mercredi 10 août 2016

Comme un livre ouvert de Liz Kessler





Éditeur : Hugo Roman - New Way
Parution : 4 février 2016
Pages : 312
Prix : 17€

Synopsis :

Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose la perturbe...

Pourquoi n'est-ce pas son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt mademoiselle Murray, sa prof de littérature?

Mon avis :

Ce roman me tente et m'intrigue depuis sa sortie. J'ai vu de très bons avis passés sur celui-ci, comme d'autres mitigés et j'avais hâte de me faire ma propre opinion. C'est ma première lecture parlant d'une jeune adolescente éprise d'une personne de même sexe. J'ai lu plusieurs M/M, mais du F/F jamais, j'étais donc curieuse de voir comment l'auteure allait nous conduire sur ce chemin.

Si j'ai mis du temps à publié mon avis c'est parce que je ne savais pas comment m'exprimer.

Dans ce roman, nous allons suivre le quotidien de Ash, ses interrogations, ses impressions d'adolescente, etc ...Que ce soit l'environnement scolaire ou familial, l'échec scolaire, les amitiés, les garçons, ou encore l'amour, tout y passe. Au début du roman, la vie de Ash n'est certes pas au top, mais n'a rien non plus d'exceptionnel. Ses parents ne s'entendent plus, ils se crient dessus à longueur de temps et ses résultats scolaires sont une catastrophe. Elle peut néanmoins compter sur Cat, sa meilleure amie, pour lui changer les idées et lui apporter son soutien. L'année qui arrive réservera son lot de surprises a Ash. C'est l'années des découvertes et des premières fois, dans presque tous les domaines. A partir de l'arrivée de Mademoiselle Murray dans sa classe, de nombreux changements vont s'opérer dans la vie de la jeune fille. Si au début du roman je me suis facilement attachée et identifiée à elle, cela n'aura pas durer. Plus j'avançais dans le récit et moins je la comprenais. Je l'ai trouvé naïve, butée, parfois égoïste et injuste. Quand elle a quelque chose en tête, plus rien ni personne n'a d'importance à part ça. Elle délaisse trop facilement les gens et les choses qui ne sont pas l'objet de son désir actuel. On nous décrit une héroïne amoureuse au sens le plus intense et bouleversant, mais je n'ai rien ressenti de tout ça. Elle est censé devoir se poser un milliard de questions et ce n'est pas le cas. Oui, elle s'en pose quelques-unes, mais ça ne l'empêche en rien de dormir et elle ne se pose pas forcément les bonnes en plus. J'ai du attendre la troisième et dernière partie du roman, pour l'apprécier à nouveau. Sauf que pour moi, c'est trop tard. Quand un personnage passe les 2/3 d'un roman à me pomper l'air, ben j'ai bien du mal à faire abstraction de ça pour la suite. J'aurais aimé un personnage plus bouleversé et bouleversant, qui se pose tout un tas de questions, qui doute beaucoup plus, qui n'est pas parfait mais pas non plus insupportable.

Cat est la meilleure amie de Ash. Elle est joyeuse, fofolle et est sa confidente. On peut toujours compter sur elle, sauf si c'est pour évoquer les sentiments... Elle embarque souvent Ash dans des situations qui me dépassent. Elle veut l'aider, mais ses solutions ne sont pas forcément les meilleures. Après une grosse dispute, les deux jeunes filles ne s'adressent plus la parole et à partir de là, je suis restée dans l'incompréhension la plus totale en ce qui concerne leurs liens. Comme beaucoup de personnes, j'ai moi aussi une meilleure amie et j'ai du mal à comprendre leurs raisonnements. Je ne fois pas avoir la même définition qu'elles... Là encore, il faudra attendre le dernier tiers pour que les choses s'arrangent.

La plume de l'auteure est agréable, fluide et plaisante. Les nombreux dialogues présents permettent une lecture simple et efficace du roman. L'idée de base était très bonne et assez peu exploitée en littérature pour la rendre intéressante. Malheureusement, Liz Kessler perd beaucoup trop de temps à nous narrer des choses non pas insignifiantes, mais en tout cas bien moins importantes, au lieu d'entrer dans le vif du sujet. Elle pouvait nous raconter ces choses, mais de manière plus expéditive. Que ce soit l'histoire ou les personnages, j'ai un sentiment d'inachevé. A mes yeux, le tout manque cruellement de profondeur et légèrement de crédibilité. J'ai l'impression de m'être fait arnaquer en achetant ce roman. Je m'explique. On nous vend un roman parlant d'une adolescente en proie à des sentiments intenses et bouleversants pour une personne du même sexe, ainsi que tous les répercussions que cela peut avoir. Au final, il faudra attendre les alentours des pages 170/180 pour y avoir ENFIN le droit. De plus, rien n'est approfondi, on ne fait que survoler cet aspect. Cette lecture est une réelle déception. Je n'ai ressenti que très peu d'émotions pendant cette lecture alors que ça aurait pu être tellement plus!

En résumé, une 4ème de couverture qui nous vend un roman bouleversant et intense, une plume plaisante et fluide, de nombreux dialogues qui facilitent la lecture... pour au final, pas grand chose. Le tout manque de crédibilité et surtout de profondeur. Cette lecture est une énorme déception pour moi. Néanmoins, beaucoup de personnes ont lu et aimés ce roman. Je vous invite donc à aller lire leurs avis et peut-être vous faire votre propre opinion.



Extraits :

"Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Grâce à Cat. Elle y arrive toujours. J'imagine que c'est pour ça que c'est ma meilleure amie. Même quand elle n'est pas là, elle sait quand j'ai besoin qu'on me remonte le moral - et elle sait y faire. Du moins, elle connaît une seule façon de s'y prendre. Essayez de la faire s'asseoir pour discuter sentiments et elle se casse à toute vitesse, mais donnez-lui n'importe quelle situation merdique et elle trouvera toujours un moyen de vous tirer de là en vous faisant marrer."

"On a cours de littérature après déjeuner. Elle nous fait faire ce jeu où on doit choisir quelqu'un dans la salle et le décrire comme s'il était une fleur, une voiture ou un animal. Ensuite tout le monde doit deviner qui c'est. Normalement, je déteste ce genre de méthode, mais avec elle, ça passe, je ne sais pas pourquoi. Elle sourit beaucoup et qui le fusillent du regard à la minute où tu pourrais commencer à apprécier le cours. Non pas que ça arrive souvent, mais si c'était le cas ils penseraient sans doute avoir foiré quelque part."

"On est quasiment en train de le hurler à présent et j'essaie de baisser le ton. J'ai pas envie que maman entende tout ça.
- Evidemment. Tu crois que je ne le sais pas, peut-être?
- Je ne sais pas ce que tu sais toi, réplique Cat. On dirait qu'on arrive plus à se parler correctement. Ça ne t'a pas effleuré que c'est peut-être toi qui ne t'es pas comportée en meilleure amie ces temps-ci? Tu annules ce qu'on a prévu de faire, tu n'appelles pas quand tu dis que tu le feras. Tout ce qui t'intéresse, c'est toi et ton nouveau copain. Si t'en avais marre de moi, pas de souci, parce que, pour ne rien te cacher, j'en avais marre de toi aussi!"



4 commentaires:

  1. Il ne me tente pas vraiment celui la !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Virginie, j'avoue que ce qui m'énerve le plus c'est qu'il aurait pu être tellement bien si perdait pas 180 pages pour rien et si cela été un peu approfondi. C'est dommage...

      Supprimer
  2. Comme toi, il me tentait beaucoup aussi ma belle, mais il a déçu beaucoup de personnes, donc je pense que je vais réellement passer mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Choupette, sur Livraddict il a pas mal de notes entre 15 et 20 quand même... Après ça ne l'a clairement pas fait avec moi, dommage.

      Supprimer