samedi 6 février 2016

Le suivant sur la liste de Manon Fargetton





Éditeur : Rageot - Collection Thriller
Parution : Février 2014
Pages : 266
Prix : 9€90


Synopsis :

Izia bifurqua dans la rue du collège. Elle consulta sa montre. Parfait. Izia collectionnait les mots sur son carnet de liaison et se faisait un devoir de ne jamais arriver à l'heure. Elle leva un sourcil étonné en apercevant Nathan qui déboulait sur son vélo à l'autre bout de la rue. Elle s'apprêtait à traverser en snobant le passage clouté lorsqu'une Mercedes aux vitre teintées surgit du carrefour. Trop vite. Beaucoup trop vite. Elle distingua sans peine le regard déterminé du conducteur qui enfonçait la pédale d’accélérateur. La voiture était déjà sur Nathan.
Elle cria.

Mon avis :

J'ai beaucoup entendu parler de Manon Fargetton ces deux dernières années. L'envie de découvrir sa plume a pris le dessus. Lisant peu de thriller, j'ai opté en premier lieu pour ce diptyque jeunesse. J'ai eu la chance de la rencontrer aux Hallienales l'an passé et c'est une personne extrêmement gentille, souriante et qui m'a donné envie de lire ses autres romans.

Dans ce roman, nous allons suivre le quotidien de 5 adolescents. Découvrir leurs secrets mais aussi connaître avec eux leur descente aux enfers. Sur le chemin de l'école, Nathan se fait tuer sous les yeux d'Izia, son amie. Cette dernière est persuadé que le conducteur a agi délibérément et qu'il ne s'agissait certainement pas d'un accident. Tout s'écroule pour la jeune fille. Un peu plus tard, elle fera une terrifiante découverte. Une liste avec 5 prénoms dont celui de Nathan et le sien est apparue. Dès lors, la jeune fille se sentira suivie et épiée quoiqu'elle fasse. D'autres accidents très étranges se produisent les jours suivants la mort de Nathan. Les personnes de cette liste sont en danger imminent. Nos 4 protagonistes vont devoir se trouver, s’allier et coopérer pour tenter de comprendre pourquoi leur vie est menacée, par qui et quel peut-être bien le lien entre eux car à priori tous les opposent.

Nathan est un adolescent calme, d'apparence ordinaire et à première vue sans problème. Il vit avec ses parents et ses petites sœurs. C'est un grand frère aimant qui prend soin de sa plus jeune sœur et passe du temps avec elle tous les matins avant l'école.
C'est un petit génie en informatique qui s'attirera de graves ennuis en enquêtant sur le nouveau traitement administré à son cousin Timothée. Cela a-t-il un rapport avec sa fin prématurée? 

Izia est une ado totalement rebelle. Pour elle, hors de question de rentrer dans le moule et de faire exactement ce qu'on attend d'elle. Son passe temps favori, collectionnait les mots de retard et défier toute autorité scolaire. Malgré son amitié avec Nathan, la jeune fille est solitaire, franche et directe (peut-être un peu trop même). Depuis la mort de Nathan, elle a l'inconfortable sentiment d'insécurité.

Timothée est un jeune garçon dont la vie n'est pas simple. Sa particularité : il est empathe. Depuis plusieurs années, il séjourne dans un établissement psychiatrique à cause de celle-ci. Le jeune garçon ne supporte plus aucun contact physique. Il est donc très compliqué pour lui de vivre dehors, entouré de plein de monde. C'est le cousin de Nathan, avec qui il est très proche. Leur relation va bien au-delà d'un simple lien entre cousins, au-delà de l'amitié. Nathan est son plus grand soutien, celui qui l'aide à tenir le coup en dépit de tout ce qui lui arrive. Il a inventé un dispositif lui permettant d'être en permanence auprès de Timothée, même lorsqu'il ne peut se rendre à la clinique. Cette invention permet à Timothée de briser son quotidien en plein de solitude.

Il y a aussi Morgane, Samuel, Marc et Erik que je vous laisserais découvrir par vous-même. 
Des personnalités très différentes et qui ont chacune un rôle important à jouer. Chacun apporte un petit plus à cette histoire.

Manon Fargetton a su m'embarqué et m'intrigué dès les premières pages de son roman. Sa plume est fluide, agréable, douce et sans aucun doute addictive. Si je m'étais écouté, j'aurais immédiatement sorti le tome 2 de ma PAL mais voila, pour le moment ce sont les seuls romans de l'auteure qui s'y trouvent donc je veux en profiter pleinement. La seule question est : combien de temps vais-je tenir?  J'ai adoré sa façon de nous raconter cette histoire, les personnages qu'elles nous présentent et sa folle imagination. Je m'attendais pas à CETTE révélation en commençant ma lecture. Elle ne manque pas d'humour également et j'ai souri bêtement à plusieurs reprises.
Tout au long du récit, elle prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs, à semer le doute dans notre esprit et ce jusqu'à la dernière ligne, bien sadique d'ailleurs.
Pour qu'un roman me plaise et me permette de m'évader, j'ai besoin de passer par tout un tas d'émotions et ici, c'est clairement le cas. J'ai passé un très agréable moment de lecture et il me tarde de découvrir sa plume dans d'autres genres qui je l'espère me raviront autant que celui-ci.

En résumé, une très bonne lecture et surtout une très bonne découverte. Manon Fargetton a une façon bien à elle de nous conter ses histoires qui m'a totalement convaincu. Une plume légère, fluide et addictive. Des personnages qu'on n'oublie pas et une imagination plus que débordante. Une lecture que je vous conseille chaudement.






Extraits :

"Elle et lui devaient être les deux seuls extraterrestres du collège à ne pas posséder de compte sur le réseau social. Forte de ces observations tout à fait rationnelles, et face à l’existence incompréhensible de ce mail, les seuls mots qui trouvèrent le chemin de sa bouche furent :
- What the fuck...?"

"Mais ce concours, Morgane s'était rendu compte qu'elle voulait le réussir. Pour le première fois de sa vie, elle avait un but qui lui tenait vraiment à cœur. Et elle savait au fond d'elle que, quoi qu'en disent sa prof ou ses amies, elle n'avait pas le niveau. Elle avait donc décider de s'entraîner seule, libérée d regard complaisant des autres. Les cours de danse communs étaient devenus sa récréation."

"Izia lui attrape le bras et l'entraîna en courant sur le trottoir. Le moteur du scooter redémarra au quart de tour dans leur dos. L'esprit de Morgane était si embrouillé qu'elle fut reconnaissante à Izia de prendre l'initiative de leur itinéraire. Elles enfilèrent des petites rues, se cachèrent sous un porche, puis descendirent sur la grande plage pour longer la digue sans être vues depuis la rue. Le sable meuble entravait leur course."

"Des bougies? Seriously? Et après on enfilerait tous des pyjamas et on se raconterait des légendes urbaines en grillant des chamalows, youpi! Cette fille est un cliché vivant, pensa-t-elle amusée en regardant Morgane descendre l'escalier obscur, un mille-feuille de moelleux entre les bras."

2 commentaires:

  1. C'est une auteure que j'aime énormément ! Du coup, tu m'as vraiment donné envie de découvrir ce roman ma belle :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Choupette merci. Tu me conseilles de lire quoi après de la même auteure? Bisous.

      Supprimer