jeudi 19 octobre 2017

Section 13, tome 1 : Jack et le bureau du secret de James R.Hannibal


Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 6 septembre 2017
Pages : 395
Prix : 15€

Synopsis :

À Londres, le père de Jack a disparu. Le garçon se lance à sa recherche. Il découvre alors une société secrète et comprend que sa famille en fait partie. Un ennemi puissant se dresse soudain sur sa route. Aura-t-il la force de le vaincre? 


Mon avis :

Dans ce premier tome, on rencontre Jack, Sadie et leur maman. Leur père a disparu du jour au lendemain et ils sont venus à Londres pour tenter de retrouver sa piste.
Leur mère demande à Jack de veiller sur sa petite sœur pendant qu'elle part à sa recherche, ce qu'il accepte. Mais Sadie n'a pas dit son dernier mot et profite d'une minute d'inadvertance de son frère pour se faire la belle. Commence alors tout un périple pour notre jeune héros. En retrouvant sa sœur, il était loin de se douter qu'ils ne rentreraient pas gentiment pas à l'hôtel mais plongerait dans une autre partie du monde aussi immense que dangereuse, aussi méconnue que bizarre, aussi magique que bouleversante. Voila à quoi notre héros sera confronté et le tout en moins de 24h.

Jack est un jeune garçon de 13 ans et à la particularité d'entendre des sons que personne d'autre ne distingue. Pour ne pas se laisser envahir par tout ce vacarme, il se concentre sur des jeux vidéos ou des bruits blancs. Si il savait...
Depuis la disparition de son père, il prend très à cœur son rôle de protecteur de "demi-chef" de famille et fera tout pour préserver sa mère et sa sœur.
Notre héros est jeune, il s'inquiète pour son père, sa mère mais aussi pour Sadie qui ne se gêne pas pour lui en faire baver. Il est consciencieux pour quelqu'un de cet âge, téméraire, relativement organisé, il sait analyser et réagir aux situations très rapidement. Mais il est aussi impulsif, têtu, il ne comprend pas toujours ce qu'on lui dit ou attend de lui et à cette sensation d'avoir basculé dans un monde de dingue. Il n'est pas crédule et pense que tout ceci est soit une farce, soit la parole d'une personne qui perd la tête. Il a besoin de voir pour y croire et il va voir!
 Ce monde l'intrigue autant qu'il le terrifie, il n'est pas sûr d'être à la hauteur et a peur d'échouer dans sa quête. Beaucoup de choses repose sur ses épaules et il a moins de 24h pour s'y résoudre, accepter, comprendre ses découvertes et réussir coûte que coûte.
C'est un personnage adorable et aventureux.

Sadie a 8 ans et peut parfois être une enquiquineuse de première. Elle aime suivre son instinct et n'en faire qu'à sa tête. Alors que son frère tente de la dissuader de ce qu'elle croît avoir vu, elle profite qu'il soit occupé ailleurs pour se sauver, sans penser aux conséquences. Elle est jeune mais ça n'explique pas toujours le fait qu'elle agisse sans réfléchir et se mette dans des situations impossibles. A 8 ans, elle doit comprendre que ses actes ont des conséquences et que ces dernières pourraient bien être catastrophiques, voir extrêmement dangereuses. Néanmoins malgré son côté petite peste/princesse, c'est un personnage plein de joie de vivre, qui a envie de découvrir le monde et apprendre de ses expériences. Elle garde toujours espoir même quand les adultes perdent le leur. Elle est dynamique, coriace, bornée, et qui s'émerveille d'un rien. Elle peut être aussi agaçante qu'attendrissante au fil des pages.

Puis vient Gwen, une adolescente de 12 ans tout sauf habituel. Elle est apprentie commis et connaît toutes les règles sur le bout des doigts. C'est une jeune fille étrange et même si elle s'habille comme les adolescentes de son âge, elle se comporte parfois comme si elle venait d'une autre époque. Elle est très appliquée, obéissante, ne fait jamais rien d'inhabituel ou de normal pour son âge, elle est consciencieuse, intelligente, perspicace, intuitive, gentille mais parfois autoritaire, discrète et bien plus maligne qu'elle ne le laisse paraître. Son instinct la pousse à croire que sa rencontre avec Jack signifie quelque chose et pour cela, pour la première fois de sa jeune existence, elle va enfreindre les règles pour quelque chose qui, elle l'espère, changera le cours des événements. Elle sera comme un guide pour Jack et compte bien se consacrer pleinement à sa tâche. Si je n'ai rien contre ce personnage, je ne me suis pas spécialement attachée à elle car au final, on ne sait presque rien sur elle hormis sa fonction d'apprentie commis et ce qui en découle. J'ai hâte de lire la suite et d'en découvrir plus sur cette jeune fille qui nous réservera sans doute encore bien des surprises.  J'espère qu'on en apprendra plus sur sa vie personnelle.

La plume de l'auteur est plaisante et légère. L'univers crée est fort sympathique et mélange plusieurs genres. J'ai "rangé" ce roman dans le fantastique puisque c'est ce qui est indiqué sur le site de l'éditeur mais en réalité, il ne rentre dans aucune catégorie. C'est un mélange de récits d'aventure, d'espionnage, de steampunck, de fantastique et de voyage dans le temps. Combiné le tout et vous obtiendrez ce titre assez surprenant. De plus, les chapitres sont très courts et permettent une lecture fluide et rapide. Mon seul petit reproche est peut-être sur la durée totale des événements. Beaucoup de choses se passent et le tout en moins de 24h. On a l'impression d'être en mode survie tout au long de ces presque 400 pages sans que nos héros aient le temps de reprendre leur souffle. J'aurais encore plus apprécié si l'espace temps avait été un peu plus long.
Je ne connaissais absolument rien sur le Grand Incendie qui a ravagé Londres en 1666 et dont l'auteur s'est fortement inspiré dans ce premier tome. Même si il apporte une touche de fantastique à toute cette histoire et donne sa version des faits, il n'en est pas moins que l'on découvre beaucoup de faits réels également. Je trouve ça ingénieux que de nous donner un cours d'histoire sans en avoir l'air, on apprend des choses en se divertissant et j'adore ça.
J'ai pris un grand plaisir à me faire embarquer dans les rues de Londres, à être tiraillée entre présent et passé, entre réalité et inventions, à suivre nos jeunes héros qui font preuve d'une grande force de caractère et de courage et je suis curieuse de découvrir cet univers plus en profondeur. Surtout que vu la fin de ce premier tome, le meilleur semble à venir.
Je ne le fais pratiquement jamais, mais cette fois-ci, je souhaiterais quand même attirer votre attention sur l'objet livre en lui-même. Le travail éditorial est splendide : la couverture est à tombé par terre, une carte de Londres nous permet de nous aider à nous situer dans la ville et j'apprécie énormément la mise en page.


En résumé, un premier tome qui m'a beaucoup plu. Un mélange des genres qui fonctionne parfaitement et une plume simple, efficace et plaisante. Un univers qui a su m'embarquer assez rapidement au travers des rues de Londres et qui me donnait envie d'en apprendre toujours plus. Un petit cours d'histoire qui ne fera de mal à personne tout en se divertissant est une autre chose que j'apprécie grandement. Des enfants attachants qu'on aime suivre et une Gwen dont j'espère découvrir beaucoup d'autres choses pour l'apprécier à sa juste valeur. Je trouve juste dommage que le mystère soit aussi présent la concernant et que l'intrigue se passe dans un délai très (trop?) court.
 Un premier tome qui m'aura fait voyager dans un autre pays entre passé et présent!




Extraits :

"Dans le long silence qui suivit, Jack devina qu'elle l'observait. Il courba les épaules sous le poids de son regard triste, en la suppliant mentalement de tenir bon. Il n'avait pas envie de se montrer aussi froid. Vraiment pas. Il aurait voulu lui prendre les mains, lui dire que ce n'était pas sa faute. Il aurait voulu pleurer sur son épaule. mais il ne le pouvais pas. jack savait ce qui se passerait s'il regardait sa mère en face. Il s'effondrerait. Et s'il s'effondrait, elle s'effondrerait aussi, et Sadie se mettrait à poser des questions auxquelles ni l'un ni l'autre ne souhaiteraient répondre. Pas avant d'avoir des réponses à lui fournir."

"En pus du bruit de la main de Gwen qui glissait sur le mur à la recherche de l'interrupteur, Jack crut entendre un cliquetis rapide, le bruit de six pattes minuscule qui piétinaient un plancher de bois. mais Jack percevait souvent d'étranges bruits et sensations quand les lumières étaient éteintes, et il s'était habitué à les ignorer. Il décide que le cliquetis était une illusion due à l'obscurité et tâtonna le mur à l'aveuglette, jusqu'à ce que ses doigts rencontrent de l'acier froid. Le métal lui parut étrange, presque mou."

"Pire que le chaos. L'apocalypse. Jack vit un ensemble d'images et de sons, tous plats, comme la vitre qu'il avait touchée. Des éclairs, des ombres, des sonneries, des murmures : le vacarme de ce matin, mais multiplié par cent, par mille, et terriblement déformé. La douleur menaçait de lui faire éclater le crâne. Il essaya d'ôter sa main pour que ça s'arrête, mais n'y parvint pas. Instinctivement, il poussa."



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire