vendredi 24 juin 2016

La cité des ténèbres, tome 3 : Le miroir mortel de Cassandra Clare




Éditeur : Pocket Jeunesse
Parution : 2013
Pages : 606
Prix : 19€50

Synopsis :

La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger...

Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin et de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement?

Mon avis :

Comme pour les deux tomes précédents, j'ai eu un souci avec les 150/180 premières pages. A chaque fois, j'ai du mal à me replonger dans l'univers. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve ça long à se remettre en place à chaque fois et il ne se passe pas non plus plein de choses. Heureusement, une fois passée ce cap, je retrouve mon addiction pour cette histoire.

Dans ce tome, tout s'accélère. Valentin est fin prêt à anéantir toute les espèces vivantes qui ne lui auront pas jurer allégeance.
Nos héros vont donc avoir du pain sur la planche pour convaincre tout ce beau monde qu'ils sont capables de gagner à condition de faire les bons choix. Mais les feront-ils?
Je vais éviter d'en raconter trop sur ce tome, pour ceux et celles qui n'auraient pas encore commencer la saga.

Ici, Clary est plus têtue et déterminée que jamais. Le problème c'est qu'elle ne réfléchie pas toujours avant d'agir et va au devant de gros ennuis. Heureusement, elle pourra compter sur Luke pour tenter de se sortir de ce pétrin. Clary prend de plus en plus confiance en elle, elle tente de comprendre et maîtriser ses pouvoirs. Sa rencontre avec Sébastien lui fera entrevoir qu'une autre issue est possible, mais elle devra être convaincante pour battre définitivement son Valentin. Elle grandit, devient plus mature, même si elle commet encore des erreurs. J'ai hâte de connaître son évolution dans les tomes à venir, je sens qu'elle ne s'est pas totalement dévoilée à nous et qu'elle nous réserve encore bien des surprises, qui je l'espère, seront bonnes.

Jace, m'a quelque peu tapé sur les nerfs dans ce tome-ci. Son côté meurtri et torturé qui m'avait tant plu auparavant prend une dimension beaucoup plus conséquente... à la limite de l'agacement.
D'abord, il se comporte comme un abruti envers Clary et ensuite il joue un peu trop sur le côté je suis maudit, il faut que je stoppe Valentin quitte à me sacrifier, etc, etc... J'aime les héros torturés, mais là c'est trop pour moi et au bout d'un moment j'ai eu envie de le frapper. Ok, les révélations qu'on lui a faites l'ont ébranlé, je peux comprendre, mais à un moment donné il faut savoir se ressaisir. Il passe plus de temps à s'apitoyer sur son sort qu'à essayer de faire la différence. La vie n'est pas un long fleuve tranquille et si on devait baisser les bras à chaque fois, on irait pas bien loin.Néanmoins, il reste l'un des meilleurs Chasseurs d'Ombres de sa génération et son aide pourra être déterminante. Vu la fin, je me dis que normalement, ce sera un plaisir de le retrouver dans la suite de leurs aventures. Je ne demande qu'à voir.

Pour une fois, Simon m'a paru moins insupportable. Je n'irai pas jusqu'à dire que je l'apprécie car, ce serait faux. Il m'a cependant beaucoup moins taper sur les nerfs. Il grandit et mûrit également, même si il a un don pour se foutre dans un sacré merdier lui aussi (pas étonnant que Clary et lui soient amis, ce sont les mêmes).
Pour une fois, il va laisser ses sentiments/ressentiments de côté et aider du mieux qu'il le pourra. J'espère que l'auteure le rendra de plus en plus "agréable" au fil des tomes restants car, j'ai vraiment un souci avec sa personnalité (de manière générale).

On retrouve ou découvre également les Lightwood, Luke,  Sébastien, Magnus (qui me fera toujours autant rire), Amatis, Jocelyne, Aline,....  et bien d'autres personnages tout au long de ce tome.

La plume de l'auteure est de plus en plus fluide, addictive (sauf pour les 150/180 premières pages). L'univers et les personnages qu'elle a crée sont complexes, complets, intéressants et originaux.
Je n'ai rien lu de semblable et je suis curieuse de voir ce qu'elle nous réserve pour les prochains tomes vu qu'apparemment au début il n'y avait que 3 tomes. Hâte de savoir sur quels éléments elle rebondira pour nous transporter à nouveau dans le monde qu'elle a imaginé.
L'intrigue de ce troisième tome est bien menée, pleine de rebondissements, d'actions, de nouvelles révélations qui nous font vivre au même rythme effréné que nos héros. Certaines actions m'ont brisé le cœur, heureusement que Magnus est là pour compenser et nous apporter un peu de légèreté. Ce tome est plus sombre que les précédents, les ténèbres prennent de l'ampleur et tente de tout dévaster sur leur passage. J'ai douté et eu très peur de connaître l'issue finale.
J'ai l'impression que mon avis est un peu brouillon et je m'en excuse. Avec Steph nous avons fait une LC sur ce tome, mais avec une pause assez conséquente. De ce fait, j'ai du mal à me souvenir de tout et à être claire.

En résumé, une très bonne lecture qui aurait pu être excellente, si certains personnages ne m'avaient pas autant exaspérée. Une intrigue qui nous plonge au cœur des ténèbres et qui nous fait douter de l'issue du combat final. De nouvelles révélations, de l'action, des rebondissements et des événements que je n'ai pas vu venir pimenteront ce troisième tome. Une fin qui aurait pu se suffire à elle-même, mais vu qu'il existe une suite, je la lirai par curiosité. Je veux savoir où Cassandra Clare veut nous conduire.





Extraits :

"- Je dois être meilleur acteur que je ne le pensais, reprit-il avec un sourire narquois, qui fit enrager Clary.
Comment osait-il se moquer d'elle? Elle tendit la main vers la corbeille de fruits puis se ravisa brusquement, écarta la chaise d'un coup de pied et se jeta sur lui, sachant que c'était la dernière chose à laquelle il s'attendrait.
La violence et la soudaineté de son geste le prirent de court; il recula et cogna contre le comptoir de la cuisine tandis qu'elle s’affalait à moitié sur lui en tendant les bras à l'aveuglette, sans même savoir ce qu'elle ferait ensuite..."

"Un flot d'images défila devant les yeux de Clary. Elle serrait toujours la pierre de rune dans sa main, mais celle-ci ne brillait plus. Elle fut brusquement transportée dans un rêve éveillé où les souvenirs affluaient sous la forme de fragments d'images, de couleurs, de sons.
Elle se trouvait au centre d'une cave propre et nue; une grande rune avait été tracé en hâte sur le sol. Debout à côté du symbole, un homme tenait un livre ouvert dans une main et une torche dans l'autre. Quand il leva la tête, Clary reconnut Valentin."

" "Ce garçon est la douceur incarnée", observa Isabelle avec une pointe d'agacement. D'abord, elle s'était laissé charmer par son physique avantageux, ses pommettes saillantes et ses yeux noirs, impénétrables, mais à présent, sa personnalité affable et compatissante lui tapait sur les nerfs. Elle n'aimait pas les garçons qui ne se mettaient jamais en colère. Dans l'esprit d'Isabelle, la rage était synonyme de passion, donc d'un bon moment."



1 commentaire:

  1. Personnellement, je n'ai toujours pas adhéré à cette série...

    RépondreSupprimer