jeudi 7 avril 2016

La forêt des murmures d'Aurélie Genêt





Éditeur : Nats Editions
Parution : janvier 2016
Pages : 312
Prix : 14€

Je tiens à remercier Nats éditions et Audrey pour ce partenariat. 

Synopsis :

Tout était sombre.
La forêt n'était plus que noirceur, tel un soir d'été quand un orage violent va s'abattre. D'ailleurs, le bruit qui se dégageait des feuillages agités malgré l'absence de vent assourdissait plus qu'un grondement de tonnerre continu.
Au milieu de cette obscurité surgissaient de partout des rubans d'or éthérés. Ils s'enroulaient autour des troncs, se détendaient, se tordaient en tout sens, laissant dans leur sillage des gerbes étincelantes.

Suivez Amadis dans sa quête de revanche sur les mystérieux mais terribles occupants de La forêt des murmures, les Darlaz.

Mon avis :

Lorsque la maison d'édition à proposer sur sa page Facebook ce roman aux blogueurs, il ne pas m'a fallu longtemps pour les contacter. Ce livre m'avait déjà taper dans l’œil que ce soit pour son résumé ou pour le fait que son auteure et moi habitons dans la même région. Et puis, la couverture est sublime pleine de mystères ce qui ne gâche rien.

Dans ce roman, nous allons suivre les aventures d'Amadis, un jeune garçon qui vit avec ses parents dans un petit village. Ils ne possèdent que le strict minimum à leur survie mais ne se plaignent pas. Un beau jour, Amadis rentre plus tard que son père de leur dure journée de labeur avec Blanche, leur mule. En arrivant au village, il ne reste plus qu'une vision d'horreur... Tout les villageois et animaux ont été sauvagement tués à l'exception de son père et Louis qu'il lui donne un parchemin et lui indique de se rendre à un endroit bien précis. Amadis n'a pas d'autres choix que de partir en amenant sa mule avec lui ainsi que Louis.
A partir de là, les problèmes, les doutes, la rage qu'il ressent vont aller crescendo. Leur route sera longue, sinueuse et parsemée d'embûches.

Amadis est un jeune garçon qui a été recueilli par Jean et Madelon. Ils avaient tout fait pour sauver la jeune femme enceinte qui était arrivé chez eux mais sans y parvenir. Ils avaient décidé de garder le garçon et de le prénommer ainsi. Son village, ses parents, ses amis n'étaient peut être pas riche mais cela lui importait peu. Ils étaient entourés de gens qu'il aimait et qu'ils l'aimaient en retour, voici sa plus grande richesse. Et puis, il y a Blanche, le seul vrai bien que posséder sa famille. Elle a l'étrange particularité d'être née le même jour que le jeune garçon et ces deux là ont comme une certaine connexion entre eux. Il est courageux, débrouillard, gentil et travailleur. Sa peine m'a beaucoup ému et je l'ai trouvé très attachant. La complicité qu'il à avec sa mule est intrigante et surprenante. On a envie de savoir si il se cache quelque chose derrière tout ça.

Louis sera son compagnon de route. C'est un garçon brave, gentil, têtu, qui ne se voile pas la face et ne mâche pas ses mots. C'est un personnage sympathique.

Malheureusement, je ne vais pas pouvoir vous proposez ici une chronique détaillée comme à mon habitude. En effet, je n'ai pas réussi à poursuivre ma lecture. Je l'ai donc abandonné à mon plus grand regret à un peu moins de 100 pages.
Commençons d'abord par les points forts de ce roman. Le personnage principal ne peut pas nous laisser indifférent, ce qu'il a vécu n'est pas banal mais brutal, triste et tous ces repères volent en éclats. Les événements qui se succèdent nous incite à nous poser de très nombreuses questions L'univers créer par l'auteure ne manque pas d'imagination. Il est mystique, mystérieux et laisse un soupçon de magie voler dans les airs. On a envie de savoir la suite des aventures du trio et vis-à-vis de ça, je suis frustrée de ne pas connaître la suite et fin de cette histoire. Son écriture est particulière et belle mais cela n'a pas réussi à faire la différence et à me donner la force de continuer.

J'ai malheureusement trouvé le récit long et lourd par moment, et à d'autres beaucoup trop rapide. J'aurais aimé des scènes un peu plus légère et dynamique et d'autres beaucoup plus détaillées, mieux amenées, que les choses se fassent au fur et à mesure. Malheureusement, certaines scènes arrivent comme un cheveu sur la soupe, on a peu d'explications et la rapidité de leur venue fait perdre de la crédibilité au récit en lui même. Il y a une scène en particulier qui m'a fait tilter et m'a posé de nombreux problèmes et c'est là que j'ai arrêté ma lecture. A mon sens, le laps de temps qui s'est écoulé est beaucoup trop court pour arriver à ces idées ou cette finalité. Encore une fois, j'aurais aimé qu'Amadis soit plus réfléchi, patient et qu'il se pose les bonnes questions au lieu de foncer tête baissée. Le dernier point qui m'a chiffonné est l'écriture. Il s'agit ici d'un roman jeunesse de fantasy destiné à un public à partir de 12 ans, et par conséquent, je m'attendais à une écriture plus fluide, aérienne, simple voir même "banale" ( une écriture dite "banale" ne me pose aucun problème, et il ne s'agit pas de dénigrer la plume d'un auteur bien au contraire, je peux avoir des coups de cœur pour une histoire même si celle-ci est écrite de façon très simple, l'un n'empêche pas l'autre, pour moi en tout cas).  Je suis de suite rentrée dans l'histoire quand je l'ai commencé, mais au fur et à mesure des pages, l'auteure m'a perdu en cours de route. Son style est trop travaillé, trop complexe et le langage employé à certains moments trop soutenu pour une lecture jeunesse. Le style d'écriture qui pourrait être un véritable atout dans une lecture adulte m'a décontenancé en jeunesse.
Je ne lis de la Fantasy que depuis très peu de temps et c'est pour ça que j'ai fais le choix de commencer par des romans jeunesse afin de m'habituer à ce genre assez nouveau pour moi. Là, j'ai eu l'impression de me plonger dans un roman pour adulte ce qui n'a pas facilité ma tâche.

Je suis désolé pour l'auteure et la maison d'édition qui m'a fait confiance, mais je n'ai pas réussi à surmonter certains éléments et donc, du coup, terminer ma lecture.

En résumé, un synopsis prometteur avec un univers intéressant et original, des personnages attachants pour certains, énervants pour d'autres mais un style d'écriture trop compliqué pour une lecture destiné à un public à partir de 12 ans.

Je retenterais probablement ce roman, lorsque je me serais habituée à ce genre. Peut-être alors, que je me sentirais moins désorienter et que je savourerais pleinement ma lecture.


Si vous êtes habitués à la fantasy et que vous aimez ce genre littéraire, faites-vous votre propre opinion et ne vous laissez pas décourager par mon avis. Je vous rappelle que je ne suis pas une habituée de Fantasy et par conséquent, mon avis est probablement pas une référence.


ABANDON

2 commentaires:

  1. Eh bien tu vois, je trouve cet avis négatif excellent ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je suis juste triste de ne pas avoir accroché. Peut-être que plus tard, il saura me convaincre.

      Supprimer