lundi 15 mai 2017

L'abominable Ours câlineur de Clémentine Ferry et Sabrina Moguez



Éditeur : Nats Editions
Parution : 15 mai 2017
Pages : 32
Prix : 12€ (version papier)

Synopsis :

Darla la Harpie aime grignoter un Humain pour dîner, mais un soir pas comme les autres, elle fait la rencontre de l'Abominable Ours Câlineur.

Un être tout mignon et tout doux : le pire des cauchemars pour Darla...

Merci à Nats Edition pour ce service presse.

Mon avis :

Dans cet album jeunesse, on découvre Darla, une jeune Harpie. Sa mission est uniquement d'effrayer les humains. Les Harpies se nourrissent exclusivement de vers, d'oiseaux ou de rongeurs. Seulement Darla n'en fait qu'à sa tête et préfère de loin se délecter de la chair fraîche des humains. Ses aînés lui laissent une dernière chance de se racheter, sinon elle sera bannie de leur clan.

Darla est jeune, têtue et déterminée à se nourrir comme elle le désire. C'est une héroïne qui n'a que faire des règles, de la diplomatie, de l'avis des anciens... La seule chose qu'elle voit, c'est que la chair des humains est bien meilleure. Son appétit pour cette dernière est plus fort que tout le reste et elle persiste donc dans cette direction. Mais un soir, alors qu'elle guette une nouvelle proie, elle aura la plus grosse frayeur de sa vie en rencontrant l'Abominable Ours Câlineur. Elle qui a pour mission de faire peur, sera l'arroseur arrosé dans toute cette histoire. L'ours lui prouvera qu'elle n'est pas si forte qu'elle le pense ou le prétend. La jeune Harpie verra sa vie chamboulé par son pire ennemi.

L'Abominable Ours Câlineur est tout gentil, tout mignon et tout doux, excepté vis-à-vis de Darla.
Il est le protecteur, l'ami et le confident de son propriétaire. C'est un ours bienveillant qui se fait la mission de veiller coûte que coûte sur l'enfant qui sommeille à côté de lui.
Je l'ai trouvé trop choupinou et attentionné. Il va prouver à Darla qu'il peut la maîtriser comme bon lui semble et que la vie ne s'arrête pas à croquer des humains. Il lui donne une perspective qu'elle n'a jusque là, jamais envisager.

La plume est jolie, fluide et agréable à lire. L'auteure sait justement doser les passages un peu plus effrayants et les passages tout doux pour convenir à un public très jeune. Les plus petits auront leur dose de frisson sans pour autant ne pas fermer l’œil de la nuit.
Le message que j'ai retenu de cette lecture (ce n'est que mon avis) est que si des règles sont établies ce n'est pas pour rien. Elles ne sont pas toujours faciles à suivre ou accepter, mais elles servent à quelques chose. Si Darla avait écouter ses aînés, elle ne serait pas tombée sur l'ours et n'aura pas eu la plus grosse frayeur de sa vie. On peut trouver le moyen de s'amuser et un sens à sa vie sans pour autant blesser les autres.

Les illustrations sont colorées, les tons choisis sont juste parfaits et l'aspect de nos personnages est un plaisir pour les yeux. J'ai adoré les différentes illustrations qui accompagnent le récit. C'est le genre de dessins qui me feront acheter un roman sans lire le résumé.

En résumé, un très joli conte pour enfants avec une morale que l'on pourra sans doute voir de différentes manières. Un récit qui alterne les passages doux et effrayants pour apporter une légère dose de frissons à ses jeunes lecteurs sans pour autant leur provoquer des cauchemars et des illustrations que j'ai adoré. Il m'a d'ailleurs été très difficile de choisir lesquelles j'allais vous présenter en extraits. Un conte que je recommande aux plus petits comme aux plus grands, qui ne manqueront pas d'être à leur tour émerveiller par cet ouvrage!



Extraits :






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire