vendredi 22 avril 2016

Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O'Donnell





Éditeur : J'ai Lu - Darklight
Parution : 12 mars 2011
Pages : 474
Prix : 12€50

Synopsis :

Nouvelle-Angleterre, Burlington...
Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamné à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains.
Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays.
Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Mon avis :

Je me suis procurée les 2 premiers tomes de la saga à Le Livre Sur La Place à Nancy en septembre 2014. Depuis, il dormait dans ma PAL. Entre temps, j'ai lu les 3 tomes de "Malenfer" et le premier tome de sa nouvelle série jeunesse "Le monde secret de Sombreterre". J'ai eu envie de découvrir Cassandra O'Donnell dans un style plus adulte donc je me suis lancée.

Dans ce premier tome, nous allons suivre les aventures de Rebecca Kean, une sorcière puissante et maman d'une petite fille. Condamner à mort par son clan, elle est en fuite perpétuelle et tente par tous les moyens de se faire discrète en se fondant dans la masse. Un beau jour, elle tombe sur Raphael, un vampire aussi beau qu'agaçant, et commet des imprudences qui mettront son anonymat, ainsi que leurs vies en danger. L'étau se resserre et bientôt, Rebecca devra faire face à un certain nombre de menaces.

Rebecca est une sorcière au caractère bien trempé et à la langue bien pendue. Bien évidemment, elle ne se laisse pas faire et elle est prête à tout pour protéger sa fille. Elle qui pensait enfin avoir trouver un havre de paix, est loin du compte. Elle devra faire face à plus d'un ennemi et pourra compter sur des alliés inattendus.
J'ai adoré ce personnage. Elle est plus que têtue, déterminée, courageuse, aimante, mais aussi méfiante, distante avec certaines personnes, malchanceuse et drôle (parfois et surtout à ses dépens). J'adore les héroïnes fortes, indépendantes à la langue bien pendue et quand celle-ci est en plus drôle, je suis conquise. Un personnage que j'ai déjà hâte de retrouver.

Raphael est un vampire, à l'apparence jeune et pourtant... Il est têtu (au moins autant que Rebecca), séduisant, drôle, caractériel, cynique, agaçant et tellement sur de lui, mais tellement attachant.  J'ai hâte de le découvrir plus en profondeur, car quelque chose me dit que Cassandra O'Donnell ne nous a pas tout révélé à son sujet.

Et puis il y a Beth, la meilleure amie et alliée de Rebecca. Elle fait partie du clan des loups-garous. Elle a elle aussi un fichu caractère et une langue bien pendue (je vous laisse imaginez les scènes auxquelles vous aurez le droit avec des personnages principaux de cet acabit). Dès le début, Rebecca et elle sont devenues amies, elles veillent l'une sur l'autre et s'aident mutuellement, peu importe la situation.

Ce roman est excellent et je ne souhaite pas trop en dire, de peur de gâcher la surprise des personnes qui ne connaissent pas encore les aventures de Rebecca. J'ai aimé me plonger dans ce premier tome en ne sachant pas grand chose de l'histoire ou de l'univers au final.

Je me demande bien pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour sortir cette saga de ma PAL...
D'ailleurs, Cassandra si vous passez par là, merci de me l'avoir fait sortir. Ce fut une très belle découverte.
Je suis friande d'histoires de sorcières, même si je trouve qu'au final il n'y en ai pas tant que ça.
L'auteure a une imagination débordante, elle maîtrise son univers de bout en bout et nous offre des personnages parfois déjantés, parfois perdus, mais aux répliques tordantes. L'univers est large, complexe et complet. La lecture se fait toute seule malgré l'épaisseur de ce tome. Il n'y a pas de longueur, de descriptions superflues et suffisamment d'actions et de rebondissements pour n'en faire qu'une bouchée. J'ai passé un excellent moment de lecture et j'ai également bien rigolé. J'ai ri, mais j'ai aussi été stresser, agacer, en colère, triste (au point de verser quelques larmes), contente et heureuse.
Sa plume est toujours aussi agréable, fluide, légère, très, très addictive et teintée d'humour. Je ne sais pas trop comment vous l'expliquez, mais Cassandra O'Donnell a une plume particulière qui est reconnaissable entre toute. J'adore sa plume, que ce soit dans un univers jeunesse ou dans un univers bit-lit. Il ne me restera plus qu'à la découvrir dans son tout dernier roman "Les aventures improbables de Julie Dumont". C'est une auteure que je continuerais de suivre avec grand intérêt et dont il me tarde de lire les suites de ses sagas jeunesse en cours!

En résumé, une excellente lecture. Un univers riche, original et complet pour tous les amoureux de créatures fantastiques. Une plume agréable, fluide, légère et très addictive avec des personnages complexes et drôles. Hâte de me plonger dans la suite de cette saga pour découvrir ce que l'auteure nous réserve.






Extraits :

"Charmant, mais tellement ennuyeux. Ça me convenait plutôt bien au début, du moins jusqu'à ce que je réalise que ce paisible petit bled abritait en secret l'une des plus vieilles communautés surnaturelles du pays. Vous me direz, rien n'est parfait... peut-être, mais si je l'avais su, j'y aurais regardé à deux fois avant de venir m'y installer six mois plus tôt. Les humains de l'office de tourisme auraient dû le mentionner dans leur prospectus. Ça aurait donné un truc du genre: "Venez visiter Burlington, l'été, vous pourrez pratiquer les sports nautiques ou pêcher sur le lac Champlain et l'hiver, les très longs et très froids hivers du nord-est du pays, vous pourrez faire du ski ou de la randonnée en raquettes, ah, au fait n'oubliez pas d'amener avec vous un quelques fusils munis de balles en argent, un ou deux pieux, trois ou quatre lance-flammes, les habitants du coin sont du genre irritables..."

"Je pris l'échelle et tentai maladroitement de grimper. Ma jupe était trop serrée. Et zut, pensai-je, ça t'apprendra à ne pas avoir mis de culotte pour ne pas faire de marque. Je me maudissais intérieurement pour ma coquetterie. Je jetai un rapide coup d’œil autour de moi pour vérifier que personne ne pouvait me voir et la remontai en haut de mes cuisses. Je tendais la main pour saisir le bouquin quand je sentis ma chaussure se mettre à glisser. Une seconde plus tard, j'étais affalée sur le sol, les fesses à l'air, les genoux écorchés, et je jurais comme un charretier."

"Alors là chapeau. Pour quelqu'un qui n'avait l'amour qu'avec un seul homme - enfin avec un seul vampire - j'avais fait très très fort. Mais bon. Il fallait voir le bon côté des choses, lui au moins était humain, vivant, et il baisait comme un dieu."











4 commentaires:

  1. C'est une série sympathique, ce serait bien que l'auteur la termine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Zina, le sixième et dernier tome devrait normalement sortir pour la fin de l'année. Bon week-end et bonnes lectures!!!

      Supprimer
  2. Totalement fan de cette série, j'adore Rebecca !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes, je me demande toujours pourquoi je ne l'ai pas sorti avant. Je vais tâcher de lire un tome tous les mois ou tous les deux mois, dans l'attente du dernier. Bon week-end!!!

      Supprimer