dimanche 6 novembre 2016

Fille des cauchemars, tome 1 : Anna de Kendare Blake





Éditeur : Hachette - Collection Black Moon
Parution : 13 novembre 2014
Pages : 336
Prix : 16.90€

Synopsis :

"La ville est plus hantée que je ne l'aurais cru. Une énergie macabre fourmille dans le sol, prête à éclore. Des mouvements imperceptibles ne cessent d'attirer mon attention. Je sais que, quelque part, se cache une âme si puissante qu'elle pourrait tuer par la seule force de son regard. Elle va essayer de me détruire. J'ai presque hâte de voir comment elle s'y prendra."

Il s'appelle Thésée Cassio Lowood.
Exterminer les fantômes, c'est sa mission.
Elle s'appelle Anna Korlov, "Anna à la robe de sang".

Il traque, chasse, tue, sans remords.
Elle extermine sans pitié ceux qui osent l'approcher.

Pour lui, elle est une déesse de la mort;
pour elle, il n'est qu'une proie comme les autres.
Pourtant, elle a décidé d'épargner sa vie...

Mon avis :

Ce livre est sorti il y a un moment déjà. Il a pourtant rejoint ma PAL à sa sortie, mais comme souvent, quand un livre fait la une partout, ça me fait peur et je le laisse souvent traîner jusqu'à ce que l'engouement passe.
Je me suis dit que ce serait un livre parfait pour Halloween qui approchait à grand pas. Après lecture, je confirme qu'il est parfait pour ce thème.

Dans cette histoire nous allons suivre les péripéties de Cas. Son père était un exterminateur de fantômes et il est mort lors d'une mission. Son fils, Cas, a donc repris les affaires familiales au grand dam de sa mère. Cela fait plusieurs années qu'il s'entraîne sur de petites missions dans l'espoir secret, un jour, de venger la mort de son père. Il reçoit un appel qui le conduira au Canada sur les traces de Anna à la robe de sang. Il s'agit d'un fantôme coriace qui n'hésite pas deux secondes à tuer quiconque entrera dans sa demeure. Que ce soit des étudiants en quête du grand frisson, des étudiants ivres ou encore des SDF cherchant à se protéger du froid. Elle est impitoyable et posera bien des soucis à notre jeune héros.

Le synopsis avait tout pour me plaire et même si dans l'ensemble j'ai bien apprécié ma lecture, je ne peux néanmoins m'empêcher de faire le rapprochement avec la série télé à succès Supernatural. Il y a quand même beaucoup de similitudes qui m'ont perturbé pendant cette lecture.

Cas est un adolescent de 17 ans. Il vit seul avec sa mère et ne cesse de déménager au gré de ses missions, au plus grand désespoir de cette dernière. Il est têtu comme une mule, solitaire et pourtant, aime se noyer dans le décor pour en apprendre plus sur la personnalité du fantôme qu'il traque. Pour lui, c'est la meilleure source d'informations. Il est courageux, déterminé, franc, réfléchi, mais il manque parfois de délicatesse quand il s'adresses aux autres.
Son personnage n'est pas lisse, quand il ressens des émotions c'est pleinement, même si il ne le montre pas à son entourage. Il n'est pas parfait mais à mes yeux c'est ce qui le rend intéressant et attachant.

Anna est un fantôme, mais avant cela, c'était juste une jeune fille normale dont la famille l'était beaucoup moins. Elle est effrayante  souhait, barbare, colérique, impitoyable et cache un secret. Mais qu'en est-il? Pourquoi la retrouve t-on sous les traits d'un fantôme vengeur? Ce sera à vous de le découvrir.

On rencontre également Thomas et Carmel entre autres. Thomas a des capacités qui seront bien utiles à Cass. Il est gentil, attentionné, volontaire et téméraire. Carmel quand à elle, est la seule fille du groupe. Elle est belle, réfléchie, honnête et prête à aider ses amis. Grâce à eux, un peu de légèreté est apporté au récit. Ils sont un peu comme Ron et Hermione dans Harry Potter, toujours prêt à seconder et à prêter mains fortes à leur ami, quitte à se fourrer dans le pétrin. ils sont souvent de bonnes idées mine de rien et ne dit-on pas qu'on est plus forts ensemble.
Ils sont intéressants et plutôt plaisant à suivre.

La plume de l'auteur est fluide, agréable et devient très prenante à partir d'un certain moment. Il m'a fallu malheureusement trop de temps pour entrer dans cet univers afin d'en ressortir entièrement convaincue. Il y a du bon, du très bon, mais aussi quelques lenteurs au début et il a fallu que j'arrive à la moitié du roman pour me plonger totalement dedans et faire abstraction (en partie) de ses ressemblances avec Supernatural. C'est une série que je suis ardemment, que j'adore plus que tout et même si ce n'était pas volontaire de ma part, j'y ai trop souvent pensé. J'avais l'impression de lire un épisode et de suivre Dean. Or, si j'ai lu ce livre ce n'était pas dans ce but, mais bel et bien dans celui de découvrir un univers fantomatique original.
Heureusement que l'auteur a su développer une intrigue complexe pour le personnage d'Anna et une fin qui nous laisse avec énormément de questions. Cela a permis de remonter le niveau de ce roman à mes yeux. Après, encore une fois, il ne s'agit que de mon ressenti. Les autres bons points de ce texte sont les détails assez sanglants que l'on peut y lire (âmes sensibles, attention!) et les différentes personnalités que l'on y rencontre. Il y a aussi de nombreuses références et des pointes d'humour qui m'ont donné le sourire.
J'ai le second et dernier tome dans ma PAL et je compte bien m'y plonger assez rapidement afin d'avoir les réponses à toutes mes questions. J'espère juste que les similitudes seront moins flagrantes et ne me gêneront pas dans cette suite.

En résumé, un bon roman, mais si vous suivez Supernatural vous risquez d'être un peu déçu au cours de votre lecture. Une plume agréable et fluide, malgré quelques lenteurs au début, une intrigue plus complexe que ce à quoi on peut s'attendre concernant le personnage d'Anna et des personnalités bien différentes mais plaisantes à suivre. L'auteur a su créer suffisamment de questions et d'angoisse pour qu'on ait envie de lire la suite. Le côté sanglant/effrayant de certaines scènes m'a surprise et plu vu que je ne m'y attendais pas. Un livre que je vous recommande mais attention aux âmes sensibles quand même.



Extraits :

"Pour la centième fois, je me demande qui peut-être assez stupide pour ne pas piger tout de suite que ce garçon est mort. Il parle comme dans un film avec James Dean. Et puis il y a l'odeur. Ce fumet de mousse humide qui flotte autour de lui. D'accord, ce n'est pas aussi fort que les relents d'un cadavre en décomposition, mais quand même, ça paraît dingue que les gens ne percutent pas. Ils ont seize kilomètres pour réagir, seize kilomètres avant que le pont, ne se profile devant eux, et pourtant ils ne font rien. Après, c'est trop tard. Car, à ce fameux pont, l'auto-stoppeur s'empare du volant et les précipite dans la rivière. Pourtant, je suis sûr que ces victimes se doutent de quelque chose en le voyant de près."

"OK, elle fait vraiment tout pour m'énerver. Elle sait très bien que je déteste cette étiquette idiote. Est-ce que je parade en slip et collants, moi? Est-ce que je reçois les honneurs et les clés de la ville en échange des services rendus à la communauté? Non. J'agis dans l'ombre. Dans le secret le plus absolu, je tue ceux qui auraient toujours dû rester morts. Si les gens savaient, ils me prendraient pour le méchant de l'histoire. Pauvre petit Casper, penseraient-ils, plein de compassion déplacée. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que le Casper en question n'aurait aucune vergogne à boire leur sang jusqu'à la dernière goutte; et qui se retrouverait à devoir les pourchasser eux aussi, quand ils reviendraient hanter le monde pour se venger? C'est moi. L'antihéros."

"Je passe ma colère sur mon sandwich. Après tout, elle fait juste son boulot de mère. Mais c'est dommage qu'elle n'ait pas compris pourquoi, depuis toutes ces années, elle ne m'a jamais vu ramener un seul ami à la maison.
Quand à tomber amoureux, comme elle le dit... C'est une complication dont je me suis très bien passé jusqu'ici. Ça m'arrivera peut-être un jour, je ne suis pas fermée à l'idée. Tout ce que j'espère, c'est que ça ne m'empêchera jamais de faire mon travail. Que je sois amoureux ou non, les fantômes ne cesseront pas de tuer et de se multiplier à la surface de la terre."

2 commentaires:

  1. Ah, celui-là me tente pas mal et depuis un bout de temps en plus !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, il est bien mais je m'attendais juste à quelque chose d'autre^^

    RépondreSupprimer