mercredi 15 novembre 2017

Nos âmes plurielles, tome 3 de Samantha Bailly


Éditeur : Rageot
Parution : 2 novembre 2017
Pages : 304
Prix : 13€90

Synopsis :

Sonia est la plume, Lou le crayon.
Ensemble, elles tiennent un blog BD.
Bac en poche, elles s'installent à Paris en coloc.
Mais leurs tempéraments sont opposés et les études les éloignent de leur passion.
Quel nouveau projet pourrait sauver leur amitié?
Jusqu'où leur vocation les portera-t-elle?


Mon avis :

Ce roman fait partie de ceux que j'attendais avec une grande impatience. J'ai tellement aimé les deux premiers tomes que je ne pouvais absolument pas passer à côté de cette conclusion. Et puis, soyons honnêtes, Sonia et Lou me manquaient.

Dans ce troisième et dernier tome, nous retrouvons Sonia et Lou dans la capitale. Adieu le lycée et bonjour les études supérieures. Tout s'accélère, s'intensifie et se complique assez rapidement pour ces deux amies. Entre passion, études, obligations, amitié, blog, doutes, rêves et désillusions, elles devront redoubler d'efforts, de motivation et de confiance en soi pour aller au bout de leurs rêves sans risquer de tout perdre, y compris se perdre soi-même.

Sonia démarre ses cours plus tardivement que Lou, elle décide donc de soulager son amie des corvées ménagères pendant ce temps. Mais une fois sa rentrée effectuée, elle se rendra vite compte que tout conjuguer relève de l'exploit et espère l'aide de Lou. Malheureusement, tout ne se déroulera pas comme prévu et Sonia devra faire face à une terrible épreuve.
Ce que j'ai beaucoup aimé c'est qu'elle gagne en maturité de tome en tome. Elle sait ce qu'elle veut faire de sa vie et se donnera les moyens d'atteindre ce but. Malgré les embûches, ses doutes et ses faiblesses, elle ne s'arrêtera pas en si bon chemin, c'est une battante. Devenir adulte est un parcours difficile et il faut le temps de s'adapter à tout ce que cela implique. C'est également le moment de la remise en question de soi-même, la prise de conscience de facteurs jusque là inconnus, l'heure des décisions qui bouleverseront votre vie future et même si tout n'est pas parfait, je trouve que Sonia s'en sort plutôt pas mal. Elle commet des erreurs et en commettra tout au long de sa vie, mais elle apprend de ses dernières et c'est le plus important. C'est une jeune femme passionnée, brillante, lumineuse, déterminée, pleine d'espoir et attachante.

Lou, quant à elle, devra faire face à d'autres difficultés. Elle pensait être désormais tranquille au niveau des choix d'orientation, mais il n'en est rien et ça l'angoisse profondément. Elle se sent toujours en infériorité par rapport aux autres et ne cesse de se comparer à eux. A ce stade on appelle plus ça travailler mais s'acharner. Elle pense qu'en agissant ainsi cela l'aidera à remonter son niveau et n'hésitera pas à laisser de côté sa passion, ses amis, son bien-être et de manière plus générale, ce qui la rendait tout simplement vivante et heureuse. Un événement familial viendra une fois de plus tout compliqué et elle ne saura plus trop comment aborder l'avenir. Et si elle s'était trompée de voie?
Si c'était jusque-là une jeune femme assez discrète et renfermée, les études ne feront qu'accentuer ces traits de caractères et c'est bien dommage. Je comprend que tout cela soit très dur à vivre pour elle et sa détresse m'a touchée, mais je dois aussi reconnaître que je l'ai trouvée particulièrement injuste et parfois insupportable dans ce dernier tome. Au lieu de trouver le moyen de décompresser et de dire ce qu'elle ressent comme une adulte responsable, elle préfère tout garder pour elle jusqu'à ce que la cocotte explose et fasse des ravages autour d'elle. Elle préfère s'enliser dans ce qui ne vas pas plutôt que de se concentrer sur le positif. Elle est plus sombre, plus lunatique, plus indécise et plus en proie en doute que jamais. Elle est fragile, démoralisée et si elle continue sur cette voie, elle finira par rencontrer la dépression au bout du chemin.
Ouvrira-t-elle les yeux à temps? Acceptera-t-elle de ne pas pouvoir tout contrôler? S'est-elle réellement tromper de voie?
Son personnage gagne en complexité et en profondeur et j'ai trouvé intéressant de la suivre.

J'aime le fait que Sonia et Lou soient si différentes et pourtant complémentaires sur bien des points. Elles ont grandies et les difficultés commencent véritablement maintenant. Les choses ne se déroulent pas toujours pour le mieux, mais il faut savoir les prendre en considération et continuer d'avancer. Cela peut-être triste, déroutant, éreintant, mais la vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le meilleur conseil a donné à de jeunes adultes et de trouver le moyen et la force de toujours rebondir. Mais surtout de ne pas se renfermer sur soi-même car c'est souvent synonyme du début de la fin.
Encore une fois, je retrouve un peu la lycéenne que j'étais au travers de nos deux héroïnes. Elles me font prendre conscience de l'ado que j'étais et de la femme que je suis devenue. J'ai vécu beaucoup d'émotions à leur côtés, elles m'ont fait rêver et leur amitié est belle, touchante et sincère. Ce dernier tome me conforte dans l'idée qu'une telle amitié est de plus en plus rare de nos jours. C'est précieux, intense, parfois on peut faire du mal à l'autre sans s'en rendre compte, mais il faut savoir reconnaître ses torts, ses maladresses, pardonner, composer avec l'autre et aller de l'avant tout en continuant à savourer chaque moment passé ensemble. Cette dernière lecture est arrivé avec un timing plus que déroutant pour moi.

Samantha Bailly nous offre une nouvelle fois un roman sans fausse note. Les émotions sont très bien retranscrites et se propage jusqu'à nous sans difficulté. Sa plume est toujours aussi délicate, belle, prenante et fluide. Je me suis régalée avec ce dernier tome et je suis à la fois contente de connaître le dénouement et en même temps, triste de me dire qu'on est arrivé au bout de cette histoire.
J'ai vraiment aimé toutes les références actuelles disséminées par l'auteure tout au long de l'ouvrage.
Il y a d'ailleurs une scène bien précise du roman qui m'a rappelée une vidéo de l'auteure (vous pouvez la retrouver ici), c'était intéressant et on se demande sincèrement si certains traits de caractère de Sonia ne sont pas totalement inspirée d'elle-même. Samantha Bailly nous ouvre les yeux sur ce qu'on les études aujourd'hui, la pression qui peut en découler, le mal-être parfois qu'on peut ressentir dans une telle situation et que tout n'est pas tout beau tout rose dans la vie. En même temps, il y a tellement de belles choses à vivre et à rêver pour peu qu'on se donne la peine de regarder ce qui nous entoure.
Cette saga a été écrite avec sagesse, justesse et intelligence. Ce sont des livres qui resteront à jamais dans mes bibliothèques et que je relirais certainement plusieurs fois au cours de ma vie.

En résumé, un troisième tome qui conclut la trilogie avec brio. Une magnifique histoire où le lecteur ne se sent ni bafoué ni pris pour un idiot. Malgré le fait que ce soit romancé, on nous y décrit la vraie vie avec ses difficultés et ses joies. Les émotions sont tout en justesse et en finesse. La plume de Samantha Bailly m'a une fois de plus enchantée et me donne envie de partir à la découverte de ses autres univers. Une trilogie que je recommande autant aux adolescents qu'aux adultes et qui j'en suis sûre, vous fera replonger avec délice dans votre propre passé.



Extraits :

"Jamais Sonia n'aurait imaginé qu'être autonome était aussi fatiguant. Le ménage, les documents administratifs, les courses... L'internat avait des avantages dont elle n'avait pas conscience. Sa seule obligation était d'assister aux cours, de terminer ses devoirs dans les temps, de décrocher de bonnes notes. Pour le reste, elle se laissait porter par les adultes. À présent, la voici aux commandes de son existence. Une chape de responsabilités lui est tombée sur les épaules."

"Elle va au salon. Ses pieds nus épousent le douce moquette. Les Gobelins paraissent loin, tout à coup. La pression s'envole, remplacée par le cocon familial. Un superbe sapin se dresse dans un angle, drapé d'angelots, d'étoiles et de clochettes. Un sapin synthétique, car sa mère a horreur des épines qui tombent. Elle y glisse les paquets choisis à la dernière minute, à la Fnac. Un livre sur les propriétés médicinales pour sa mère. Des chocolats pour Armand, dont elle ne connaît pas bien les goûts. Des cartes Pokémon pour son petit frère."

"Sonia relit sa to-do list, un sourire de contentement vissé aux lèvres. Afin de gagner en rigueur, elle applique de nombreuses techniques d'organisation trouvés sur le web. Si elle a vite abandonné le bullet journal conseillé par la youtubeuse Bulledop les listes lui sont apparues comme la méthode la plus efficace pour son propre fonctionnement. Sur une feuille de papier, elle entremêle des tâches futiles, comme des choix de vie. Rédiger ses souhaits les fait exister un peu plus fort encore. Leur donne corps."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire