vendredi 19 juillet 2019

Marabel, tome 1 : Marabel et le livre du destin


Autrice : Tracy Barett - Éditeur : Bayard Jeunesse - Parution : 7 novembre 2018 - Pages : 352 - Prix : 13€90 (papier)/9€99 (numérique) - Lu en : Papier - Lecture : Service Presse - Âge : à partir de 10 ans


Résumé :

Marabel n'est pas une princesse comme les autres. Elle n'a ni boucles blondes ni méchante belle-mère et peu de risques d'être capturée par un dragon et délivrée par un prince charmant. Elle ne figure même pas dans le Livre du Destin, dont les prophéties régissent le royaume.
Son frère jumeau Marco, lui, est l'Élu. Selon le Livre, il succédera à son père sur le trône de Magikos. Mais sa tante Mab l'enlève le jour de son treizième anniversaire ! Marabel se lance aussitôt à sa recherche. Elle a treize jours pour retrouver son frère...

Ce que j’en ai pensé :

Quand je l’ai reçu, je ne pensais qu’à une chose : me plonger dedans. Je n’avais pas d’attentes particulières, j’étais juste extrêmement curieuse de le découvrir au vu du résumé.
Et bien je peux vous dire qu’il n’aura pas traîné. Dès les premières pages, je me suis retrouvée captivée par cette histoire. J’ai tout aimé dans cet univers !!! Il est original, enchanteur et plongera petits et grands dans une aventure palpitante.
J’ai aimé que le royaume soit scindé en 2 parties bien distinctes, celles des “gentils” et celle des “méchants”, avec chacune ses particularités, ses créatures, ses enjeux et ses règles. On y découvre une partie lumineuse, fleurie et agréable à vivre, alors qu’il semblerait que de l’autre côté tout ne soit que noirceur, défraîchi, abandonné et où le danger rôderait à chaque instant.
Concernant l’intrigue, j’ai également beaucoup aimé le fait que ce soit L’élu du royaume qui se fasse capturé plutôt que la jeune Princesse faible et sans défense. Cela ajoute du piquant à l’histoire et c’est très bien comme ça. Car, soyons honnête, c’est souvent le beau Prince qui pars secourir la jolie Princesse et même si j’aime les contes, j’avoue que j’aime qu’on bouscule un peu les codes pour nous offrir quelque chose de différent. L’intrigue est bien amenée et rondement ficelée. J’ai pris un plaisir fou à partir à l’aventure avec nos héros. Certes, certains éléments sont prévisibles, je ne dirais pas le contraire. Mais à l’inverse, l’auteure nous réserve de jolies surprises inattendues. Le récit est dynamique et bourré de rebondissements, ce qui permettra à tout lecteur de ne pas s’ennuyer au long de ces 352 pages. Ce roman est un vrai page-turner. De plus, l’auteure se sert de son histoire de fantasy jeunesse, pour aborder des thématiques bien réelles dans notre monde. Que ce soit le fait d’être dicté par un Livre et de se servir de ce prétexte pour agir de telle façon, mais aussi la place de la femme dans la société, le fait que l’on considère trop souvent que les plus forts et les plus intelligents sont les hommes, que le fait d’avoir le pouvoir ne signifie pas qu’on vaut mieux que les autres, etc, etc... C’est une histoire intelligemment racontée qui offre matière à réfléchir.
Les personnages ne sont pas en reste et j’ai aimé découvrir chacun d’entre eux pour des raisons différentes.
Marabel est une jeune fille qui préfère de loin aller se battre avec une épée en bois dans le foin, plutôt que d’assister à des réceptions mondaines et elle à bien du mal à se comporter telle que l’exige son rang. Le maintien, les révérences, toujours être souriante, être une petite princesse modèle, très peu pour elle. Elle souhaite simplement pouvoir bénéficier des mêmes choses que son jumeau, Marco. Elle vit dans son ombre depuis sa plus tendre enfance. Marabel est une jeune fille à qui on ne porte pas beaucoup d’attention, elle s’ennuie, et sans sa suivante et meilleure amie, Ellie, elle se sentirait bien seule au quotidien. Néanmoins, elle aime sa famille plus que tout et n’éprouve ni jalousie, ni rancœur envers son jumeau. Elle sera d’ailleurs prête à se mettre en danger si ça peut permettre de le secourir. Je me suis énormément attachée à elle, et je me suis retrouvée en elle par certains aspects de son caractère. C’est une héroïne volontaire, courageuse, réfléchie et déterminée à non seulement ramener son frère auprès des siens, mais aussi la paix dans son royaume.
Ellie, la suivante et meilleure amie de Marabel. Elle ne dit jamais un mot ou fait un geste de travers, elle est d’une patience et d’une douceur incroyable et on ne peut que s’attacher à elle également. Les deux filles se sont rapidement rapprochées au point de devenir les meilleures amies. Lorsque Marabel échafaude son plan de sauvetage, Ellie tente de la raisonner. Voyant que c’est peine perdue, elle sera donc à ses côtés pour tenter de la protéger et limiter les dégâts. On la découvre au fur et à mesure de l’histoire et c’est un procédé que j’apprécie. De plus, je suis contente que l’auteure ait fait le choix de donner autant d’importance à un personnage qui n’est pas de descendance royale. Ellie a certaines phobies ou peur mais elle est bien plus forte qu’elle ne le soupçonne. Elle est d’une grande bravoure et n’hésitera pas à tenter de les surmonter pour rester avec Marabel. Ellie a une certaine fragilité qui a su m’émouvoir et j’ai pris plaisir à les suivre toutes les 2.
Et Floriano, que dire de ce licorne au tempérament de feu. C’est un véritable spécimen et je peux vous dire qu’il m’aura bien fait rire. Mais je vous laisserai le loisir de le découvrir dans toute sa splendeur par vous-même !

Les points forts de ce roman :

·         Son prix qui n’est pas excessif.
·         L’intrigue qui aura su me tenir en haleine du début à la fin.
·         L’univers enchanteur dans lequel évolue nos personnages.
·         Floriano
·         Tout ce qui tourne autour du Livre du Destin.
·         Le fait que ce roman permet de s’interroger sur des faits d’actualité d’un monde bien réel alors que l’histoire se passe dans un univers qui ne l’est pas.

Les points faibles de ce roman :

·         Pour moi, il n’y en a pas eu

Recommandations :

Peu importe votre âge, si vous souhaitez partir à l’aventure dans un univers riche et original, en compagnie de personnages parfois atypiques, de créatures surnaturelles et découvrir de nouvelles contrées enchanteresse, alors ce livre est fait pour vous !

Extrait :

La forêt de Magikos se terminait devant la Muraille construite par le grand mage Callum. De l’autre côté commençait la Forêt Infranchissable des Landes Désolées. Marabel hésita en se souvenant des contes qui prétendaient que les Monstres pullulaient dans ces bois enchantés. Si une guerre éclatait et que Mab franchissait la Muraille, les créatures malfaisantes viendraient infester Magikos.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire