jeudi 8 septembre 2016

Twenty Rules, tome 1 de Carole Cerruti




Éditeur :  Auto-édition
Parution : 2015
Pages : 364
Prix : 2.99€ (format numérique). 
Disponible uniquement sur Amazon.

Synopsis :

Milla, 17 ans, n'a jamais vu son visage. Elle mène une vie paisible dans un Japon post-apocalyptique aux règles strictes où la beauté est sacrée. Son avenir semble tout tracé mais l'arrivée d'un mystérieux prisonnier va bouleverser son existence et réveiller en elle une force étrange qui la poussera à enfreindre toutes les règles pour retrouver sa liberté et vivre son histoire d'amour.

Un énorme merci Carole pour ce partenariat qui m'aura mise dans tous les états!

Mon avis :

Suite à l'avis de Justine, j'ai eu très envie de découvrir cette histoire à mon tour. Je l'avais déjà vu tourner et ce roman m'intrigué pas mal. Son avis a fini de me convaincre...

 Suite à des actes de barbarie, de meurtres, etc ..., des guerres menaces d'éclatées un peu partout dans le monde. Un pays va prendre une décision radicale qui rayera une fois pour toutes, L'Europe et l'Afrique de la superficie de la Terre. Ne reste plus que les continents Asiatiques et les USA. Suite à cela, le Japon va instaurée une liste de 20 règles à ne jamais enfreindre pour éviter que les erreurs du passé ne se reproduise.
C'est dans ce contexte post-apocalyptique, que nous suivrons les aventures de Milla. C'est une jeune femme qui va bientôt avoir accès à la Cérémonie des visages. Pour que tout le monde grandisse dans un monde équitable, le jour de leur septième anniversaire, les enfants porteront un masque qui ne retireront qu'à 17 ans, lors de cette fameuse cérémonie. Il est formellement interdit de tenter de découvrir son visage avant. Selon votre beauté, vous accédez à un futur différent. Milla est une adolescente sérieuse et consciencieuse. Elle n'a jamais enfreint une seule règle... jusqu'au jour où, son père lui demandera de s'occuper d'un prisonnier visiblement Américain.
Qui est-il? Que fait-il sur ce continent? Comment est-il arrivé là? Pourquoi? Pourquoi Milla change d'attitude?
Tant de questions auxquelles je vous laisserais trouver les réponses!

Milla est une adolescente de 17 ans, calme, sérieuse, travailleuse, consciencieuse, gentille et serviable. Depuis deux ans, elle est fiancé à Seth et attend que ce dernier fasse sa demande. Le jour approche et elle redoute qu'il ne le fasse pas. Si tel est le cas, sa famille sera déshonorer. Elle est souvent accompagné par le jeune homme ou ses amis : Debbie et Adam. C'est une jeune fille attachante qui se pose énormément de questions au fil du temps. Elle est pressée que cette cérémonie et tout ce qui en découle soit derrière elle. Contrairement à Debbie, elle ne se réjouit pas forcément de devoir choisir sa tenue pour le jour J.

Debbie est sa meilleure amie depuis le collège. Elle est plus extravertie, plus enthousiaste que Milla. Depuis que la cérémonie approche à grands pas, elle est obnubilée par la tenue qu'elles porteront ce jour-là. Elle se voit déjà à la cour avec sa meilleure amie, leur avenir joyeux et prometteur...

Wallace est le fameux prisonnier américain qui mettra le feu aux poudres. Il a été arrêté par la police japonaise et croupit en cellule pour le moment. Milla sera chargée de panser ses blessures et lui apporter à manger. Au fur et à mesure des jours, la jeune fille se rendre vite compte que ce Wallace n'est pas comme les autres. Il est bizarre, ne comprend rien des règles qui régissent le pays et il tentera de montrer à Milla que certaines choses pourtant bannies mérite d'être vécues. En quelque sorte, il est le vilain petit canard de l'histoire. Celui qui ne rentre pas dans les rangs, qui est libre de ses envies et de ses opinions. Il profite tout simplement de la vie.

Ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce premier tome c'est la diversité et la profondeur de nos personnages. Chacun à sa place, personne ne fait de la figuration, chacun à son rôle à jouer, son caractère, ses opinions, sa façon de voir le monde et de jouir des bonheurs de la vie. Il y a bien plus de personnages que ceux que j'ai cités, mais il faut bien laisser planer le mystère....

Carole Cerruti est une auteure auto-édité qui n'a rien à envier aux autres. Son histoire est intéressante, originale, captivante, elle manie avec brio nos nerfs et notre petit cœur si fragile de lecteur.
Si la première partie est un peu lente du fait que l'auteure pose les bases, nous explique le contexte, nous présente les personnages, la suite est beaucoup plus rythmée, intrigante et on a bien du mal à lâcher notre lecture. L'un des plus gros problèmes lorsqu'on lit beaucoup de romans d'un même genre est de retrouver des éléments redondants ou qu'on retrouve partout. C'est justement là, que Carole Cerruti à réussi le pari de me surprendre du début à la fin. Son intrigue est bien menée et originale de A à Z. Que ce soit le contexte, la société, le Monde, les personnages... tout est fait pour nous surprendre. Lorsqu'on pense avoir compris le chemin qu'elle a décidé de prendre, elle nous propose un rebondissement ou une révélation qui fait tout voler en éclats. Je peux vous assurer que je devenais dingue en le lisant. Elle joue à la perfection avec nos sentiments et on se fait grandement mener par le bout du nez. Je me demandais à chaque instant comme allait finir ce premier tome. Des idées j'en ai eu, mais aucune n'était la bonne. J'ai passé un très bon moment de lecture. Ce qui fait que ce n'est pas un coup de cœur est tout simplement qu'il m'a manqué un peu de punch au début du récit.

En résumé, une excellente lecture qui nous plonge dans un monde et contexte original, tout est bien mené, bien dosé. Des personnages attachants, énervants ou odieux qui ne laisse pas indifférent. Des révélations, des rebondissements et une fin... qui ont grandement jouer avec mes nerfs et sentiments.



Extraits :

"Je n'ai jamais vu mon visage.
Je viens d'avoir dix-sept ans et je ne l'ai pas vu depuis le jour de mes sept ans. Je m'en souviens à peine. Je crois que j'avais un nez légèrement retroussé, des yeux en amandes et des joues rebondies. Qu'importe puisque j'ai dû beaucoup changer, ça ne sert à rien d'essayer de se souvenir.
Ici, tous les jeunes doivent porter un masque jusqu'à l'âge de dix-sept ans, la majorité pour nous. Personne n'a le droit de se voir avant la fameuse "Cérémonie des visages"."

"Et c'est bien.
Parce que j'aime que tout soit prévu, j'aime savoir où je vais. Déjà toute petite, je planifiais chacune de mes journées en me levant le matin : j'inscrivais tout sur un agenda que ma mère m'avait offert. Je savais exactement ce que je ferais dans la journée, la semaine ou même le mois en cours.
Avec Seith, nous sommes faits l'un pour l'autre. Nous avons grandi ensemble, nous sommes allés à l'école ensemble, nous avons tout fait ensemble parce que nos parents étaient amis. Nous n'avons même pas besoin de nous parler pour nous comprendre : il y a tant de simplicité et d'évidence entre nous, il est comme mon double."

"Je sors de la maison aussi discrètement que possible. 
J'évite la dernière marche de l'escalier - je sais qu'elle craque toujours -, puis j'ouvre lentement la porte en la soulevant presque pour éviter qu'elle ne grince. Dehors, la nuit est magnifique, le ciel d'un bleu velouté est piqué d'étoiles et la lune, pleine et argentée, étend ses reflets sur la forêt pour créer des ombres étranges qui semblent se moquer de moi.
J'hésite mais mon corps fait le reste : mes jambes suivent la lisière de la forêt, enjambent le ruisseau, parcourent le chemin de terre. Je ne fais pas plus de bruit qu'un petit animal lorsque j'arrive près des blocs.
Je retiens ma respiration. Je peux encore faire demi-tour."

2 commentaires:

  1. Déjà rien que la couverture est littéralement sublime et ton avis donne très envie de découvrir cette histoire ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Choupette!!! Il est vraiment génial et je ne peux que le recommander chaudement.

      Supprimer