mardi 9 août 2016

Tornade Jennifer Brown





Éditeur : Albin Michel - Collection Wiz
Parution : 1er avril 2015
Pages : 281
Prix : 14.90€

Synopsis :

C'est un jour comme un autre pour Jersey. Sa mère et sa fantasque petite sœur Marine partent pour le cours de danse. Encore à elle la corvée de préparer le dîner. Quand sa vie bouscule en quelques secondes : une tornade d'une violence exceptionnelle dévaste tout sur son passage, les maisons, les arbres, les routes, les gens. C'est une vision de cauchemar, des voisins blessés et traumatisés errent dans la rue jonchée de gravats et de débris. Réfugiée au sous-sol, Jersey a beau appeler et appeler encore sur le portable de sa mère, impossible de la joindre...

Mon avis :

Ce livre m'intrigue depuis sa sortie, mais j'avais toujours d'autres achats de prévus et au final, je ne l'ai découvert que très récemment.

Dans cette histoire, nous allons suivre et partager la descente aux enfers d'une jeune adolescente du nom de Jersey.
Sa vie a brusquement basculée dans la tragédie suite à une tornade d'une force inouïe. Celle-ci va l'arracher aux siens et la plonger dans un profond désespoir. Comme si cela ne suffisait pas, elle devra surmonter tant d'autres d'épreuves qui la changeront à tout jamais.

Jersey est une adolescente lambda. Elle vit avec sa mère, son beau-père et sa demi-sœur, Marine. Elle ne connaît ni son père, ni ses grands-parents, que ce soit maternels ou paternels. Les seuls membres de la famille qu'elle connaît sont ceux avec qui elle vit. Son père les a abandonnées lorsqu'elle n'avait que 1 an et sa mère s'est remariée lorsqu'elle en avait 10.  Au vu de ce que sa mère lui a confié sur ses grands-parents maternels, Jersey n'a aucune envie de les rencontrer.
Comme bon nombre d'adolescents, Jersey se plaint pour un oui ou un non, rechigne à donner un coup de main à la maison et trouve sa petite sœur casse-bonbon. Elle aimerait qu'on lui foute la paix et faire ce qu'elle veut, quand elle veut. 
Suite à cette tragédie qui emportera son cocon familial et une part d'elle-même, Jersey reverra ses priorités. On découvre alors une jeune fille fragile, totalement désespérée, désorientée, incomprise, dévastée, en colère et où la situation lui échappe. Elle ira de déceptions en déceptions, de maisons en maisons et aura bien du mal à se remettre sur pied pour envisager un avenir.
J'ai été extrêmement touchée par Jersey, par sa douleur, son incompréhension, sa détresse et j'espérais sincèrement que l'avenir lui soit plus doux. On ne peut pas rester insensible à son personnage. Je ne sais pas si j'aurais forcément agit ou réagit comme elle, mais je me suis énormément attachée à elle.

Kolby, son voisin et ami, est un jeune homme avenant, gentil et un soutien moral pour la jeune fille. Les jours suivants la catastrophe, il l'aidera du mieux qu'il le peut. Mais n'ayant plus de toit au-dessus de leurs têtes, sa famille et lui devront déménager loin de tout ce chaos. Il gardera néanmoins contact avec elle par téléphone, aussi souvent qu'il le pourra.
 Son personnage insuffle une dose d'espoir dans ce roman et je l'ai beaucoup aimé.

La plume de l'auteure est agréable, poignante et prenante. On enchaîne les pages les unes derrière les autres, on veut savoir si Jersey s'en sortira, comment elle pourrait y parvenir. Dès le début du roman, la tornade broie tout sur son passage. Je dois dire que j'ai aimé le choix de l'auteure sur cet aspect. On entre directement dans le vif du sujet, pour se concentrer surtout sur la reconstruction de soi-même après un drame.
Le récit est fort, poignant, horrible et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant cette lecture. Je ne sais pas comment j'aurais fait à la place de notre héroïne et clairement, je ne tiens pas à le savoir. Ce roman nous fait prendre conscience que certaines de nos priorités peuvent parfois être futiles, notre comportement parfois exagérer, que la vie est courte et qu'au lieu de se prendre la tête, nous ferions mieux d'en savourer chaque instant car, on ne sait jamais de quoi demain sera fait... Il ne faut pas attendre pour dire aux gens qu'on les aime et partager des moments avec eux.

En résumé, un roman que je conseille à partir de 14 ans et sans exception. Une histoire bouleversante qui nous fait voir la vie sous un autre angle, des personnages émouvants, une plume qui se lit toute seule avec une note d'espoir.





Extraits :

"Le jour de la tornade a commencé comme un jour banal, gris, maussade - un de ces jours où vous n'avez envie de rien, si ce n'est traîner et dormir alors qu'il bruine, pleuvote et crachouille. Au lycée, tout le monde avait l'air sombre, ombrageux, sans la moindre énergie. Les profs semblaient mendier une réponse aux élèves, mais à peine tournaient-ils le dos pour écrire au tableau qu'ils réprimaient un bâillement parce qu'ils n'étaient guère plus motivés."

"Ce soir-là, j'en avais assez, c'était toujours moi qui prenais le relais de maman, surtout depuis qu'elle avait épousé Ronnie, le père de Marine, quand j'avais dix ans. Jusque-là, j'avais toujours vécu seule avec elle. Mon père était alcoolique et nous avait quittées quand j'avais à peine un an. A en croire maman, il passait son temps à entrer et sortir de prison pour des délits liés à l'alcool et il n'avait aucun sens des responsabilités. Elle avait l'impression d'élever deux enfants, mais elle le supportait parce qu'elle l'aimait. Jusqu'au jour où il était parti, pour ne jamais revenir. Elle avait essayé de le retrouver, disait-elle, mais il avait complètement disparu."

"Je ne pouvais plus aller jusqu'à ma chambre car je n'aurais pas su dire où elle se trouvait. J'étais là, incrédule, le cœur battant si violemment que j'avais la nausée, prenant la mesure du champ de ruines que j'avais sous les yeux. J'avais vu des photos de maisons détruites par une tornade, mais jamais je n'en avais vu ni vécu une vraie. C'était un désastre.
Dehors. Il fallait que j'aille dehors pour voir si les autres maisons avaient subi le même sort. Pour rejoindre maman. Trouver quelqu'un qui m'accompagne et la prévenir, lui dire que j'étais en vie."

4 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il m'intrigue également depuis sa sortie, alors maintenant encore plus quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou choupette, je l'ai vraiment aimé et lu très vite. SI tu as l'occasion de le lire, n'hésites pas. Bisous.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Coucou Virginie, oh oui, qu'est-ce-que j'ai pleuré...
      Un livre que je suis contente d'avoir lu.
      Belle semaine et bonnes lectures!!!

      Supprimer