mardi 28 juin 2016

Les contes de Beedle Le Barde de J.K Rowling




Éditeur : Folio - Junior
Parution : Novembre 2009
Pages : 124
Prix : 6.20€

Synopsis :

Voici les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chaque a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. 
Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.


Mon avis :

Etant une fan inconditionnelle de l'univers Harry Potter (comme de très nombreuses personnes), j'ai eu envie de lire ce court roman pour me replonger dans cet univers.

Vu que le livre est très court et que chaque histoire ne fait que quelques pages, cette chronique sera très différente des autres.

J'ai trouvé sympathique et original d'avoir une introduction dans ce roman, puis une nouvelle et enfin le commentaire de Dumbledore pour chacune des 5 histoires.

Les nouvelles étant très courtes, je ne vais pas vous donner un résumé pour chacune d'elles sinon, vous n'auriez plus de surprise.

Pour les personnages, nous les découvrons uniquement en surface et de ce fait, il m'a été impossible de m'attacher à eux ou d'éprouver quelconque sentiment à leur égard.

Je pensais bien que j'allais adoré me replonger dans l'univers créer par J.K Rowling et y retrouver sa plume pleine de magie.
Malheureusement, cette lecture a été une grosse déception.

Non seulement, je n'ai pas retrouver la plume de l'auteure que j'avais tant apprécier dans la saga, mais je n'ai pas non plus eu l'impression de me replonger dans cet univers synonyme d'émerveillement pour moi. 
Les commentaires de Dumbledore que je trouvais intéressant, sympa et original avant lecture ce sont révéler décevant pendant.
Les nouvelles sont souvent plus courtes ou égales aux commentaires en eux-mêmes et, malheureusement ils cassent la dynamique de ce recueil et alourdissent énormément la lecture. De plus, je m'attendais à autre chose, je n'ai pas été convaincu par leur pertinence à se trouver là, ils ne m'ont rien apporter de plus et j'avais hâte d'en terminer avec cette lecture.
Un livre que je suis contente d'avoir trouvé d'occasion au vu de mon ressenti.

Les nouvelles quand à elles sont sympathiques, mais n'ont rien de transcendant. La seule chose qui m'est vraiment séduite ici, ce sont les morales à la fin de chaque histoire. Pour moi, c'est la référence inconditionnelle pour un conte.

En résumé, une lecture décevante qui ne m'aura permis ni de retrouver la plume de l'auteure, ni de replonger dans la magnifique univers qu'elle a su créer. Des nouvelles sympathiques mais sans plus, dont les commentaires à la fin ont alourdit le texte et rendu ma lecture pénible. Le seul point positif, les morales de fin d'histoire qui nous démontrent que les contes pour sorciers ou Moldus ne sont au final pas si différent.

Une lecture que je ne recommanderai pas forcément, à moins que vous ne soyez un ou une fan absolu de Harry Potter et que vous vouliez tenter votre chance avec ce roman.



Extraits :

"Lorsque son mère mourut, le fils trouva, caché à l'intérieur de la vieille  marmite, un petit paquet sur lequel était inscrit son nom. Il l'ouvrit, espérant y découvrir de l'or, mais il ne contenait qu'une pantoufle, douce et épaisse, beaucoup trop petite pour qu'il puisse la porter. Il n'y avait même pas la paire. Glissé dans la pantoufle, un fragment de parchemin portait ces mots : "Avec l'espoir le plus cher, mon fils, que tu n'en n'auras jamais besoin". "

"Le charlatan demanda au monarque de lui donner un grand sac d'or afin qu'il puisse acheter des baguettes magiques et d'autres objets nécessaires à la pratique de son art. Il exigea également plusieurs gros rubis, qui devaient servir à des sortilèges de Guérison, et une ou deux coupes d'argent pour u conserver et y faire infuser des potions. Le roi stupide lui fournit tout ça."

"C'était la Mort et elle leur parla. Elle était furieuse d'avoir été privée de trois victimes car, d'habitude, les voyageurs se noyaient dans la rivière. Mais elle était rusée. Elle fit semblant de féliciter les trois frères pour leurs talents de magiciens et leur annonça que chacun d'entre eux avait droit à une récompense pour s'être montré si habile à lui échapper."





2 commentaires:

  1. Bon, tu le sais, je ne suis vraiment pas fan de "Harry Potter"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu dois être un des rares personnes à pas être fan lol. Bonnes lectures!!!

      Supprimer