amour et ne vivra que quelques aventures sans lendemain.
Sa détermination est comme son destin, hors du commun.

April est la meilleure amie de Lana. Toutes deux suivent leurs études ensemble. April est le genre d'amie qu'on rêve toutes et tous d'avoir. C'est un véritable rayon de soleil. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche. Elle est fidèle, courageuse, ne se laisse pas démonter par les événements aussi inexplicables soient-ils et on peut compter sur elle pour faire le clown et détendre l'atmosphère. Elle est tout aussi têtue que Lana, elle est attachante et possède un tempérament de feu. Mieux vaut ne pas la chercher! Ses joutes verbales m'auront plus d'une fois fait sourire ou rire. Pour être honnête, j'ai la chance d'avoir de telles amies et c'est un vrai bonheur.

Il y aussi Maxime, son ami bibliothécaire. C'est lui qui lui conseille d'écrire un roman. Elle peut compter sur lui. Il est l'épaule sur laquelle elle peut se poser.

Ensuite, nous découvrons Keisuke. Que dire sur lui?
Ce jeune infirmier vous donnera chaud, très chaud... Je peux vous dire qu'il en fera baver plus d'une. il est fort, intelligent, patient, amical envers ses patients ce qui lui donne encore plus de charme. Quand il entreprend de faire quelque chose, il se donne à fond, il ne ménage pas ses efforts et ne se ménage pas lui. Il ne se laisse pas facilement démonter même si comme tout le monde il a ses périodes de faiblesses et de doutes. Il a de la répartie et un petit plus qu'il vous faudra découvrir par vous même. Son histoire est touchante, émouvante et m'a arraché quelques larmes. Ce personnage est un coup de cœur.

Enfin, nous avons Luna Jactata, la déesse lunaire.
Sous ses airs de féministe, elle est égocentrique, diabolique, abominable. Elle possède un tel sang-froid qu'elle a réussi à me glacer le sang plus d'une fois. C'est une déesse sanguinaire qui atteint la paroxysme de la cruauté. Rien ni personne ne pourra se mettre en travers de son chemin et l'empêcher d'arriver à ses fins. Elle prend un malin plaisir à torturer et humilier ses semblables sans jamais avoir le moindre scrupule. Elle m'a révolté, indigné provoqué un dégoût que je n'ai jamais ressenti auparavant. J'ai eu à de nombreuses reprises, envie de la torturer et de l'humilier à son tour. Elle est tout ce qu'on peut faire de plus sadique.

Nous rencontrerons bien d'autres personnages très différents les uns des autres tout au long de notre avancée dans l'histoire mais ce sera à vous de les découvrir.

Passons maintenant à l'auteure. Julia a une plume toujours aussi magique, fluide et envoûtante. Son style pour ce roman est plus travaillé et s'adapte bien plus facilement à un public strictement majeur que pour Angela qui est une saga Young Adult. j'ai beau la connaître depuis un bon moment maintenant, elle arrive toujours à me surprendre donc chapeau bas. Le ton de ce roman est très différent de ce qu'elle a pu faire par le passé. Il est terriblement prenant et on se surprend à dévoré les pages les unes derrière les autres. Pour la petite info, je me suis gentiment faite enguirlander pendant la phase de béta car je lisais bien plus vite que ce qu'elle avait le temps d'écrire. Je mourais d'impatience de me jeter sur la suite des aventures de Lana. A chaque nouveau roman, je me dis " tiens il va se passer ça comme ça et comme ça " et puis NON. A croire qu'elle sait ce à quoi on s'attend et pars exprès dans une autre direction. Elle sait jouer avec mes nerfs et même si parfois ça me tape sur le système, au final j'aime ça.
Que vous connaissiez déjà l'auteure ou non, elle saura vous surprendre en intégrant des genres bien distincts dans un seul et même écrit. C'est le gros point fort de ce roman et elle le fait avec brio. On plonge sans difficulté dans ces genres littéraires imbriqués. Nous avons une histoire de base axée sur le fantastique qui plus est, parsemée de romance érotique, d'historique ( même si les faits ne sont pas identiques ), d'angoisse et de dégoût à la version thriller mais aussi parsemée de mythologie inventée de toutes parts par l'auteure. Avec ce septième roman, elle a sur tirer l'épingle de son jeu pour nous offrir un roman détonant, hors du commun et déroutant.

En conclusion, un roman pour adulte à découvrir absolument. Il est unique, mélange plusieurs genres en un seul et même ouvrage, addictif et qui vous procurera des émotions digne des plus grandes montagnes russes.


Extraits:

" Habituées à voir débouler dans les rayons cette petite furie aux grosses lunettes vissées sur son visage enfantin, les vieilles dames saluèrent vivement Lana qui ne manqua pas de les embrasser et de les complimenter pour leurs emprunts du jour, qui étaient essentiellement composés de roman à l'eau de rose. Sacrées mamies!  "L'amant d' Istanbul!" Une petite lecture érotique, ça fait pas de mal à soixante-dis balais! pensa-t-elle en poussant la grande porte en vieux chêne. "

" Mais ce qui attirait immédiatement le regard c'était ses yeux de chat qui s'étiraient comme pour mieux vous sonder. Des yeux couleur d'ambre et d'or parsemés de poussière d'émeraude. Son regard était une forêt mystique encadré par de longs cheveux d'un noir envoûtant qui tombaient en mèches souples et lisses comme des plumes de corbeaux. "

" Même s'il doit simplement s'agir d'une coïncidence et d'un trop plein d'imagination! Tu devrais écrire des bouquins érotiques! Sérieux, je préférerais que tu me racontes une histoire de fesses avec un joli brun sur une bécane plutôt que tes trucs morbides. "





2 commentaires:

  1. Très heureuse aussi de faire cette aventure avec toi ma belle <3 Et ton avis est juste sublime, parfait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Contente que la chronique te plaise. J'espère bien qu'on remettra ça^^

      Supprimer