vendredi 2 décembre 2016

L'enfant de la délivrance de Cindy Soue



Éditeur : Sharon Kena
Parution : 19 juillet 2011
Pages : 254
Prix : 14€ (papier) - 6€49 (numérique)

Synopsis :

C'est en fouillant un jour dans les affaires de son père adoptif que Juliette découvre son métier : il est tueur professionnel. Un choix évident lui vient alors à l'esprit, celui de faire le même travail. Mais lors de ses missions, cette jeune fille va découvrir que certaines histoires qui paraissent invraisemblables ne sont pas que des légendes. Entre des vampires et des loups-garous, Juliette va vite comprendre qu'il n'y a pas que des humains sur terre, surtout lorsqu'elle rencontre le tout premier vampire, un homme peut-être prétentieux, mais d'une beauté à couper le souffle.

Je remercie les éditions Sharon Kena et leur Lucky Day pour ce partenariat!

Mon avis :

Quand j'ai vu passé ce roman sur la page facebook des éditions Sharon Kena, j'ai tenté ma chance immédiatement car ce livre me tente depuis plusieurs années! 
En plus, c'est du fantastique/Bit-Lit, genre que j'adore plus que tout donc je ne me faisais pas trop de soucis.

Dans cette histoire, nous découvrons Juliette, une jeune fille sauvée par un inconnu. Elle sera ensuite confier à son père adoptif qui prendra soin d'elle comme si c'était sa chair et son sang. Un jour, alors qu'elle est encore très jeune, Juliette va fouiller dans ses affaires et découvrir que son métier n'est pas banal et que certaines choses sont véridiques.  De là, va naître dans son esprit, le désir de s'entraîner et exercer le même métier. Visiblement, son éducation la prédestine à cela.

Juliette est un personnage au fort caractère. C'est une grande gueule qui n'a peur de pas grand chose. C'est une employée et fille modèle qui respectent les consignes à la lettre, ne pose pas de questions et s'en tient au plan initial sauf imprévus. Toutes ses missions sont des succès et elle n'hésites pas non plus à partir loin de chez elle pour se perfectionner dans un endroit surnaturel. Malheureusement, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle ou la comprendre. Elle est froide comme du marbre, n'a apparemment aucun sentiments envers quiconque ou quoique ce soit. Les deux seules choses qui l'animent sont le combat et le sexe. C'est une nymphomane et je dois dire qu'entre ce que j'ai cité juste au-dessus et ceci, son personnage m'a semblé vide, peu intéressant et je m'ennuyais à ses côtés. Sur le premier tiers de ma lecture, je ne compte plus le nombre de fois où elle s'est envoyée en l'air ou en a rêver. Je ne suis pas rebutée par les scènes de sexes et en général, elles ne me dérangent pas, mais là... il y en a juste beaucoup trop. Juliette veut sauter sur tout ce qui bouge et à l'apparence d'un homme. C'en fut trop pour moi. J'en suis la première désolé mais ce sont des choses qui arrivent.

Vivien quand à lui est un vampire. Il a été mordu et n'est donc pas un pur race. Ce qui complique grandement ses relations avec les vampires nés ainsi. Il a pour mission d'accompagner Juliette dans ses missions ou entraînements à l'étranger. Une complicité et une attirance va naître entre ces deux-là (enfin surtout de son côté à lui). C'est un personnage énigmatique, assez gentil (vu sa nature) et intéressant. J'ai davantage apprécier suivre ses aventures à lui que celle de notre héroïne.

Roméo (c'est son surnom) est le Premier vampire au monde. Il a un look de gravure de mode, il est prétentieux, arrogant, mais n'en reste pas moins terrifiant. Je n'ai pas aimé non plus son comportement ni ce qui touche à repaire. Je m'attendais tout simplement à autre chose et j'étais loin du compte.

L'auteure a une plume fluide, légère et agréable ce qui m'a permis de lire un tiers du roman alors que, l'histoire ne m'emballer pas plus que ça pour être honnête. Ses idées étaient peut-être bonnes, mais exploiter d'une façon qui ne me corresponde tout simplement pas. J'aurais aimé découvrir plus de profondeur en chaque personnage et des enjeux plus détaillés. Peut-être que cela arrive après... 
Comme d'habitude, je n'hésiterais pas une seconde à laisser une seconde chance à Cindy Soue pour une prochaine lecture. Ce n'est pas parce que le premier livre que je lis d'elle ne me convient pas, qu'il en sera ainsi pour tous. J'ai déjà eu le plaisir d'adorer un autre livre d'un auteur dont une saga m'avait totalement déçue. Malheureusement, j'ai décidé il y a quelques temps déjà, qu'arriver à 33% de ma lecture, si celle-ci ne me donne pas envie de continuer et m'accrocher, de passer naturellement à autre chose. Il y a tellement de livres qui m'attendent et je n'ai pas le temps de tout lire, donc il faut savoir faire un choix. De plus, il n'y aurait aucun intérêt pour la maison d'édition ou l'auteure de ce roman, que je continue en me sortant forcer et d'en arriver à la conclusion avec un ressenti effroyable. Un livre qui je pense saura trouver sa place auprès d'un public. C'est peut-être tout simplement moi qui suis passée à côté et je m'en excuse.

En résumé, un univers à première vue intéressant et riche. Des personnalités très différentes les unes des autres qui deviennent explosives quand elles se rencontrent. Des idées qui auraient pu me séduire, mais une façon de la décrire qui m'a laissé perplexe. Une héroïne qui m'a laissé de marbre avec un gros côté nymphomane, mais une plume légère et agréable que j'ai pris plaisir à découvrir.
Ce livre est pour un public averti au vu des nombreuses évocations de sexe. Un livre que j'ai abandonné, mais pour lequel je vous conseille de vous faire votre propre avis.


ABANDON

Extraits :

"Tout est écrit. Quelque part, je ne sais pas où, mais ma vie et celle des autres y sont écrites. Tout est tracé d'avance. Notre vie suit un certain chemin, mais, quelle que soit la route que nous prenons, l'avenir prend un tournant important. Grâce à lui, notre avenir se trace lentement vers notre fin.
Mon passé a pour conséquence l'avenir qui me tendra ses bras. Refoulé au fond de moi, j'essaie par tous les moyens de ne plus y penser. Pourtant, sans lui, je ne sais pas ce que je serais devenue, mais certainement pas la femme que je suis actuellement."

"La voiture se stoppa. Nous étions devant une grande maison. En plein Paris? Non, nous étions en proche banlieue, très proche. J'aurais tendance à dire Neuilly-sur-Seine vu la taille de l'habitation et surtout le genre, mais je m'abstins d'en parler. Vivien m'aida à sortir avec sa main si froide. Il ne faisait pas si froid, je pensai donc à une mauvaise circulation du sang, bien que je m'en contrefichai. Lorsque nous rentrâmes dans la maison, je fus soudainement surprise par l'atmosphère. Quelques bougies éclairaient faiblement la pièce principale remplie d'hommes et de femmes, tous habillés en tenue légère. Dans les yeux de certains, je vis la même faim que ceux de Vivien, dans d'autres, j'y voyais parfois de la peur, parfois de l'adoration, voire rien, comme s'ils étaient drogués."

"Le bon repas terminé, je me levai pour me coiffer et m'habiller. Queue de cheval, pantalon et tee-shirt noirs. Classique en gros, mais tellement confortable pour l'entraînement. Roméo m'observait toujours. C'était dur de ne pas regarder dans les yeux la personne en face de vous. Je devais pourtant m'y faire.
Vivien m'attendait devant la porte, une femme en robe rouge très moulante l'accompagnait. Son sourire s'effaça lorsqu'elle me remarqua. Elle tourna autour de moi avant d'aller sur Roméo, collée à lui comme un chaton l'aurait fait, c'est-à-dire jambes enroulées autour des siennes, elle flottait légèrement dans les airs."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire