mercredi 21 décembre 2016

Never, never, saison 1 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher




Éditeur : Hugo Roman - Collection New Romance
Parution : 3 novembre 2016
Pages : 198
Prix : 13€50

Synopsis :

Depuis ce matin, Silas et Charlie ne savent plus qui ils sont ni quel est leur passé.

Pourtant, ils devraient avoir beaucoup de souvenirs communs.

Ils se connaissent depuis longtemps et ont toujours été ensemble.

Il leur faut maintenant reconstituer leur passé et se redécouvrir mutuellement.

Et surtout, ne plus jamais, jamais oublier.

Mon avis :

Depuis le temps que je n'entends que du bien de Colleen Hoover, mais aussi de cette trilogie depuis sa sortie VO, que cette lecture s'est imposée à moi. Même si j'ai d'autres livres de Collen Hoover dans ma PAL, le fait que celui-ci soit très court a fini par me décider.
Pour être honnête, je me suis plongée dedans sans savoir à quoi m'attendre puisque je viens de découvrir le résumé à l'instant en rédigeant mon avis.

Dans ce roman, nous allons suivre deux lycéens qui d'un coup d'un seul perdent la mémoire. Silas et Charlie se souviennent de choses comme le nom du président actuel, les paroles de chansons, comment conduire, etc... mais rien les concernant directement. Ils ne savent plus qui ils sont, ce qui s'est produit depuis quelques jours, ne reconnaissent pas les personnes de leur entourage (que ce soit leurs amis ou familles respectives), ne se souviennent pas de leur passé commun qui pourtant remonte à loin. Le plus déroutant mais également intriguant dans ce roman, c'est que le lecteur ne sait rien de plus que nos deux protagonistes. On découvre les éléments, les personnages principaux et secondaires, leurs vies, etc ... en même temps que Silas et Charlie.

Charlie est une jeune femme désemparée quand on la rencontre. Elle est en cours quand d'un coup, elle émerge sans plus aucun souvenir. Elle ne sait plus qui elle est, qui sont ses amis ou ennemis, comment se comporter, où aller et on ne peut qu'être attendri face à son désarroi le plus complet. Je pense qu'il ne doit rien y avoir de pire que de perdre tous ses souvenirs et toutes les émotions que l'on peut ressentir comme ça, en un fragment de seconde. C'est une position inconfortable, terrifiante, incompréhensible et angoissante au possible. Au fur et à mesure des heures qu'ils passent, elle se rend compte que des gens de son entourage visiblement savent qui elle est, quelles sont ses occupations, ses relations avec les autres. Elle va donc essayer de feindre un comportement normal en leur présence pour tenter d'en apprendre davantage sur elle-même et le genre de vie qu'elle peut mener. Et puis, il y a Silas que tout le monde a l'air de désigner comme son petit ami et qui sera un allié de taille pour la jeune fille.
Cette jeune fille est totalement perdue, elle doute parfois de sa santé mentale, elle est effrayée, ne sait plus à qui se confier ni à qui accorder sa confiance et redoute les découvertes qu'elle fera. J'ai aimé suivre son quotidien, petit pas par petit pas. On essaye de se mettre à sa place et on éprouve de l'empathie à son égard.

Silas se trouve également au lycée lorsqu'il perd la mémoire de tout ce qui le touche personnellement de façon directe ou indirecte. Etant assez doué pour ça, il réussira à tromper son monde et faire comme si rien ne s'était produit. Il veut découvrir tout ce qu'il pourra mais sans jamais éveiller les soupçons de peur de paraître fou. Il a vite compris que Charlie et lui étiez un couple avant leur amnésie qu'il espère passagère, et se comporte donc comme tel avec elle. Il va vite comprendre que sa situation très particulière touche également Charlie. Ils vont tenter de déjouer le piège dans lequel ils sont enfermés et feront équipe pour retrouver leurs souvenirs. Silas est un jeune homme attachant, fort, drôle, doué pour le paraître, attentionné et doux. Derrière tous ces aspects, il tente de dissimuler ses craintes et son angoisse. Ce qui le rend encore plus touchant.

J'ai vraiment apprécié la plume tout en finesse et fluide des deux auteures. Je les découvre et j'ai vraiment hâte de lire leurs prochains ouvrages. L'idée de base de ce roman est originale, bien conçue et subtilement menée pour distiller les informations au compte goutte et ainsi, laisser le lecteur dans le flou le plus total quand à la suite des événements. Cet aspect étrange et parfois déroutant m'a finalement convaincue. J'ai enchaîné les pages pour en apprendre davantage sur leur passé commun et découvrir un peu mieux nos personnages, le contexte dans lequel ils évoluent et les différentes relations qu'ils peuvent avoir avec leur entourage. Si vous cherchez un roman bourré d'actions ou de rebondissements, clairement ce livre ne sera pas fait pour vous. Ici, Colleen Hoover et Tarryn Fisher nous propose une immersion totale dans un récit qui prend son temps, nous laisse dans le flou mais pour lequel un engouement se créer très rapidement. On veut absolument savoir comment les choses vont évoluer pour eux, si certains souvenirs vont refaire surface, mais aussi et surtout quel est l'événement déclencheur à leurs amnésie simultanée. J'apprécie également l'alternance des points de vue de Charlie et Silas qui nous permettent de mieux les découvrir et les approcher d'une manière plus intime et différente. Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus. Ce livre est à découvrir par soi-même sans en savoir trop. C'est ce qui entre autre m'a séduite. J'ai plongé dans l'inconnu le plus complet et j'ai vraiment apprécié ma lecture du début à la fin. J'ai tellement aimé que j'ai enchaîné avec la saison 2 et que maintenant je déprime en attendant la dernière à paraître le 12 janvier.

En résumé, un premier tome particulier qui nous réserve bien des surprises, mais au compte goutte. Nous sommes autant dans le flou que nos personnages et si cela peut-être déroutant dans un premier tome c'est aussi ce qui fait la force de ce roman. Deux plumes tout en finesse et fluidité que je découvre et apprécie. Des personnages attachants qu'on a envie d'aider et de rassurer. Un roman que je conseille à tous ceux qui souhaitent lire une romance qui sort de l'ordinaire et où le point de vue du personnage masculin est alterné avec celui de l'héroïne.



Extraits :

"Elle passe devant moi, s'arrête devant tous les cadres accrochés entre ma chambre et le bas de l'escalier, passant chaque fois le doigt sur les clichés de mon visage. Juste le mien. Comme si elle essayait de mieux me comprendre ainsi. J'ai envie de lui dire qu'elle perd son temps. Le gars qui a posé pour ces photos, ce n'était pas moi.
Une fois arrivés en bas, on est accueillis par un cri strident. Charlie s'immobilise et je lui rentre dedans. La personne qui a crié est une femme qui se tient sur le seuil de la cuisine. 
Ses yeux écarquillés vont et viennent entre nous, passant de l'un à l'autre."


"Elle roule des yeux et, un instant, j'ai l'impression qu'elle va me battre. Mais, au dernier moment, elle recule, se laisse glisser contre le mur, s'assied par terre, les joues pleines de larmes. Je me détourne.
Bon, d'accord, je ne m'attendais pas à ça.
Les cris, ça va, j'assume. Tandis que les pleurs me désarçonnent. Surtout quand ils proviennent d'une personne totalement inconnue à qui je ne sais pas quoi dire. Je m'écarte à l'instant où elle éclate en sanglots. J'ignore si ça lui arrive souvent, alors j'hésite sur le seuil du salon. Finalement, je la laisse à ses larmes pour essayer de trouver ma chambre. Je ne peux rien pour elle. Après tout, je ne la connais pas."

"Tout en m'efforçant de garder mon calme, je me vois déjà en train de l'étrangler.
J'aperçois Charlie qui m'implore du regard de ne pas commettre de bêtise. Je me retourne vers lui, tout sourire.
- Bravo Brian, tu veux un trophée?
Dommage de ne pouvoir le prendre en photo à ce moment-là avec la tête qu'il fait!
Une fois derrière le volant, je quitte le parking un peu plus impressionné que je ne le devrais. Une fois qu'on a repris le chemin de la maison, je trouve enfin le courage de jeter un coup d’œil vers Charlie qui me fixe également. A l'instant où je vais devoir à nouveau me concentrer sur la route, je capte un sourire."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire