lundi 14 novembre 2016

Sur les dents, épisode 2 : La sans-mémoire de Aude Réco



Éditeur : L'ivre-Book - Collection Imaginarium
Parution : 29 juillet 2015
Pages : environ 40
Prix : 1.49€

Synopsis :

Les complications se multiplient
 La meute d'Alexis risque de lui tourner le dos, un vampire fou traque les loups-garous et au milieu de ce déluge, planent certains fantômes. 
Le deuxième épisode de la série Sur les Dents vous attend, cet univers haut en couleur vous fascinera jusqu'à la fin.

Merci à L'ivre-Book pour ce partenariat!

Mon avis :

Dans cet épisode les problèmes ne font que commencer et tout s'enchaîne. Alexis a peur que sa meute ne finisse par lui tourner le dos. En effet, ils n'apprécient pas que leur chef demande de l'aide à une magicienne. Ils préfèrent régler les problèmes entre eux. 
 Pendant ce temps, Clémentine, la meilleure amie de Daphnée subi des événements particuliers. Manu est suivi. Daphnée se fait attaquer. Rien ne vas plus.
Quelle est l'identité de ce vampire fou et sanglant qui sévit dans les rues de Paris ces derniers temps? Que veut-il? Pourquoi s'en prend-t-il à eux? Arriveront-ils à l'empêcher de mener à bien ses sombres projets?

J'aime beaucoup les personnages de cette histoire.
Dans cet épisode, on découvre un peu plus de choses sur chacun d'entre eux et plus particulièrement sur Clémentine. Elle était assez effacée dans le premier donc, j'ai apprécié la découvrir un peu plus.
C'est un personnage attachant, elle est prête à aider et va se mettre dans le pétrin jusqu'au cou. On va également s'attarder un peu plus sur le personnage d'Alexis. J'ai mieux compris ces choix, son histoire et son caractère.
Ce que j'aime c'est qu'au fur et à mesure on découvre d'autres créatures surnaturelles. 
Etant donné que c'est très court, je ne peux pas vraiment vous en dire plus sur eux que ce que j'ai déjà dit dans mon avis sur l'épisode précédant. Vous pouvez le lire ici.

J'ai envie de vous dire tellement de choses sur cette histoire mais je risquerais de vous spoiler donc je préfère m'abstenir. Si vous le lisez, n'hésitez surtout pas à venir m'en parler. Je me ferais une joie d'en parler avec vous.

L'écriture de Aude Réco est toujours aussi fluide, intéressante et addictive. L'univers qu'elle a su créer est plein de surprises et de rebondissements en tout genres. Au fur et à mesure des épisodes, elle complète son intrigue à travers de nouveaux personnages, mais surtout à travers de nouvelles créatures. Le mélange est subtil et efficace. Je prend un réel plaisir à me plonger dans ces écrits et je suis curieuse de voir ce qu'elle nous réserve pour la suite. Le seul point frustrant est que c'est tellement court qu'on en redemande encore et encore. On ne se lasse pas. Je trouve les idées intéressantes et elle nous offre une nouvelle vision de la Bit-Lit différente en faisant apparaître des créatures peu rencontrées dans ce genre. Les choses s'enchaînent et nous plonge au fur et à mesure dans des choses plus sombres et de plus en plus mystérieuses. Ma curiosité est à son maximum et je me ferais une grande joie de lire la suite de cette série!

En résumé, un univers différent de ce qu'on a l'habitude de retrouver en Bit-Lit. Une intrigue intéressante et bien menée, des personnages attachants qui nous livrent leurs secrets petit à petit pour conserver une part de mystère au fil du temps. Des épisodes courts et dynamique on l'on ne s'ennuie pas. Des créatures peu rencontrées en littérature qui sauront nous charmer ou nous donner des sueurs froides. Une plume fluide et prenante vient compléter le tout. 



Extraits :

"Il se tut devant l'obstination de Daphnée. Le jour où il parviendrait à la faire changer d'avis n'était pas arrivé. Tant mieux. Elle sourit intérieurement.
Emmanuel n'avait pas beaucoup changé depuis leurs adieux non tenus. Il se mettait au-devant des ennuis pour la protéger, mais abandonnait dès qu'elle le rembarrait. Il ne désirait pas débattre avec elle de ce genre de choses. Mais d'un autre côté, elle trouvait dommage qu'il se donne tant de mal pour laisser tomber si vite. Il ne la dompterait pas de cette manière. Parfois elle le déploré."

"Alexis venait d'arriver. En témoignaient les coups donnés dans la porte de la boutique. Emmanuel s'empressa de descendre, pour calmer le jeu, avait-il dit. Daphnée sur ses talons, il ouvrit au chef de meute, dont les yeux brillaient de colère. Daphnée pouvait comprendre. Dans un coin gisait la dépouille du petit garçon. Elle l'avait préalablement recouverte d'un linceul propre. Elle avait déjà dû affronter la mort de consœurs, d'amies.
Alexis ignora Manu. La jeune femme pensa qu'il valait mieux. Tous deux se livraient à une ridicule guéguerre depuis longtemps et la moindre altercation pouvait virer au drame."

"Clémentine ne vivait pas loin de la rue des Degrès. Il suffisait de rejoindre , puis de longer, celle de Cléry et de se garer à proximité de le rue de Mulhouse. Aucun ne lâcha mot durant le trajet. Daphnée songeait à son amie, aux raisons de son silence. Si seulement elle avait eu le temps de rendre visite à Gaspard la nuit dernière, il aurait pu lui fournir des détails. La vie était belle depuis Notre-Dame, et les informations récoltées par gargouilles et chimères valaient leur pesant de cacahuètes."

2 commentaires: