lundi 23 janvier 2017

La véritable histoire des contes de fées de Julie Grêde



Éditeur : Editions Jourdan
Parution : Juin 2016
Pages : 249
Prix : 17€90

Synopsis :

Et si Walt (de là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de conte et de les comparer aux œuvres originales... Serait-il obligé de conclure que les contes cruels écrits à l'origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants?

Dans les "vrais contes", ceux dont s'inspirent régulièrement Walt et ses successeurs , les happy ends ne sont pas du tout légion. Les morales sont sans concession, cruelles.

Mon avis :

J'ai découvert ce livre grâce à la communauté booktube. Il me tentait énormément vu que je suis une très, très grande fan des œuvres Disney. Je remercie donc les éditions Jourdan pour leur magnifique concours en fin d'année 2016 qui m'a permis de choisir les 5 ouvrages de mon choix dans leur catalogue. Grâce à eux, je peux non seulement découvrir plusieurs auteurs, mais également plusieurs récits.

Tout commence avec l'arrivée d'un nouveau venu au Paradis. Il découvre qu'un séminaire portant sur les oeuvres du studio Disney a lieu à raison d'une fois par semaine et qu'en plus, il est dispensé par le maître lui-même. Qui mieux que lui pour fournir de véritables explications sur ses différentes adaptations? Des détails? Raconter ses succès, mais aussi ses échecs, en toute honnêteté?
Voila comment Julie Grêde décide de nous instruire sur la vie du maître, ses ambitions, ses doutes, ses désillusions, son évolution et tout ce qui touche de près ou de loin à cet empire mondialement connu et aimer par la plupart des gens.
Quasiment à chaque heure, un nouveau thème sera abordé. On retrouve donc Walt qui développe les éléments les plus marquants de sa carrière, comment il les a vécu au moment même. Il sera entouré de personnalités diverses et variées qui n'hésiteront pas à mettre de l'ambiance. On peut ainsi retrouver Robin Williams, Valérie Benguigui, Miss Lili son assistance, une certaine Juliette, et des personnages désignés par leur look ou leur "fonction" : la déléguée, le nouveau, etc...

Le Walt dépeint par l'auteure est sympathique, franc, honnête, aimable et drôle. J'ai beaucoup aimé sa façon d'aborder le séminaire, de donner son point de vue sur les différentes œuvres qui ont animées son studio, que ce soit celles qui ont vu le jour sous sa directive ou non. J'ai également aimé qu'il nous parle de ses doutes, de ses échecs, ses dettes et des nombreuses difficultés auxquelles ses collaborateurs et lui ont dû faire face.  C'est un véritable passionné. On a l'impression de le connaître et d'assister à ses cours par nous-mêmes. Son personnage est intéressant et enrichissant. Je l'ai tout simplement adoré.

Juliette est un personnages très calme, en retrait, qui ne prend pratiquement jamais la parole au début. Plus les cours avancent, plus elle prend sur elle pour nous offrir son point de vue sur l'oeuvre en question ou sa morale. J'ai aimé sa prise de confiance, toute relative soit-elle; et son évolution tout au long du livre. C'est une éternelle romantique et je l'ai trouvé touchante. Après Walt, c'est sans doute le personnage que j'aime le plus.

Nous avons aussi l'assistante de Walt, Miss Lili. C'est un sacré personnage qui peut très vite passé pour la rabat-joie de service. Elle est méticuleuse, organisée et n'hésite pas à reprendre le maître lorsqu'il s'égare, ce qui soyons clairs, arrive assez souvent et qui a le don de le faire sourire. Elle se dévoue entièrement pour la préparation des différents sujets, en fait probablement un peu trop pour que tout soit parfait, en oubliant que même au paradis, la perfection n'existe pas. Disons qu'elle est la petite touche de folie dans ce récit et elle m'aura fait sourire plus d'une fois à ses dépends.

Je découvre l'auteure avec cet ouvrage et je ne le regrette absolument pas. Autant vous le dire tout de suite, j'ai passé un excellent moment de lecture. Pour une fan de Disney comme moi, cet ouvrage est un pur moment de bonheur et de détente. Il nous permet d'aborder les dessous des longs-métrages qu'on aime tant. Julie Grêde nous propose un roman ludique, divertissant, drôle, pleins d'émotions et de révélations. Je n'ai aucune idée de la façon dont elle a eu envie de l'écrire, mais j'en suis bien contente. Sa plume est fluide, appréciable et entraînante. Je pensais lire cet ouvrage un peu comme un recueil de nouvelles, un chapitre par jour, mais j'en ai été incapable. J'avais toujours envie d'en connaître davantage sans pour autant avoir envie de quitter cet univers si particulier et captivant. Je suppose que pour nous offrir un tel ouvrage, cela à nécessiter un nombre d'heures conséquent de recherches, visionnages et lectures. Je suis admirative du travail fourni.
Je suis quelqu'un qui aime apprendre de nouvelles choses mais dès que c'est trop scolaire ça me fatigue vite. Ici, j'ai appris énormément de choses en m'amusant, en m'évadant et tout en retrouvant tout ce qui a bercé mon enfance. J'ai découvert des éléments auxquels je n'ai jamais prêté attention en regardant ces longs-métrages que j'affectionne tant. Pourtant, il y en a un certain nombre que je connais par cœur. 
Autres points positifs, l'auteure nous parle de diverses adaptations en plus de celle de Walt Disney et nous offre un listing de livres et films sur lesquels elle s'est probablement appuyé pour son récit. De ce fait, libre à nous de les découvrir ou non.
Maintenant je suis très curieuse de retrouver sa plume à travers d'autres romans. 

En résumé, un ouvrage à mettre dans toutes les mains des amateurs du maître ou de ceux qui ont gardé une part de l'enfance en eux.



Extraits :

"Oui, lorsque je travaille sur un film, c'est dans l'espoir qu'il plaise... au plus grand nombre. Pas pour que cela rapporte, mais pour que le plus de gens possible puissent en profiter. Pourquoi la beauté des contes ne serait-elle plus là que pour les happy few, que pour quelques intellectuels poussiéreux?

J'imagine que tout cela se discute, mais j'aimerais tout de même faire admettre que mes films bercent les enfants et font rire les adultes sur plusieurs générations, quasiment à l'échelle planétaire. Mes films sont universels et remuent un univers féerique, empli d'espoir."

"Il faut faire quelque chose, j'ai besoin d'une étincelle, d'une idée géniale pour sortir du marasme, un point d'appui pour rebondir. Je me tourne naturellement vars mon Europe chérie, vers ses artistes. Vers ce continent qui m'avait donné Blanche-neige. Je suis certain que de là me viendra mon salut quand une bonne nouvelle émerge parmi la marée de mauvaises : la guerre est finie, l'Europe voit enfin arriver Fantasia, Dumbo et Bambi qui y rencontrent bien plus de succès qu'aux Etats-Unis, surtout dans la presse, surtout parisienne. C'est le signe qu'il me fallait. Je veux tout miser une fois de plus sur un sujet européen. Après tout, c'est ce que réclame le public "quelque chose comme Blanche-Neige"... Et cette fois, je n'ai plus le droit de me tromper, c'est le film de la dernière chance. Ça sera un succès ou la fin du Studio."

"L'accueil critique est positif, très, l'accueil public est... immense. Je ne sais plus quel qualificatif employer, c'est le plus grand succès de tous les temps pour un dessin animé. Le film dépasse le milliard de dollars qu'à rapporter Toy Story 3. Un milliard deux cent millions de revenus... jusque-là. Neuvième plus gros box-office de films toutes catégories confondues.

Quoi d'autre? Le film obtient plein de récompenses. Il faut aussi parler de Let it go, Libérée, Délivrée qui, même si elle a cassé les oreilles à certains, est un succès planétaire. On l'aime ou on la déteste, cette chanson, mais tout le monde la connaît, sait d'où elle vient, la reprend amoureusement ou la parodie."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire