lundi 5 décembre 2016

Wonderpark, tome 1 : Libertad de Fabrice Colin




Éditeur : Nathan
Parution : 12 mai 2016
Pages : 141
Prix : 9€95

Synopsis :

Jenn et Mervin avaient pourtant été prévenus : Wonderpark, ce parc d'attractions abandonné, est interdit d'accès. Mais ils n'ont pas résisté à la tentation d'y entrer, et Zoey, leur petite sœur, a été enlevée... par un homme à tête de singe!

Grâce à leur amie Orage, ils ont découvert que le parc est la porte d'entrée de mondes secrets dont Zoey est désormais prisonnière.

Pour la libérer, Jenn, Mervin et Orage s'engouffrent dans Libertad, le monde des pirates...

Mon avis :

Aimant assez les sagas jeunesse fantastique ou de fantasy et, ayant vu l'avis de Patatras sur sa chaîne, j'ai eu envie de découvrir cette série précise.
D'autres livres de Fabrice Colin se trouve dans ma PAL et je me suis dis que ça pourrait être sympa de découvrir son style dans un texte court.

Dans ce premier tome, nous allons suivre Jenn et Mervin qui sont frères et sœurs. Là où ils habitent existe un pars d'attractions qui malgré le fait qu'il était attendu, n'a malheureusement jamais ouvert ses portes. Ce parc hante les esprits et nombreux sont les jeunes habitants curieux de découvrir qu'est-ce qui se cache derrière ses grilles. 
Orage qui est dans la même école que nos jeunes héros est à part, mystérieuse et habite dans ce même parc. Elle va gentiment leur proposer de le découvrir, mais les ennuis ne feront que commencer pour nos personnages...

Jenn est une jeune fille de 9 ans aventureuse et optimiste. Elle rêve de parcourir le parc et découvrir ses secrets. Elle est gentille, adorable, courageuse et intelligente.
Mervin a 10 ans. Il est protecteur envers sa sœur Jenn et plus rêveur qu'elle. Lui rêve de monde regorgeant de secrets. Il est courageux, réfléchi, touchant et a de la suite dans les idées.
Orage est une jeune fille pleine de mystères et de magie. Elle vit seule avec son oncle malade depuis la disparition inquiétante de son père, quelques années auparavant. Elle vit au sein même du parc d'attractions qui attire tant les curieux et nous réserve bien des surprises. Elle est aventureuse, téméraire, attachante, elle ne se laisse pas abattre et fera tout pour inverser la balance.

J'ai pris plaisir à découvrir la plume de Fabrice Colin à travers ce court roman jeunesse. Sa plume est simple et fluide, mais réussi sans mal à nous transporter dans son univers. Ses idées de parc d'attractions et les particularités qui vont avec sont intéressantes, originales et nous conduisent à travers des lieux qui ont l'air tous plus attractifs les uns que les autres. J'aime également la particularité et complexité de l'histoire personnelle d'Orage qui est exprimée dans un langage facile à comprendre pour le jeune lecteur. L'auteur ne prend pas les lecteurs pour des idiots du fait de leur âge et je suis ravie de ce point précis. Le récit est dynamique avec ce qu'il faut de soupçons, de magie, de mystères, d'actions et de révélations. Le tout est mélangé subtilement pour nous faire engloutir cette histoire. J'ai vraiment apprécier ma lecture et compte bien me plonger dans la suite très rapidement. Si j'ai bien compris, dans chaque tome nous allons non seulement découvrir un nouvel univers, mais aussi de nouveaux personnages, de nouvelles créatures et ce qui m'intéresse particulièrement c'est qu'il s'agit d'univers pas forcément utilisés en matière de fantastique jeunesse.

En résumé, un premier tome qui nous plonge dans un univers particulier plein de magie et de fantasy à travers un parc d'attractions. Des personnages attachants et un subtil mélange de tous les ingrédients nécessaires à une bonne histoire. Une plume simple et efficace qui nous transportera dans un nouveau monde.
Une lecture que je recommande aux plus jeunes comme aux moins jeunes!


Extraits :

"Jenn, qui avait neuf ans, était une petite fille aventureuse et optimiste qui rêvait d'aventures et de coups d'éclats spectaculaires. Quand elle pointait ses jumelles sur les restes du parc, elle se voyait filer en berline entre des gratte-ciel, bondir par-dessus des crevasses vertigineuses, se battre contre des hordes de créatures terrifiantes...

Mervin, d'un an son aîné, était d'un naturel plus contemplatif. Accoudé au garde-fou de sa fenêtre, il se perdait souvent dans de longues méditations. Lui rêvait de découvrir d'autres mondes, des peuplades inconnues, il imaginait des océans miroitants, des vols paisibles au-dessus des montagnes."

"Six mondes, en effet. Libertad, l'île des pirates; Mégalopolis, la capitale des super-héros; Cyclos, la sombre station orbitale; Askaran l'Ancienne, et ses guerres sans fin; Discordia, la ville des fous: et Darkmoor, enfin, un manoir hanté aux dimensions d'une montagne. Un signe"Vous êtes ici" était pointé sur la cité des flibustiers. Un peu plus loin, un fier galon apparaissait, toutes voiles déployées, ainsi qu'un volcan miniature dont on apercevait, derrière les toits, le sommet en réduction."

"Le silence était total. Ils avaient l'impression qu'on leur avait enfoncé des bouchons dans les oreilles. Se trouvaient-ils déjà de l'autre côté? Leur barque, en tout cas, faisait des bonds, comme secouée par des vagues. Enfin, les lambeaux de brume se dissipèrent. Et, lorsque l'immense nuage qui semblait les avoir engloutis se désagrégea d'un coup, ils ouvrirent tous trois de grands yeux. 
- Je n'y crois pas! murmura Jenn, éberluée. 
Son frère se leva, agrippé à son bâton. A l'exception des brumes qu'ils laissaient dans leur sillage, le ciel était d'un bleu sans nuages. Une mouette les accueillit d'un piaillement moqueur."



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire