dimanche 4 décembre 2016

Cooking Drame, tome 1 : Casseroles et sentiments de Clara Le Corre




Éditeur : Label Badass
Parution : 6 octobre 2016
Pages : 166
Prix : 4€99

Synopsis :

Moi, Maggy Renoy, 21 ans, je vais devenir cuisinière. Du moins, j'en ai la ferme intention. Et rien de mieux pour atteindre mon but que de devenir l'apprentie du renommé Chef Alistair Greyclaw! Qu'importe que j'aie eu l'entretien le plus rapide de la Terre et, surtout, que j'ai eu l'air d'une parfaite idiote en découvrant que derrière ce grand nom de la cuisine gastronomique se cachait en réalité un génie -canon en plus- de seulement 26 ans. Car même si je suis incapable de faire cuire un cake, hors de question de la décevoir! Sauf qu'assimiler l'apprentissage de ce métier aussi passionnant qu'exigeant est plus difficile que je ne le pensais. Encore plus lorsqu'une de mes collègues fait tout pour me rendre la vie infernale et que mon Chef -aussi intraitable qu'impénétrable et déjà pris- est loin de me laisser indifférente...

Je remercie Label Badass pour l'envoi de ce partenariat!

Mon avis :

Lorsque j'ai découvert ce premier tome, j'ai eu tout de suite envie de le lire. Aimant beaucoup l'émission Master Chef, je me suis dis que ça pourrait être sympa de vivre une expérience similaire à travers un roman.

Dans ce premier tome, nous rencontrons Maggy, une jeune femme de 21 ans qui adore la cuisine mais n'a aucune véritable formation dans cette branche. Elle ne rêve que d'une chose apprendre auprès des meilleurs. Elle n'hésitera pas une seule seconde à se présenter au restaurant tenu par le grand Chef Greyclaw pour tenter sa chance. On va la suivre lors de ses 10 mois d'apprentissage qui la conduiront à l'examen final. Mais rien n'est aussi simple ou facile que ce qu'elle s'était imaginé...
Les horaires, l'apprentissage et ses collègues l'épuisent. Elle se renferme et s'éloigne de ses proches. Elle veut vivre son rêve, mais ne sais pas toujours comment concilier le tout ce qui lui vaudra de nombreux ennuis. Pour pimenter le tout, voila qu'elle apprend certaines choses qu'elle n'avait pas vu venir le moins du monde.

Maggy est une jeune femme de 21 ans déterminée à prendre sa vie en main et ne pas laisser passer sa chance. Elle est volontaire, rigoureuse, têtue, gentille et touchante. Elle ne prend pas toujours les meilleures décisions ou les plus sages, mais fait de son mieux pour tirer son épingle du jeu dans le domaine si intransigeant qu'est la gastronomie.  Que faire quand votre collègue est une vraie peste? Quand votre Chef vous attire? Quand votre rêve se transforme peu à peu en cauchemar? Voici une partie des éléments de sa nouvelle vie auxquels Maggy va devoir faire face dans ce tome. Je n'ai eu aucun mal à m'attacher à elle et je serais ravie de la suivre dans la suite de ses aventures.

Régina, sa collègue en cuisine est une vraie peste. Elle adore le Chef et en ferait bien son en-cas. Elle ne fout rien en cuisine et passe son temps à minauder ou critiquer Maggy. Régina ne voit pas d'un bon œil l'arrivée de la nouvelle apprentie et le fera bien comprendre que ce soit en parole ou à travers des actes. Elle m'a horripilé pendant tout ce premier tome et je l'aurais bien secouer en lui disant ma façon de penser. Elle est juste imbuvable...

Le Chef Greyclaw est un jeune homme passionné de 26 ans. Suite au décès de son père, il y a deux ans, il a repris l'entreprise familiale en faisant tout son possible pour lui faire garder son prestige. C'est un travail éreintant et de longue haleine qui ne lui laisse pas une minute à lui. Il est sombre, acariâtre, irréprochable, à cheval sur les règles et l'hygiène et distant. Le patron dont on ne rêve absolument pas. Néanmoins, il reste un vrai petit génie de la gastronomie et a un physique très avantageux. C'est un personnage mystérieux, sombre et que je n'ai pas toujours réussi à comprendre.

J'ai aimé découvrir les personnages au fur et à mesure de l'histoire. Chacun a son vécu, son caractère et ses secrets et prend le temps de se dévoiler au lecteur. Rien n'est ni tout blanc, ni tout noir. On a le droit a beaucoup de nuances même si on ne sait pas toujours comment les interpréter.  Il y a bien sur d'autres personnages dans ce roman qu'on aime ou pas d'ailleurs mais qui apporte tous un petit quelque chose dans cette histoire. Nous n'avons pas de personnages inutiles. Un de ces personnages que j'ai adoré est Daisy, la bonne vivante et la touche fraîche et drôle de ce roman. Un vrai régal.

J'ai apprécié la plume de l'auteure qui est toute légère et sans prise de tête. J'adore son idée de mêler romance et cuisine pour nous offrir une histoire peu habituelle. L'auteure ne s'est pas contenter d'écrire sur un sujet qu'elle apprécier, mais elle a fait de nombreuses recherches pour son roman et cela se ressent. Elle maîtrise le sujet, les termes, les conditions, les examens, les recettes et tout ce qui va avec. D'ailleurs on a le droit à un petit bonus à la fin de ce premier tome, un lexique des termes employés ainsi que les recettes dont elle nous parle dans son histoire. Ou comment mêler notre amour de la lecture aux saveurs qui feront frémir nos papilles. Un très bon premier tome que je recommanderais à tous les amoureux des bons plats^^

En résumé, un premier tome original et léger qui nous fera rencontrer le standing de la gastronomie mais qui nous montrera également les revers de la médaille. Des personnages intéressants et et forts qui ne nous laisseront pas de marbre même si ce n'est pas forcément pour les mêmes raisons. Un sujet et un univers maîtrisé qui ont su me convaincre. Une lecture qui change et fait du bien!



Extraits :

"Car aujourd'hui est le jour où je vais devenir cuisinière. Et quand je parle de cuisinières, je ne parle pas de celles qui font la popote dans les hôpitaux en partant un bonnet transparent. Non! Moi je vais devenir une cuisinière gastronomique. De celles qui travaillent dans des restaurants renommés ou dans des palaces à travers le monde -du moins, j'en ai la ferme intention.
Je réalise encore difficilement le tournant radical que prend ma vie, surtout après ces quelques mois passés à étudier l'allemand à Berlin dans le cadre d'une année sabbatique.
Mais ma passion grandissante pour tous les aspects du secteur culinaire a renforcé ma détermination. Les grands projets ne se construisent pas du jour au lendemain. La mise en marche de nos ambitions prend parfois du temps."

"Je n'entends rien, nulle part; l'auberge semble endormie. Un ronron continu que je reconnais comme le bruit d'un four allumé, me fait pourtant penser que quelqu'un est forcément dans les parages.
Je repousse une mèche de mon visage et redresse le dos. Je suis à l'heure pour mon rendez-vous, je n'ai donc pas à m'inquiéter de déranger qui que ce soir.
Quelqu'un a bien dû m'entendre entrer.
Je songe à la porte qui a grincé à mon arrivée, quand je perçois du mouvement dans ce qui semble être la cuisine. Des bruits discrets m'indiquent que quelqu'un est en train de faire du rangement avec minutie. Plus de doute, le chef est là!"

"J'ai d'abord cru que de disposer de ses après-midi grâce aux horaires coupés était très cool, mais j'ai eu tort. Dès que je finis le travail (il est à ce moment-là environ 2 heures), je rentre chez moi et me laisse tomber sur le lit. Ces heures dont je dispose devraient me servir pour m'occuper de choses essentielles, comme ranger mon studio, faire la vaisselle, faire une lessive... Pourtant l'appel de mon lit est bien trop séduisant, et cela, même si mon appartement ressemble au Titanix au moment de son naufrage...à la verticale. A ma fatigue permanente, s'ajoute une lassitude psychologique. Greyclaw est sans arrêt derrière moi et me reprend au moindre geste de travers."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire