vendredi 22 janvier 2016

Tu es ce que tu es d' Erin E. Keller







Éditeur : Juno Publishing France
Parution : Décembre 2015
Pages : 151 (sur ma liseuse)
Prix : 4€99

Ce roman est pour un public averti. Il contient des scènes de sexe explicites.

Synopsis :

Alex parcourt la route de sa vie, apparemment sans aucun détour. Il a un travail, des amis, un bel appartement et une petite amie qui répond à ses besoins. Une vie calme vécue sur une route calme.

Mais quand Daniel se présente à sa porte, Alex rencontre la première secousse - qui se révèle être plus comme un tremblement - sur son chemin.

Daniel est un homme magnifique, chaleureux, affectueux, celui qui va forcer Alex à faire face à quelque chose qui est arrivé il y a des années, quelque chose qui lui a fait prendre la route la plus sûre de la vie. Avec Daniel, il se rend finalement compte qu'il a mis sous clé sa vraie personnalité et il commence la partie la plus difficile de son voyage - celle qui pourrait le conduire à Daniel et au bonheur.

Mon avis :

Je remercie tout d'abord Juno Publishing France, pour l'envoi de ce service presse.

Dans cette histoire nous allons suivre Alex. Un jeune homme attendrissant mais têtu et au caractère de cochon. Il vit avec ses deux meilleurs amis Gabriel et Kévin en colocation, il a une petite amie qui s'apparente plus à une "amie de sexe" qu'autre chose et se comporte comme un con dès qu'il est en présence de gays. Un soir, alors que les trois jeunes hommes organisent une fête, Daniel frappe à leur porte. Il sera accueilli par Alex qui, n'étant pas au courant de leur future colocation, va le recevoir comme un malpropre. Dès lors, leur relation sera tendue et le fait que Daniel soit gay n'arrangera rien.

Alex est un jeune homme qui travaille dans une animalerie, il aime son métier. Il vit avec ses meilleurs amis et entretien une relation avec une jeune femme. Leur relation est plus basée sur leurs besoins mutuels de sexe que sur les sentiments. Sa vie est simple et sans risque. L'arrivée de Daniel fera basculer et voler en éclat la vie qu'il s'est construite. Dès qu'il se retrouve en compagnie d'un gay, son comportement fait penser à celui d'un homophobe. Il devient imbuvable et insupportable. Pourquoi agit-il ainsi? Et pourquoi est-il si en colère à chaque fois qu'il en croise un?
Pendant le début de ma lecture, son comportement m'a fortement agacé et révolté. Je ne le comprenais tout simplement pas. Je le trouvais odieux, con et méchant. Plus le récit défilé sous mes doigts et plus Alex m'intrigué. On apprend à le connaître au fur et à mesure de l'histoire jusqu'à la révélation de ce secret enfoui depuis des années. A partir de ce moment là, on comprend plus ou moins pourquoi il agit de cette façon, même si cela ne justifie pas toujours son comportement. Il devient peu à peu, joyeux, agréable, attentionné et même serviable quand il le veut. C'est un jeune homme qui a été blesser dans le passé et qui a toutes les peines du monde à s'en remettre. Ce secret le hante jour après jour, année après année... Son plus gros problème : il accorde beaucoup trop d'importance au regard et au jugement d'autrui quitte à en être malheureux.
J'ai fini par apprécier Alex, certains aspects de sa vie et son parcours m'ont touché même si son côté trop hésitant m'a quelquefois exaspéré. 

Daniel est tout l'opposé. C'est un jeune homme jovial, convivial, charmant, gentil, attentionné, prévenant et gay. Il est beau, grand, musclé et exerce le métier de professeur. Il ne se cache pas de son identité sexuelle, il évite simplement de le montrer sur son lieu de travail. C'est mon chouchou de cette histoire. Il ne comprend pas le comportement d'Alex à son égard et cela le déstabilise. Ce dernier souffle le chaud et le froid avec lui et Daniel ne sait plus sur quel pied danser. Peu à peu, Daniel éprouve des sentiments pour Alex malgré que ce dernier clame haut et fort qu'il est hétéro. Daniel est loin de s'imaginer dans quelle situation ses sentiments vont l'entraîner. Je me suis énormément attaché à lui, il m'a attendri et j'ai été triste ou joyeuse pour lui.

Le style de l'auteur est toujours aussi fluide, addictif et agréable. Sa façon de nous raconter ses histoires me charme à tous les coups. Sa plume est légère et délicate.
Elle nous plonge au cœur même du relationnel et de la remise en question. Comment réagit-on, quand du jour au lendemain tout ce qu'on pensait, tout ce qu'on croyait se brise en mille morceaux? L'auteure met l'accent sur toutes les interrogations que l'on peut avoir, le problème d'accepter la situation, de s'accepter tel que l'on est vraiment, le problème d'en parler à son entourage, le regard ou le jugement des autres mais il est aussi question de la force d'une amitié ou de la force de l'Amour. Le bonheur d'aimer et d'être aimer en retour, le bonheur de partager son quotidien avec celui ou celle que l'on aime que ce soit les bons ou les mauvais moments. 
Erin E.Keller nous délivre un sublime message qui malgré les petites évolutions de notre société envers les personnes homosexuelles, reste toujours d'actualité. Il s'agit d'un message d'acceptation de soi même et des autres, de compréhension et de tolérance peut importe que vous aimiez une personne de sexe opposé ou du même sexe.

Finalement, qu'il s'agisse d'une romance F/F, M/F ou M/M cela ne change rien pour moi. Je ne lis pas de romance pour leurs scènes de fesses mais bel et bien pour découvrir de belles histoires d'amour. Tant que je retrouve la beauté de l'amour dans un texte, le reste n'a pas d'importance.

En résumé, une très belle romance homosexuelle qui à su m'émouvoir, des personnages hauts en couleurs et attachants. Une histoire où on remet tout en question. Une écriture fluide, légère et agréable. Une lecture que je vous conseille de découvrir.







Extraits :

"Cette attraction avait commencé dès son emménagement dans l'appartement. Au début, compte tenu des circonstances, il avait évité d'y penser. Parfois, il se surprenait à fixer le profil d'Alex : son petit nez parfait, sa bouche pulpeuse...chaque fois que Daniel le surprenait à se lécher les lèvres de sa douce langue rose, il en avait des frissons dans tout le corps."


" Alex était troublé, plus encore que d'habitude. Une fois rentré chez lui, il se dirigea vers la salle de bain pour une autre douche. Une fois sous le jet, il laissa ses pensées vagabonder et tenta de ne pas paniquer en se rendant compte qu'il pensait à Ben. Il y avait des années qu'il tentait d'éradiquer ce souvenir, tout au moins de l'ignorer."


" Gabriel enchaîna d'un ton pensif :

- C'est vrai, quoi! Tu penses toujours en priorité aux autres, tu cherches à leur faire plaisir. Je devrais peut-être devenir gay et me trouver quelqu'un comme toi.

Kévin leva les yeux au ciel.

- Gabriel, on est gay ou on ne l'est pas! On ne peut pas décider de le devenir! Mais si tu veux, tu peux devenir prêtre! "

1 commentaire:

  1. Oh j'adore, ça a l'air tout doux, une histoire qui le fait terriblement envie !

    RépondreSupprimer