mercredi 25 mai 2016

Askeladen et le pari contre le troll de Laurent Peyronnet et Godo





Éditeur : Nats Editions
Parution : le 6 juin
Pages : 48
prix : 20€ - Edition collector
et édition bilingue français et allemand

Synopsis :

Sans doute le conte le plus célèbre de Norvège, Askeladen et le pari contre le Troll est un petit trésor de drôlerie qui a traversé les âges pour nous parvenir aujourd'hui dans une truculente version racontée par Laurent Peyronnet et illustrée par Godo.

Merci à Nats Editions pour ce service presse.

Mon avis :

Quand j'ai vu le mot conte, il ne m'en a pas fallu plus pour avoir envie de le découvrir. J'adore les contes et/ou réécritures de contes.

Dans cette histoire, nous allons suivre un couple avec trois enfants.
Le père exerce le métier de forgeron, mais il vieillit et demande à ses deux plus grands enfants de l'aider à accomplir sa tâche. Chaque jour, il y aura un roulement pour rapporter du bois, ce qui devrait aider leur père. Les deux plus grands finissent tant bien que mal par accepter d'y aller, mais un élément de taille les fera rentrer bredouille et le père devra se débrouiller seul.
Le petit dernier veut aider mais ses parents lui interdisent au vu de son jeune âge. Un matin, il s'éclipsera avant que la maison ne se réveille pour tenter d'aider.

Askeladen est un petit garçon gentil, respectueux, travailleur et qui veut aider ses parents. Il est courageux, rusé et intelligent. J'ai aimé sa force de caractère malgré son jeune âge.

Ses deux frères dont on ne connais pas les noms, préféreraient passer leur temps avec leurs amis et s'amuser plutôt que de rendre service et soulager leur père. Ils ne sont ni courageux, ni travailleurs et acceptent uniquement sous la contrainte. Ces deux fils m'ont quelque peu agacé.

Les parents quand à eux, prennent de l'âge, sont affaiblis et fatigués. Ils compte sur leurs enfants pour les aider au minimum, mais veulent préserver Askeladen qui pour le moment est encore très jeune. Ils veulent inculquer à leurs enfants la nécessité de travailler et d'aider les siens, tout en étant protecteur envers le plus petit. Leur famille n'est pas riche, mais il ne s'en plaignent pas. On ne sait que peu de choses sur la mère, quand au père, il est un peu brut de décoffrage par moment.

Quand au Troll, ce sera à vous de le découvrir.

L’histoire est raconté de manière simple, de façon à être comprise par le plus grand nombre d'enfants. Elle se lit tout seule et on a envie de savoir comment ça se finira.
Les dessins quand à eux, sont dans un style un peu ancien (comme les illustrations de mes livres d'enfance - dans les années 80) et j'ai aimé retrouver cela. Les coloris choisis sont doux et accompagnent parfaitement le récit.
J'ai aimé notre jeune héros Askeladen et j'ai croisé les doigts pour qu'il s'en sorte indemne. J'étais curieuse de savoir si il réussirait, mais surtout et aussi comment. Je trouve que ce petit conte offre une jolie morale que chacun comprendra peut-être à sa manière.
Ce qui m'a un peu dérangé par contre, c'est la "violence" d'une certaine scène, je ne l'imaginais clairement pas comme ça et je suis restée la bouche grand ouverte. Je me suis dit "Nonnnnnnnnnn, comme ça".

En résumé, un conte que je suis contente d'avoir découvert car je ne le connaissais absolument pas. Une histoire qui devrait ravir petits et grands (bon peut-être pas les touts petits) et des dessins que j'ai énormément apprécié. Les nostalgiques des dessins des années 80 devraient se régaler avec cet album. Une chouette découverte que je vous recommande.




Extraits :







2 commentaires:

  1. Eh bah tu vois, je ne connaissais pas du tout, mais j'ai très envie de le découvrir maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente si j'ai réussi à te donner envie lol. Bonne soirée!

      Supprimer