mardi 3 mai 2016

Nos âmes rebelles de Samantha Bailly





 Éditeur : Rageot 
Parution :  Février 2016
Pages : 280
Prix : 12€90

Synopsis :

Sonia est la plume, Lou le crayon.
Ensemble, elles tiennent un blog BD où elles réinventent leur vie avec humour et impertinence : le bac, les parents, les rencontres, les garçons...
Mais savent-elles vraiment si elles sont rebelles?
Et faut-il renoncer à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom?

Mon avis :

Ayant adoré le premier tome, j'avais envie de me replonger très rapidement dans la suite des aventures de Lou et Sonia.

Dans ce second tome, nous retrouvons les deux jeunes filles à la veille de leur rentrée en terminale. Sonia fait sa rentrée en filière littéraire et Lou en scientifique. C'est leur dernière année avant de choisir l'école qui leur ouvrira, peut-être les portes du métier qu'elles rêvent d'exercer. Entre les amitiés, les amours, les cours, leurs parents respectifs, leurs passion et leur blog commun, les deux jeunes filles auront de quoi faire...

On retrouve ici, une Sonia qui perd légèrement confiance en elle et dont la sensibilité est à fleur de peau. Ses amitiés avec Mathieu et Lou prennent de l'ampleur au fur et à mesure des mois qui s'écoulent. Ils forment un trio uni, sincère, en plus d'être complémentaires et attachants. Elle pourra toujours compté sur ses amis pour la soutenir et lui apporter de l'aide. Pour cette dernière année, Sonia se concentre sur sa scolarité, sur son roman qu'elle compte bien finir, mais aussi sur un garçon en particulier. Elle est toujours aussi gentille, fofolle, sincère, pétillante et à la langue bien pendue.

Ma plus belle surprise de ce tome est Lou. La jeune fille très renfermée sur elle-même jusqu'ici, se libère et ose (enfin?).
On la découvre plus sûre d'elle, plus sociable, avec un petit grain de folie qu'on ne lui connaissait pas. J'ai énormément apprécié ce nouvel aspect de sa personnalité. Concernant sa vocation, elle est toujours en pourparlers avec sa mère. Elle espère pouvoir intégrer l'école qui l'a fait tant rêver et qui lui permettrait sans doute un jour, de vivre de sa passion. Lou reste toujours aussi studieuse, discrète (mais moins que dans le premier tome), gentille, attentionnée et toujours là pour ses amis.

Je suis conquise par l'évolution des deux jeunes filles et je trouve intéressant le choix de l'auteure, d'inverser légèrement les rôles.

S'agissant d'un second tome, il m'est difficile d'en dire énormément plus sans rien dévoiler.

La plume de Samantha Bailly est toujours aussi fluide, agréable. On se laisse emporter avec une telle facilité dans ses écrits... Une plume que j'ai découvert il y a peu, mais dont je ne suis pas prête de me lasser. Maintenant, il me tarde de la découvrir dans d'autres genres littéraires.
Je trouve le concept des sms ou mails incorporés au récit, intéressant et innovant. C'est rare. Cela permet également de donner un certain rythme au récit. Il n'y a aucune longueur, le texte est vivant, dynamique, l'immersion dans leur quotidien est immédiate et totale.
Je suis toujours aussi fan de l'alternance de points de vue , mais aussi de leur évolution respective mois après mois. C'est un vrai plus dans cette histoire. J'espère sincèrement qu'une suite verra le jour et que nous pourrons alors, découvrir ce qu'elles sont devenues. Je ne me vois pas me contenter de ce second tome comme conclusion. J'ai envie de savoir si elles ont réussies, si leur amitié à tenu la route au fil des ans, si elles ont enfin trouver l'amour, mais aussi, en savoir plus sur Mathieu. C'est un garçon attachant et intéressant.





Extraits :

"Leur amitié virtuelle a rapidement basculé dans la réalité, lorsque Lou est venue passer les vacances d’avril en Normandie, puis qu'elles ont participé à Japan Expo avec le fanzine comprenant une de ses nouvelles illustrée par son amie. Durant l'été, elles se sont vues plusieurs fois et ont monté un projet de blog BD qu'elles ont baptisé Trames jumelles. Des histoires très courtes et indépendantes, mais tenues par un fil conducteur, leur amitié et leurs vocations.
Lou veut devenir illustratrice.
Sonia veut devenir écrivain.
Et depuis que leurs trajectoires se sont croisées, jamais l'avenir n'a semblé aussi ouvert."

"Les larmes lui piquaient les yeux sans crier gare, des larmes sincères de bonheur. Plantée au milieu de toutes les fréquentations du lycée, Lou croise les bras sur sa veste en cuir. Elle a perdu le hâle de cet été, ses taches de rousseur ressortent d'autant plus.
Sonia bondit dans ses bras, et son amie d'Angoulême lui répond par une étreinte maladroite mais chaleureuse."

"Les jours se succèdent et se confondent, cours, pause déjeuner, cours, heure d'étude, internat. Et le week-end arrive comme une libération, ce train dans lequel elle s'engouffre, les retrouvailles à la gare, les nuits dans le studio du XIXe arrondissement. Elle se fiche de la douche d'étudiant dotée d'un seul shampooing qui fait aussi office de savon, de la mezzanine aux marches branlantes, des vêtements en pagaille qui dépassent des placards. Elle a l'habitude du bazar chez ses parents, même si elle aimerait parfois se réfugier dans un endroit mieux rangé."





1 commentaire:

  1. Encore un bel avis qui me donne terriblement envie de découvrir cette belle série !

    RépondreSupprimer