vendredi 27 mars 2015

Malenfer, tome 2 : La source magique de Cassandra O'Donnell







Synopsis :


Le jour du Ténérit approche et les pouvoirs magiques de Gabriel ne cessent d'augmenter. Grâce à l'aide de maître Batavius, le sorcier de Gazmoria, il espère être prêt à temps pour affronter Malenfer, la forêt maléfique, avant qu'elle ne détruise la ville de Wallangar. Soutenu par sa petite sœur Zoé et ses trois amis Morgane, Ezéchiel et Thomas, le jeune sorcier se prépare au combat sans se douter qu'il devra faire face à un terrible dilemme...



Mon avis : 



Quand j'ai vu que Cassandra O'Donnell serait au Salon du Livre de Paris et qu'en plus, le tome 2 de Malenfer y serait en avant première je me suis ruée dessus. J'avais adoré le premier tome et j'étais impatiente de découvrir la suite des aventures de nos jeunes héros. J'ai d'ailleurs la dédicace de l'autre mais aussi du très talentueux dessinateur de ce roman : Jérémy Fleury.


Le début de ce tome 2, reprend là où le premier s'est achevé ( je préfère d'ailleurs que ça reprenne à la suite plutôt que plusieurs mois ou plusieurs années plus tard ). Gabriel va découvrir le dragon Elzmarh sous un "autre angle ". Le puissant dragon et notre jeune héros vont se lier. Ils pourront d'ailleurs communiquer ensemble par la pensée et montrer à l'autre son univers en le faisant voyager avec lui. Gabriel va devoir s'entraîner pour l'épreuve de son Ténérit qui approche à grands pas et cela ne va pas être si facile que ça pour Gabriel. Il doute de lui, des pouvoirs qu'il découvre à peine et qu'il ne sait pas maîtriser, il a peur de faire les mauvais choix. Gabriel est toujours aussi protecteur envers sa petite sœur et ses amis. Il essaye tant bien que mal de rester fort et courageux malgré la situation. Zoé, quand à elle, va également en apprendre plus sur son don parfois même à ses dépens. Dans ce tome, Zoé est toujours aussi têtue mais adorable, on a envie de la protéger, elle se laisse également moins faire que dans le premier tome, elle prend une certaine sorte de détermination et de confiance.

Thomas, Ezéchiel et Morgane ne sont pas en reste non plus, et j'ai beaucoup apprécié cela. Dans ce tome, tous les personnages grandissent, mûrissent un peu et leur amitié reste solide. Les trois acolytes sont toujours là, prêts à aider Zoé et Gabriel quoiqu'il advienne. Ils sont tous les cinq effrayés de la suite des événements mais refuse de s'avouer vaincus.

Nous en apprenons également un peu plus sur les origines de Gabriel et Zoé même si quelque chose me dit que Cassandra O'Donnell nous réserve encore bien des surprises pour le troisième tome.

J'aime toujours autant les personnages, l'univers et le décor mis en place. Les illustrations de la couverture et des débuts de chapitres sont splendides. Le style d'écriture est fluide et simple ( en même temps, ce roman est destiné aux 8-12ans ). Ce qui me surprend encore plus dans ce tome que dans le premier, c'est que malgré le fait que le vocabulaire soit simple à comprendre, l'univers de Malenfer est riche sans pour autant être prise de tête. Nous rencontrons de nouvelles créatures, nous apprenons également la face cachée de la forêt des ténèbres, je n'avais pas soupçonné ce qui se passe et ma surprise en fut d'autant plus agréable. Une fois de plus, ce livre m'a charmé. Certains décors vous transportent et vous donne envie de les voir de vos propres yeux ( si seulement c'était possible ). Je me suis laissée entraîner volontiers dans cette histoire avec un réel bonheur. Par contre, mais c'est quoi cette fin???? C'est pas possible, comment l'auteure a-t-elle pu nous laisser comme ça???? JE VEUX LA SUITE!!!

En tout cas, je dis chapeau aussi bien aux élèves de primaire qui ont donné toutes les idées à l'auteure, qu'à l'auteure elle-même pour avoir su nous transposer le tout à merveille mais également, au talentueux dessinateur pour ses splendides dessins.

Extraits:


" Il avait peur. C'était stupide, il le savait : aucun dragon n'avait jamais péri foudroyé ou ne s'était écrasé à cause d'un malheureux orage. Mais c'était plus fort que lui. "



" Gabriel pesta intérieurement. Il se sentait à la fois furieux et désemparé. Pourquoi? Pourquoi lui? Il n'avait rien d'exceptionnel. Il n'était qu'un garçon comme les autres. Ni meilleur, ni pire. Juste un garçon ordinaire. Tout ce qu'il désirait, c'était vivre une vie paisible, ici, en compagnie de ses parents, de sa sœur et de ses amis."



" Le sorcier-lune de Gazmoria inspira profondément puis avança vers Gabriel sans dire un mot, ignorant l'inquiétude, la peur et la colère qui s'affichaient sur les visages des enfants.

Il n'était plus temps de discuter.
Plus temps d'expliquer.
Le moment était enfin venu."







1 commentaire:

  1. je trouve que c'est un bon avis et pas du tout "nul" comme tu l'as dit en commentaire chez moi :)
    et oui la fin est affreuse, je lui en veux là...

    RépondreSupprimer