jeudi 15 octobre 2015

Malenfer, tome 3 : Les héritiers de Cassandra O'Donnell






Éditeur:  Flammarion - Collection Jeunesse
Parution: 04/11/2015
Pages: 247
Prix éditeur: 10€



Synopsis:

Après avoir combattu et vaincu la part sombre de Malenfer, Gabriel et Zoé doivent faire face à une nouvelle épreuve : les deux enfants découvrent le terrible secret qui entoure leur naissance. Ils vont bientôt prendre une décision qui changera à tout jamais leur destin et celui des terres magiques...

Gabriel et Zoé perceront-ils enfin les mystères de la forêt magique Malenfer?

Mon avis:


Attendant avec une très grande impatience le 4 novembre prochain, date de sortie officielle de ce troisième tome quelle ne fut pas ma joie et mon excitation de le voir là devant mes yeux aux Hallienales. J'ai eu tellement peur de ne plus en avoir, que j'ai profité de la pause déjeuner de l'auteure pour l'acheter quitte à me le faire dédicacer plus tard dans la journée. J'avais prévu de le lire la semaine suivant sa parution, chose faite!!!


Dans ce troisième et dernier tome de la trilogie, nous retrouvons nos jeunes héros juste après les événements qui clôturent le tome précédant. Pour moi, c'est un choix judicieux. En effet, lorsqu'on lit beaucoup de romans ou que les tomes sont relativement espacés dans le temps, on a parfois bien du mal à se souvenir et à se replonger dans un univers. De cette façon, les trous se comblent rapidement et nous permettent de profiter pleinement de notre lecture.

Le style de Cassandra O'Donnell est toujours aussi agréable et fluide. Le vocabulaire utilisé est certes simple ( il ne faut pas oublier que cette trilogie s'adresse principalement aux 8-12 ans ), mais pas "bébé" pour autant. L'auteure ne prend pas les enfants pour des idiots ce qui est fortement appréciable. Elle arrive à captiver aussi bien les petits que les grands avec les aventures de Gabriel et Zoé. Dès le premier tome, je me suis retrouvée embarquer dans ce monde étrange, bien plus que je ne l'avais imaginé.
Je tiens également à soulever un autre point positif à mes yeux, peut-être insignifiants pour vous. J'aime le fait qu'elle ait choisi des prénoms peu communs pour ses personnages tout comme les noms farfelus des professeurs. C'est un peu lassant à force de retrouver toujours les mêmes prénoms dans les romans.
Je tiens à saluer l'excellent travail de Jérémy Fleury qui une fois de plus, m'as émerveillée avec toutes ses illustrations!!!

Dans ce roman, nous retrouvons nos jeunes héros dès le début de l'intrigue. On y découvre une Zoé en colère, furieuse comme jamais. Elle a grandi et mûrie au fur et à mesure des tomes, tout comme ses lecteurs. Elle devient de plus en plus forte et déterminée. Elle refuse d'obéir à tout et n'importe quoi sous prétexte qu'elle est une enfant. Pour elle, tout n'est ni tout noir, ni tout blanc. Elle garde espoir en l'avenir et en quiconque. Elle essaye de toujours voir le bon côté des choses mais elle n'en ai pas pour autant crédule. Ce qui fait sa force c'est qu'elle se pose toujours des questions, elle cherche, elle ne s'avoue jamais vaincue même quand la situation est un désastre. C'est une petite fille au grand cœur et très courageuse.
Gabriel quand à lui est beaucoup moins sur de lui dans ce tome. Il doute plus facilement de tout et de tout le monde. Il n'a pas le même regard que sa sœur sur la vie et les gens qui l'entourent. Il ne fais pas ou peu, dans la demi mesure. Pour lui soit on est bon , soit on est mauvais.. Il a tendance à agir et réfléchir ensuite. Il est l'exact contraire de Zoé. Au vu de son âge, c'est totalement compréhensible. Du jour au lendemain, il se retrouve propulser dans un nouveau monde dont il ne connait rien et où tout ce qu'il pensait connaître et être acquis s'envole petit à petit. Il ne lui reste que des interrogations, des décisions d'adultes à prendre alors qu'il n'est qu'un petit garçon. Il est têtu et perdu. La relation qu'il entretient avec Zoé m'as beaucoup touché et ému. Ce n'est pas simple tous les jours, mais ils s'aiment très fort et sont prêts à tout pour se protéger l'un et l'autre.
On en apprend aussi plus sur Batavius, le maître de Gabriel ainsi que sur Elzmarh le dragon avec qui il s'est lié pour mon plus grand plaisir. On rencontre également des adultes, ça change un peu. Ce sont des humains tout ce qui à de plus normaux avec ce que cela engendre. Ils ne croient que ce qu'ils voient, ils ont peur de l'inconnu, et ont du mal à comprendre ou accepter certaines choses qui les dépassent.

Ce tome est riche en interrogations et en rebondissements. On fini par ne plus savoir sur quel pied danser. A qui peut-on faire confiance? De qui doit-on se méfier? Certaines apparences sont parfois trompeuses. Nos héros n'auront guère le temps de se reposer. Ils doivent faire vite et bien pour empêcher la dévastation de tout ce qu'ils connaissent. Le temps leur ait compté... Rajoutez à cela le fait que que Gaby et Zoé ne maîtrisent  pas et ne saisissent pas l'étendue de leurs pouvoirs et nous obtenons un cocktail explosif. Tout s'accélère et l'histoire en devient de plus en plus prenante au fur des pages. Je n'ai pas lu, j'ai littéralement dévoré ce roman. Il fallait que je connaisse la suite des événements, il me fallait la conclusion finale, il m'était impossible de le lâcher.

J'ai été ému, triste, en colère, contente et angoissée avec eux, pour eux. Cette histoire est vraiment addictive. Une excellente lecture qui envoûtera petits et grands. De la magie, des créatures tout droit sorties de l'imaginaire, un dragon, des humains, des méchants, que demander de plus!!! Une trilogie que je vous recommande très fortement!!!

Extraits:


" Batavius se contenta de lui répondre par un léger signe de tête. Zoé n'avait aucune idée de ce qui venait de se passer. Elle n'avait pas conscience de ce qu'elle avait fait, ni d'avoir utilisé sa magie pour contraindre le sorcier à l'aider. Et il n'était pas dans l'intérêt de Batavius de le lui expliquer."



" Puis, elle enfila sa robe de chambre et ils se dirigèrent, sans faire de bruit, vers la bibliothèque située dans le bureau de leur père.

Une fois à l'intérieur, ils refermèrent la porte puis, en montrant de la main la montagne de livres qui recouvraient les murs, Gabriel demanda à Zoé :
- Par quoi on commence, d'après toi? "


" La nuit était noire, sans étoiles. La plupart des lumineux étaient endormis et Elzmarh était passé complètement inaperçu, grâce à l'épaisse couche de boue qui recouvrait ses écailles. C'était la première fois qu'il expérimentait un tel camouflage. En temps normal, il ne se serait jamais abaissé à utiliser ce genre de ruse et aurait déchiqueté la garde de nuit des lumineux avec ses griffes et ses crocs. Mais il avait une mission à remplir et ce n'était ni l'heure ni le moment de s'amuser."






En bonus, je vous présente quelques magnifiques illustrations réalisée par Jérémy Fleury:





2 commentaires:

  1. Bon bah maintenant que les trois tomes sont sortis et que tu m'as carrément donné envie, j'ai hâte de pouvoir me les acheter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Vampilou écoutes je vois pas pourquoi toi tu me donnerais 50 envies avec tes chroniques sans que derrière je me venge mdr. Premièrement, ils sont tous sortis donc pas d'attente, deuxièmement le prix est largement raisonnable, troisièmement c'est une tuerie lol!!! Bonne soirée et bonne lecture ou bon film!!!

      Supprimer