samedi 6 août 2016

Le noir est ma couleur, tome 5 : Le piège d'Olivier Gay




Éditeur : Rageot
Parution : 16 février 2016
Pages : 288
Prix : 11.90€

Synopsis :

Manon et Alexandre ont atteint le repaire des Mages Noirs auprès desquels la jeune fille espère trouver des réponses à son pouvoir. Un pouvoir toujours plus sombre, toujours plus puissant.

De nouveaux alliés pourraient les aider à percer le secret qui pèse sur elle, mais personne n'est à l'abri d'une trahison.

Le piège ne va-t-il pas se refermer sur eux?

Résisteront-ils aux forces qui tentent de les séparer?

Mon avis :

J'étais à la fois excitée, impatiente et triste d'entamer ce dernier tome. Je voulais savoir le fin mot de l'histoire, mais je savais aussi que ce serait mes au revoir à Manon et Alexandre.

Dans cet ultime tome, Manon et Alexandre ont enfin réussi à trouver les Mages Noirs. De nouvelles épreuves, révélations et rebondissements les attendent. Ils vont faire de nouvelles rencontres, mais elles ne seront pas toutes bénéfiques. Et si les Mages Noirs étaient les gentils? Et si les Mages noirs étaient encore plus malveillants que ce que qu'on croyait jusque là? Manon a été choisie par Fabrice, mais dans quel but? Pourquoi elle? Pourquoi maintenant?
Tant d'interrogations qui nous poursuivent depuis plusieurs tomes,  tant de nouvelles qui viendront se greffer et tant de futures réponses auxquelles on s'accroche pour survivre à ce nouveau tome. Ici, tout s'accélère, ce tome est haletant et nous laisse au final peu de temps pour souffler, on sombre avec nos héros, on ne peut que croiser les doigts pour eux et leur souhaiter un happy end.

Manon est devenue redoutable dans tous les sens du terme. Elle n'est plus effrayée à l'idée de plonger dans les ténèbres ou les Couleurs et n'hésitera plus à utiliser ses pouvoirs. Elle a plus que jamais la niaque. Elle veut voir les choses changer, vivre sa vie normalement et tranquillement, être libre de faire ce qu'elle veut et avec qui elle veut, envie de connaître toute la vérité et se libérer de toutes ces entraves qui lui pourrissent l'existence.
Elle m'a limite fait peur dans ce tome. J'étais stressée à l'idée de savoir quelles seraient ses motivations et ses décisions vis-à-vis de certaines actions. Elle nous prouve ici, qu'elle est capable de manipulation et de garder son sang froid peu importe la situation. Elle a vraiment évolué depuis le premier tome. Je m'attendais à ce que ce soit le cas, mais pas à ce point là.

Alexandre a lui aussi beaucoup changé. Lui qui courait après les filles sans jamais s'attacher, qui ne vivait que pour ses potes et la boxe, qui avait des relations familiales compliquées, un sens de l'humour bien à lui et qui manquait cruellement de tact... nous prouve ici qu'il est tellement plus que ce qu'il nous avait laissé apercevoir. Il est plus mure, plus réfléchi, prêt à endurer encore et toujours plus d'épreuves pour Manon. Pour la première fois, ce n'est pas ses poings mais son cœur qui le guide et malheureusement pour lui, il se retrouve dans des situations compliquées et douloureuses. Il ne se laisse jamais abattre, il se relève encore et encore, il a un mental d'acier (probablement dû à ses entraînements de boxe), il est capable de faire des sacrifices, mais il est surtout prêt à tout pour la sauver.
Son personnage m'a encore plus touché dans ce tome, car il endure sans jamais se plaindre ou s’apitoyer sur son sort. Il se révèle au lecteur et se découvre lui-même en même temps que nous.

D'habitude, j'ai toujours un personnage préféré dans une saga, mais ici, je serais incapable de choisir entre Manon et Alexandre. Ils ne seraient pas ce qu'ils sont l'un sans l'autre et du coup, ils sont indissociables. Ils forment un tout que j'ai appris à connaître, à aimer et qui ne cesse de me surprendre.

Dans ce dernier tome, nous en apprenons plus sur Fabrice. Certaines choses que l'on découvre m'ont laissé sans voix et au final, il est encore plus machiavélique que je ne le pensais. Je me plaignais de Jordan, mais il est pire.

On découvre également Théo dont l'identité et le vécu m'ont laissé bouche bée. C'est un écorché de la vie qui veut sa vengeance. Mais de qui? C'est un personnage un peu bourrin dans sa manière de faire, mais quand on apprend à le découvrir il n'est pas si mauvais qu'il en a l'air.
Lise est une gothique aux pouvoirs puissants. Quand elle veut quelque chose, elle ne laisse rien au hasard et est prête à tout pour l'obtenir. Son personnage est particulier.
Arthur quand à lui, est assez insignifiant par rapport aux autres. Il est calme, obéis aux ordres, est amoureux de Lise et ferait tout pour qu'elle le remarque. Il est trop gentil et se fait facilement manipuler.

En général, je n'ai pas spécialement d'attente, surtout lorsqu'il s'agit d'un univers que j'aime bien et ça m'évite bien souvent des déceptions. Mais ici, j'en attendais tellement. A nous habituer à des tomes à chaque fois meilleur que le précédent, ça crée une certaine attente chez le lecteur et du coup, il est dur de le convaincre et le contenter.
J'ai tout simplement été conquise par cet ultime tome. Olivier Gay m'a donné encore plus que ce que j'attendais avec ce final.
Sa plume est fidèle à elle-même et ce fut un régal pour moi de la découvrir au travers de cette histoire. Son univers est riche, original et travaillé tout comme ses personnages. Les personnages sont de plus en plus profond, nous découvrons des facettes de leurs personnalités insoupçonnées et des côtés plus sombres. Les gentils ne sont pas forcément toujours bons et les méchants ne sont pas 100% malveillant. L'auteur joue avec nos nerfs et arrive encore et toujours à nous surprendre. Je n'arrivais pas à imaginer comment il déciderait de finir son histoire. La façon dont il le fait est tout simplement grandiose et explosive, elle dépasse mes espérances.
J'ai adoré toutes les références de l'auteur, on passe des 2BE3 (mon boys band préféré à l'époque) à Game of thrones, en passant par La reine des neiges et une application de musique qui fait mon bonheur depuis un petit moment déjà. Cela m'a souvent fait sourire ou carrément rigoler toute seule. C'est un auteur que j'ai maintenant l'habitude d'aller voir sur les salons. L'humour qu'il emploi dans cette saga me fait penser au sien et à celui de Gabriel Katz sur les salons. Une chose est sure, c'est toujours un moment de plaisir et de bonne humeur que de les rencontrer.
J'ai beau réfléchir, je ne trouve pas de point négatif à ce dernier tome si ce n'est que c'est la fin de cet univers et qu'il est difficile de lui dire au revoir. Merci à l'auteur pour cette merveilleuse saga qui m'aura fait rêver, pleurer, hurler, rire, angoisser et passer un excellent moment de lecture. J'ai également adoré l'épilogue de Manon et le Postface plus qu'original.

En résumé, une saga que je recommande très chaleureusement aux petits (pas trop petits quand même) comme aux grands!!!




Extraits :

"Dans la vie, tout est question de priorités. 
En temps normal, je serais restée des heures à admirer le visage d'Alexandre, son physique impressionnant, son sourire craquant, ses yeux bleus et cette fossette sur son menton. Je me serais comportée comme les héroïnes de livres que je détestais d'habitude.
Seulement, nous n'étions pas en temps normal."

"-Hé, tu te réveilles? crache-t-elle. Je sais que tu as forcé sur les Couleurs, mais tout le monde est dans le même cas et on ne se plaint pas. Alors ouvre les yeux, si tu ne veux pas une nouvelle claque. Je te préviens, rien ne me ferait plus plaisir. Elle joint le geste à la menace. Je n'ai pas le temps de m'interposer. La tête de Lise part sur le côté. La gothique gémit, bat des cils."

"Lorsque j'avance de nouveau, mon tee-shirt s'embrase. Ma peau se cloque. Je n'ai jamais eu aussi mal de ma vie. Jamais. Même quand Manon me dévorait l'âme. On m'a toujours dit qu'il n'y avait rien de pire que la douleur d'un grand brûlé. Je vais avoir l'occasion de le vérifier.
- Alexandre, grimaça Manon, épuisée.
Je suis surpris qu'elle ait réussi à retenir Théo aussi longtemps. Elle se débrouille, ma copine. Et moi, je m'embrase comme une merde. Mes cheveux grésillent. Peut-être que je vais réapparaître avec des dragons accrochés aux épaules, comme dans Game of Thrones - désolé pour le spoil."

4 commentaires:

  1. J'ai lu les trois premiers tomes et j'adore cette saga !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Virginie, bonnes lectures pour les 2 restants alors. Et n'hésites pas à me dire ce que tu en as pensé ensuite. Bon week-end!!!

      Supprimer
  2. Comment ne pas craquer après un aussi bel avis !

    RépondreSupprimer