samedi 9 juillet 2016

Les gardiens de lumière, tome 1 : L'éveil de Déborah J.Marrazzu




Éditeur : Kitsunegari Editions 
Parution : 31 octobre 2014
Pages : 244
Prix : 16€

Synopsis :

Les apparences peuvent être trompeuses.

Et si je vous disais que derrière le monde que vous connaissez se cachent des créatures terrifiantes, et que les histoires et les mythes sont réels, me croiriez-vous?
J'étais comme vous, avant, une simple adolescente de 16 ans. Mais depuis cette soirée, rien n'est plus pareil. J'ai pénétré dans un univers peuplé de monstres et d'êtres dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Ma vie n'était que mensonge. Malgré moi, je me retrouve au cœur d'un combat agitant des forces obscures. Je dois plonger au plus profond des ténèbres afin de sauver les gens que j'aime. Mais même ici tout à un prix...

Mon avis :

C'est un livre qui me tente depuis sa sortie et quand j'ai été aux Imaginales, je ne me suis pas faite prier pour le prendre. L'auteure me l'a gentiment dédicacé sur place. C'est maintenant que je regrette de ne pas avoir profiter de l'offre de réduction si vous preniez les 3 tomes d'un coup.

Dans ce livre nous allons suivre Lanna, une adolescente de 16 ans ordinaire si ce n'est que trois mois auparavant elle a perdu ses parents dans un terrible accident de voiture. Depuis, elle vit avec son oncle, Xander. C'est un homme au mode de vie solitaire et célibataire. La présence de sa nièce va littéralement changé son quotidien. Un beau jour, Lanna se laisse embarquée dans une soirée par sa meilleure amie de toujours, Maylis. Ce soir là, des événements plus qu'étranges se produisent, Lanna rencontre un jeune homme mystérieux et se réfugie chez elle. Seulement voila, les événements de la veille ne sont que les premiers d'une très longue liste.

Lanna, de son vrai nom Alanna est une adolescente banale, elle n'aime pas se faire remarquer, elle est discrète, calme et n'a pas vraiment confiance en elle. Par contre, elle a un don pour se fourrer dans le pétrin jusqu'au cou. Tout bascule le jour où elle découvre sa véritable identité. Elle sera tour à tour, incrédule, perdue, angoissée, en colère ou triste. Tout ce qu'elle connaissait, ou plutôt croyait connaître, c'est envolé en une seule nuit. D'une adolescente banale, elle passe a une personne recherchée qui court un terrible danger. Plus rien ne sera comme avant, mais le pire c'est ce sentiment de trahison qu'elle ressent envers les siens.
Lanna est une héroïne assez banale. Pourtant, j'ai aimé suivre sa quête de vérité et ses péripéties tout au long de ce premier tome. J'ai d'ailleurs hâte de la retrouver dans la suite de ses aventures. Elle est attachante même si son comportement est parfois prévisible.

Maylis est l'opposée de Lanna. Si cette dernière, n'aime pas attirer l'attention ce n'est pas le cas de Maylis. Elle est joyeuse, pleine de vie et d'entrain, pas toujours discrète (loin de là), conviviale, mais surtout un soutien de taille pour Lanna. Les deux jeunes filles sont inséparables et n'ont aucun secret l'une pour l'autre. Maylis se retrouvera malgré elle, entraîner dans ce combat qui n'est pas le sien. 
Maylis est une bouffée d'oxygène, elle est drôle, gentille et n'a pas sa langue dans la poche.

Aidan, le mystérieux jeune homme de la soirée m'a fait penser à un savoureux mélange entre Supernatural et Arrow (je vous laisserais le soin de découvrir pourquoi), deux séries télévisées que j'adore.
Il est jeune, beau, énigmatique, et se retrouve toujours là quand Lanna en a le plus besoin. On dirait un ange gardien. Il peut se montrer froid et sure de lui, tout comme se montrer chaleureux et tendre. Il ne cherche pas à cacher son côté sombre ou son côté doux. Il est tel quel, nature, mature, borné, directif parfois, mais aussi, gentil, attentionné, serviable et drôle. Son secret, mais surtout les conséquences de celui-ci, sont dures à porter et je pense qu'on est très loin de tout savoir pour le moment.
J'aime toujours autant ce genre de personnages et je ne sais pas si je m'en lasserais un jour. Mon petit cœur a encore une fois fondu face à ce jeune homme charmeur.

La plume de l'auteur est fluide, agréable et légère. Son univers est à la fois original sur certains aspects et sur d'autres, on retrouve "des clichés" bien connus de tous. La nature de nos héros m'a agréablement surprise car, je m'étais imaginé autre chose en découvrant le résumé.
Dans l'ensemble, il s'agit d'une très bonne lecture. J'ai aimé le contexte et l'univers proposé par Déborah J.Marrazzu, ses idées et son imagination qui je pense, nous réservera encore bien des surprises à l'avenir. Les petits points négatifs sont pour moi, le fait que Lanna accepte un peu trop vite sa nature. Elle ne comprend pas tout ce que cela implique et tombera des nues plus d'une fois, mais je m'attendais à ce que sa réaction face à de telles révélation soit plus explosive et plus expressive. Ainsi que le but du méchant de cette histoire (en tout cas ce qu'on en sait dans ce premier tome), qu'on a déjà vu à maintes reprises au cinéma, à la télé ou dans les romans.
Néanmoins, cela fonctionne assez bien. J'avais toujours envie d'en apprendre davantage, de voir comment nos personnages réagiraient, ce à quoi ils devraient s'attendre, leurs choix, leurs relations, etc. Le récit est entraînant. On ne ressent pas une certaine lourdeur ou longueur dans ce premier tome, il n'y a pas de triangles amoureux (Alléluia) et c'est fortement appréciable.
Un premier tome qui nous laisse présager une suite encore meilleure et qu'il me tarde de découvrir. Je vais devoir attendre encore un peu, mais dès que je pourrais, il sera commandé.

En résumé, un bon premier tome qui pose les bases de l'univers créer par l'auteure et suscite déjà énormément de questions. Une plume entraînante, fluide, appréciable. Le tout avec des personnages attachants que j'ai aimé suivre. On sort de cette lecture avec beaucoup de questions et quelques éléments de réponses, mais surtout avec une envie prenante de se jeter sur la suite.




Extraits :

"Xander adorait Maylis, c'est pourquoi elle se permettait bien plus de choses que moi par exemple, lui crier dessus. Même si c'était mon oncle, nous le considérions comme le grand frère que nous n'avions pas. Il n'avait qu'une infime autorité sur nous, préférant effectivement agir comme notre "copain" plutôt que comme mon tuteur. Cependant jamais je n'aurais osé, ne serait-ce que hausser le ton contre lui."

"Je devais pourtant me rendre à l'évidence, au travers de mon chemisier, la petite plume sur mon omoplate droite brillait. Ma raison refusait de croire ce que je voyais, cependant tout mon être semblait vibrer d'une telle intensité, qu'il m'était impossible d'en douter."

"Je savais que je ne devais pas m'en prendre à lui, mais c'était plus fort que moi. Tous mes sentiments étaient en ébullition. Je ressentais de la colère, de la frustration de ne pas tout comprendre, de l'angoisse face à ses révélations, mais surtout de la peur. Par-dessus tout, j'avais peur, peur d'entrevoir qui j'étais, peur de découvrir une vérité plus terrible encore, peur de ne pas être à la hauteur, et peur de me perdre moi-même."

2 commentaires:

  1. Ah, ah, trop hâte de m'y mettre, surtout que j'ai l'intégralité de la trilogie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins tu finiras pas frustrée de pas avoir la suite sous la main lol. Bonnes lectures alors!!!

      Supprimer