vendredi 30 août 2019

Zombies zarbis, tome 3 : Un pour tous, tous pour eux!


Autrices : Carole Trébor et Marie Pavlenko - Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 13 mars 2018Pages : 237 –
Prix : 10€ - Lecture : Sp – Lu en : papier



Mon avis :

Tout d'abord, il faut savoir que j'attendais avec une certaine impatience ce dernier tome. Ayant aimé les deux premiers, j'étais curieuse de découvrir ce que les autrices nous concocteraient pour ce final.

J'ai vraiment aimé retrouver Romain, Léo et tous les autres personnages de cette trilogie. On est dans la continuité directe du second tome et en plus, il y a un résumé du tome précédent, ce qui fait que le lecteur ne risque pas de s'y perdre.

On retrouve donc nos héros dans une situation de plus en plus compliquée à gérer. Rien ne vas plus au cimetière et l'avenir de nos chers zombies zarbis est plus qu'incertain.

Ce troisième tome est super dynamique. Les chapitres sont toujours assez courts, les plumes de Carole Trébor et Marie Pavlenko sont fluides, agréables à lire et il s'y passe toujours quelque chose. Le vocabulaire reste simple mais efficace, les nombreux dialogues font que les pages se tournent d'elles-mêmes et les différentes illustrations qui jalonnent le récit créent un certain engouement chez le lecteur. Ici, point d'ennui, mais plein d'aventures, d'actions, de rebondissements, de révélations mais aussi, et surtout, toujours de l'humour.

Dans cette conclusion, les personnages adultes sont de plus en plus présents et auront un rôle important à jouer. J'aime le fait qu'ils soient inclus à l'intrigue et qu'ils aient une réelle importance, Souvent en littérature jeunesse, les adultes disparaissent du récit pour une raison ou une autre. Du coup les héros sont livrés à eux-mêmes et je trouve cela dommage. Àmon sens, les adultes peuvent apporter quelque chose de plus à une intrigue même si cela a pour conséquence directe de brider la liberté des enfants ou adolescents.

Les autrices ont également mis à l'honneur des thématiques que j'adore retrouver en littérature jeunesse, qui permettent de faire réfléchir aussi bien les plus jeunes que les adultes. Nous y retrouverons donc les thèmes de la différence, la tolérance, la peur de l'inconnu, l'acceptation de soi et des autres, l'amitié et l'entraide. J'ai adoré voir la cohésion de groupe humains/zombies, adultes/enfants, les différents enjeux mis en place ici, le côté farfelu des zombies, la direction que prend l'intrigue ainsi que tous les éléments qui la compose.

L'intrigue a réussi à me tenir en haleine et je n'espérais qu'une chose : que Léo et ses amis aient un avenir ! Ce dernier tome est plus sombre que les précédents, bien que cela reste largement adapté au public ciblé, et il est à la hauteur de mes espérances donc j'en suis ravie.
En résumé, si vous ne connaissez pas cette trilogie je vous la recommande chaudement. Que ce soit pour les jeunes lecteurs dès 8/9 ans, ou les adultes aimant la littérature jeunesse. Pour une fois, ce sont les zombies qui seront à l'honneur et c'est assez rare pour le souligner à sa juste valeur. De quoi rêver, frissonner, s'évader et passer un agréable moment de lecture !


EXTRAIT : 


« Il était dans la pénombre, Il ne pouvait plus bouger et il avait un affreux goût dans la bouche, quelque chose comme une haleine du matin qui dure depuis un mois. Il n'avait pas chaud, pas froid. Il ressentait l'humidité ambiante. Pourtant, elle ne le dérangeait pas. Il n'aurait pas su dire si c'était le jour ou la nuit. Il voulut avaler sa salive mais sa gorge resta sèche. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire