mardi 26 mai 2015

Une île pour Vanille de Sophie Rigal-Goulard





Synopsis : 

Ma terre est la Nouvelle-Calédonie, une île perdue au milieu du Pacifique. J'y suis heureuse. 
Je porte un prénom sucré, Vanille, et j'aime vivre au bord de l'océan.
Alors partir à Paris, comme le souhaitent mes parents?
M'enfermer dans le métro, souffrir du froid et de la grisaille?
Jamais!

Mon avis :


Dans ce roman, nous suivons les aventures ou plutôt mésaventures de Vanille, une jeune adolescente. Vanille vit avec ses parents et sa grande sœur Margaux qui est en terminale. Ses parents se disputent très souvent ces derniers temps. Son père qui a perdu son travail il y a un petit moment déjà, se voit proposer un boulot mais en France. Vanille ne vas pas du tout apprécier cette nouvelle et ne veut pas quitter "son" île alors que Margaux s'en fait une joie et tente de convaincre sa jeune sœur des bonheurs de la métropole.
Le lendemain de l'annonce, Vanille en parle à ses deux meilleures amies : Moora et Lucille.
Toutes les trois vont imaginer de nombreux scénarios à mettre en place afin que la jeune fille reste en Nouvelle-Calédonie avec elles et ne monte pas dans cet avion.

Vanille est une jeune ado débrouillarde, maligne, pleine de vie et têtue. Elle et ses amies ne manquent pas d'imagination pour l'empêcher de prendre l'avion. Certaines idées sont rocambolesque mais ça ne m'as pas gênée dans le sens où, à leur jeune âge nous avons toutes et tous eu des idées parfois peu brillantes ,il faut le reconnaître.

J'ai aimé suivre Vanille, Moora et Lucille et découvrir en même temps qu'elle si oui ou non certains de leur plan fonctionnerait et jusqu'où notre héroïne serait prête à aller pour rester chez elle.
J'ai également apprécié de voir la réaction de Margaux également quand à leur départ imminent.

Et puis, il y a également une sorte de petite intrigue autour de leur père. Cela donne un peu de rebondissements et pique la curiosité de chacun. Pour être honnête, je n'ai pas chercher à savoir où me mènerait cette petite intrigue et j'ai apprécié le dénouement.

Une lecture fraîche, joyeuse par moment, un peu plus triste par d'autres, une intrigue et des beaux garçons. Une écriture très jeunesse ( en même c'est un roman pour les enfants dès 8 ans ), des caractères assez gros qui favorise une lecture très rapide. Tout ce qu'il faut pour passer un agréable petit moment en compagnie de ce roman.


Extraits:


" Du Nord au Sud, j'ai postulé partout. Il n'y a plus de travail pour moi ici. Ça me déchire le cœur autant que toi, mais je dois quitter la Nouvelle-Calédonie. Un poste m'attends à Paris. "



" Je souris, mais le cœur n'y est pas. Avant, j'adorais me moquer de la bande de Soane. Aujourd'hui, cet exercice ne m'amuse plus. "



" J'ai crié si fort que plusieurs passagers se retournent. Raphaël me fait signe de me calmer et la conversation continue à mi-voix. J'apprends que Margaux a tout simplement déclaré qu'elle avait trop de travail pour s'amuser. "





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire