mardi 25 avril 2017

Divano, tome 1 : Ascension de David Royer




Éditeur : Nats éditions
Parution : 25 mai 2015
Pages : 492
Prix : 18€ (version papier) - 4.99€ (ebook)

Synopsis :

"Si on vous avait dit qu'un jour, vous deviendriez un dieu, vous y auriez cru?
Ou vous auriez conseillé au "prophète" d'aller visiter un asile psychiatrique?
Ouais, moi aussi.
Et pourtant, je suis là. Moi, une déesse, mon Ascension m'y a conduite et mon rôle, maintenant, c'est de m'assurer que le monde tourne rond.
Et vivre le plus longtemps possible, accessoirement.
Sauf que je ne suis pas seule, je dois composer avec quelques collègues.
Et je vais vous avouer un truc : certains sont complètement tarés."

Merci à Nats Edition pour cet envoi et leur confiance!

Mon avis :

Dans ce premier tome, nous découvrons Opale une humaine lambda. Rapidement, un événement surgit de nulle part fait d'elle une déesse. Après avoir douté de la santé mentale des gens qui l'entourent, puis de la sienne, elle doit bien se rendre à l'évidence : ce n'est pas un canular.
La voici fraîchement débarquée dans un monde qu'elle ne connaît pas et dont elle ne se doutait même pas de sa possible existence.
Tout est chamboulé, elle n'a plus de repères, plus de famille, plus d'amis, elle ne maîtrise rien et pourtant elle va devoir se ressaisir car de nombreuses choses l'attendent. Et pour couronner le tout, certains dieux avec lesquels elle va devoir vivre sont dangereux et cinglés.

J'ai adoré les personnages tous plus différents les uns des autres.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on a pas le temps de s'ennuyer avec eux.

Tout d'abord nous avons Opale, la dernière déesse en date à avoir effectuer son ascension. Elle sera la nouvelle déesse de La chaleur. Du temps où elle était humaine, elle n'était pas particulièrement brillante dans ses études ou dans un domaine en particulier. Par contre, elle était assez proche de ses amies et de ses parents.
Pour elle son ascension fut compliquée à digérer et accepter. Premièrement, elle ne croit pas aux dieux ou en Dieu. Deuxièmement, elle est persuadée d'être tomber dans une secte. Et troisièmement, pourquoi elle? Elle n'a rien demandé après tout.
C'est une jeune femme qui a la vingtaine, un très, très, très fort caractère et la langue bien trop pendue, intelligente même si parfois elle agit avant de réfléchir, gentille, obstinée, drôle et attachante. Du jour au lendemain, elle voit sa vie totalement chamboulée et alterne les périodes de doutes, de découragement, d'incompréhension avec celles d'espoir et d'encouragement.
Rien n'est simple et il lui faudra beaucoup de temps pour se faire à cette situation et se comporter réellement comme une déesse plutôt que comme une simple humaine cabocharde et pleurnicheuse.
J'ai vraiment apprécié notre héroïne et il me tarde de la retrouver pour de nouvelles aventures.

Ensuite viens Ivan, son mentor. Il est le dieu de l'eau et du froid. C'est un jeune homme charmant mais pas non plus beau comme un "dieu", il est drôle, plus intelligent que la plupart des gens, gaffeur,  farceur, attentionné, gentil, têtu (cette façade de la personnalité étant commune à pratiquement tous les dieux), attentif et en couple avec l'une déesse. Les deux ont vécus leur ascension en même temps ce qui est un fait hors norme. Cet événement les a grandement rapprochés.
C'est également un jeune homme plein de mystères qu'on arrive pas toujours à cerner.
Que cache-t-il et pourquoi?
Il sera en parti responsable de la formation d'Opale pour qu'elle devienne une déesse digne de ce nom, mais il sera également là pour lui apprendre un maximum de choses sur le royaume des dieux, les différentes créatures magiques, les dangers, les devoirs des dieux, leurs pouvoirs, etc...


Et viens ensuite Arès, le dieu de la guerre. Un homme au physique a vous faire perdre la tête. Il est charismatique, charmeur, intelligent, bien bâti, il excelle dans le maniement des armes, gentil, mais il est aussi probablement le plus "normal" de tous les dieux. Il est paraît bien sain d'esprit comparé à d'autres spécimens. Il apprendra le maniement des armes et principalement celles à distance, à notre jeune héroïne. Il est aussi plus réservé que les autres et j'ai aimé ce coté mystérieux et sombre qu'il dégage. C'est un homme bon, relativement calme et qui sait gérer ses émotions. Opale devrait parfois en prendre de la graine. Il a une autre particularité que je vous laisserais découvrir, mais je dois vous dire que les comportements d'Opale face à lui m'a bien fait rire vu cet élément.
Il apporte un peu de sérénité au sein de ce récit.

Je dois dire que j'ai adoré ma lecture de A à Z. L'univers créer par l'auteur est riche, complet, travaillé. La plume de David Royer est tout en fluidité, simplicité et en efficacité. Heureusement que l'auteur a su choisir ses mots pour nous narrer cette histoire car, j'aurais probablement été vite larguer sinon. La mythologie est incroyable et l'intrigue très bien amenée et menée.
Ce que j'ai sans doute le plus apprécier c'est que rien n'est tiré pas les cheveux ou n'arrive trop vite sans explications, sans aucune logique. Au départ, Opale ne gobe pas ce qu'on lui dit, elle n'accorde aucune crédibilité aux propos farfelus qu'on lui tient et prend les gens pour des fous, des psychopathes de premier ordre ou encore pour les gourous d'une secte. Il va lui falloir un bon nombre de preuves pour commencer à considérer les choses sous un nouvel angle. Opale devient une déesse, mais ce n'est pas pour autant qu'elle sait s'y prendre. Elle ne connaît pas ses pouvoirs et ne sait absolument pas les maîtriser. La seule chose dont elle prend un peu conscience est que sa force est supérieure à celle d'une humaine. Le cheminement est long, parsemé d'embûches et se fait étape par étape. Une chose est sure j'ai hâte que l'auteur publie le tome suivant. Selon le site de l'éditeur, il y aurait en tout cinq tomes et si ils sont tous de cette qualité, ça promet.

En résumé, une histoire passionnante du début à la fin. Une mythologie et un univers complet,riche avec des personnages travaillés qu'on aime suivre et qui nous offre tous quelque chose de différent.
Une intrigue magnifiquement menée et une crédibilité du récit qui nous font passer un excellent moment de lecture. Un livre que je recommande à tous les fans de mythologie ou de fantastique mais qui veulent quelque chose de différent, d'original.


Extraits :

"Cette fille, tout en restant très jolie, était un véritable garçon manqué. Toujours à jurer comme un charretier ou à faire craquer ses phalanges sans aucune vergogne... Quand elle ne cherchait pas tout simplement la bagarre avec d'autres personnes. Mecs ou filles. Et après l'avoir vue étaler un garçon qui faisait au moins trois dois son poids, je pensais pouvoir affirmer que lui chercher des noises témoignait d'un comportement suicidaire."

"Enveloppée dans une chaleur apaisante, je baignais dans un liquide d'une douceur sans pareil. Mes poumons se remplissaient d'une délicate odeur de miel, tandis qu'un léger goût de vanille envahissait mes lèvres et mon palais, comme si j'avais plongé dans une piscine de yaourt parfumé. Aucune souffrance, aucun traumatisme, aucun souvenir."

" Je n'étais rien de plus qu'une jeune femme sans avantage particulier pour affronter la vie du monde professionnel, mon petit copain me trompait, le nombre de mes amies devait se restreindre à deux ou trois personnes, et j'étais incapable de me projeter dix ans dans l'avenir. Et là, un type surgi de nulle part venait pratiquement de m'offrir un job qui pouvait se révéler éternel, me garantir une existence très longue, sans avoir à redouter les affres de la vieillesse et de la maladie. En échange de quoi, toute ma vie d'avant ne se réduisait plus qu'à une vague succession de souvenirs dont je serais l'unique propriétaire au monde."

2 commentaires:

  1. C'est exactement mon style de livre ! Je vais le noter et me renseigner, merci beaucoup pour cette découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pomme, j'espère qu'il te plaira si tu le lis. Merci à toi pour ton commentaire et bon week-end!!!

      Supprimer