jeudi 20 octobre 2016

Zeus, la fascination de David de Brigitte Beaumont





Éditeur : Rebelle - Collection Opalène
Parution : 17 mars 2016
Pages : 248
Prix : 15€ (papier) - 4.99€ (numérique)

Synopsis :

David est un accro de la mythologie grecque depuis qu'il est adolescent, qu'il en a commencé la lecture et découvert de monde étrange et fantastique. A présent qu'il est professeur d'histoire, il décide de raconter cet univers à ses lycéens. Mais voilà, rien ne se passe tout à fait comme il l'avait prévu...

Mon avis :

J'avais craqué pour sa version numérique lors de l'offre anniversaire de Rebelle cet été, puis pour la version papier lors des Hallienales qui ont eu lieu en ce début de mois d'octobre. Après avoir parlé avec l'auteure, je l'ai donc acquit et fait dédicacé.

Ma chronique sera construite différemment car, ce roman n'est pas banal.

Dans ce livre nous allons suivre David, professeur d'histoire. Etant passionné de mythologie et plus précisément de la mythologie grecque, il décide de faire un écart sur le programme annuel pour  apprendre à ses élèves certaines choses sur les Dieux tels que Zeus, Poséidon, mais aussi sur les déesses telles Aphrodite ou encore Athéna. Les élèves devront faire un dossier sur ce qu'ils étudient. Pour chaque étape de l'histoire, ils seront conviés à agrémenter leur dossier d'illustrations ou dessins.
Et si, David se faisait rattraper par la mythologie elle-même? Est-ce que les élèves vont apprécier ce changement de voie sur le programme initial? N'est-ce pas trop compliquer à expliquer et comprendre vu le nombre de personnages et d'histoires liées à chacun d'entre eux?

David est un passionné. Quand il commence à faire cours à sa classe et à invoquer toute l'étendue de la mythologie grecque, il est clairement happé dans cet univers et a bien du mal à en décrocher.
Il vit seul, aime enseigner et captiver les adolescents. Il n'hésite pas à se donner à fond pour partager ses connaissances et donner de la vie à ses cours. Il me fait penser au professeur d'histoire-géo que j'ai eu au lycée en première littéraire. Il avait toujours des anecdotes à nous raconter et une telle façon de nous apprendre l'histoire que j'ai retrouvé une part de lui en David. On apprend sans que ce soit barbant. Inutile de vous dire que j'adorais ce prof. Au bout d'un moment, David fait des rêves des plus étranges. Il s'interroge et doute. Que ce passe t-il? Est-ce qu'il devient fou?
A vous de le découvrir.

Des personnages de la mythologie grecque, il y en a surtout deux qu'on va suivre et qui seront souvent centraux aux différentes intrigues. Il s'agit de Zeus et Héra.
On apprend donc ici que Zeus, le Dieu des Dieux est loin d'être un homme (dieu) fidèle ou toujours bienveillant. C'est un Dieu à l'égo surdimensionné qui n'hésite ou recule devant rien ni personne pour aboutir à ses fins. Il aime les femmes et les veux toutes (ou presque). 
Héra quant à elle, est l'épouse de Zeus. Elle est jalouse, aime attiré l'attention de son époux, possessive et à l'âme vengeresse. 
Le duo est aussi improbable que captivant et intéressant à suivre.

J'ai adoré en découvrir plus sur ces Dieux et l'Olympe en même temps que les élèves de David. On apprend beaucoup de choses, de noms, d'histoires reliées entre elles et ça devient parfois compliqué de s'y retrouver. Mais, l'auteure a pensé a tout pour nous faciliter la tâche et notre lecture.

La plume de Brigitte Beaumont est fluide, légère (pour un univers relativement complexe), teintée d'humour (à travers certaines répliques) et elle nous embarque assez facilement dans son univers. La structure du roman en elle-même n'est pas ordinaire et la façon de nous narrer l'histoire encore moins. J'ai trouvé ça très intéressant et innovant.
C'est un univers riche et complexe, mais là encore l'auteure a réussi à nous expliquer le tout assez simplement avec un langage courant, jeune, frais et agrémente son récit, non seulement de dessins (faits par des enfants ou adolescents), mais également d'arbres généalogique. Au début du récit, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à tout saisir et je me suis souvent aider de toutes les indications que l'on peut trouver en fin de chapitre. Les chapitres sont courts et se concentre soit sur un personnage, soit sur un rêve de David, ce qui nous permet d'avancer très rapidement dans notre lecture une fois qu'on a saisi qui est qui. J'ai toujours beaucoup aimé tout ce qui touche à la mythologie grecque même si cela fait des années que je n'ai plus touché un livre d'histoire et me retrouver ainsi sur l'Olympe m'a permis de revoir les bases tout en apprenant de nouvelles choses. Brigitte Beaumont a dû fournir un sacré travail de recherche vu la précision de ce qui nous ai conter ici. Mon petit regret est que dans le roman, David propose une liste d'ouvrages sur le thème pour ses élèves désireux d'en connaître davantage et j'avoue que j'aurais aimé qu'elle nous la glisse à la fin pour que nous puissions nous aussi nous documenter plus largement.
En ce qui concerne la fin, j'avoue que je ne m'attendais clairement pas à cela et j'ai été quelque peu déçue par celle-ci. J'aurais aimé que ça se termine autrement. Néanmoins, j'ai su apprécier ce roman tout au long de ma lecture. Il n'est pas parfait, mais nous permet de voyager tout en apprenant.

En résumé, un roman original, riche et complexe abordé de manière simple, compréhensible, avec une écriture teintée d'humour et légère comme une plume. Une façon d'apprendre tout en étant enjouer par notre lecture et non pas dépiter ou frustrer. Même si la fin me laisse perplexe, j'ai quand même bien apprécier cette lecture.



Extraits :


" - Le petit enfant tout nu, avec des ailes?
- Oui, celui-là même. Le plus beau des Dieux immortels selon Hésiode. Il est souvent représenté comme un petit ange, même si un célèbre sculpteur le montre sous les traits d'un adolescent, mais toujours muni de son arc et de ses flèches. Certaines se terminent par une pointe en or, elles sont destinées à envoyer de l'amour, et d'autres par une pointe en plomb pour inspirer son contraire, le désamour. Mais une autre version lui donne une origine différente, à savoir : il serait directement issu du chaos, comme Gaia et bien d'autres; donc, l'un des premiers à être apparu à la Création du monde."

"C'était la fin des cours et David rentra chez lui. Il était encore une fois ravi de sa journée, au-delà de tout ce qu'il espérait. Ses élèves avaient bien accepté les sujets et les dessins, continuaient à vraiment apprécier et le plus intéressant c'étaient qu'ils participaient.
Très heureux du fait et en même temps très étonné, il avait fini par en parler à quelques professeurs, pendant le repas de midi. Ces derniers lui avaient confié qu'ils sentaient pour beaucoup d'élèves un regain d'attention et un intérêt grandissant, même pour les maths, ce qui en avait surpris plus d'un."

"- Nous parlerons d'abord de la belle Alcmène. Ça s'écrit comme ça se prononce. C'est bon pour vous? Bien... En général, les femmes choisies par Zeus étaient toutes de pures beautés. L'histoire avec elle est tellement insensée qu'elle ne risque pas d'être l'oubliée ou confondue avec une autre. Comme indiqué précédemment, les sujets de discorde entre Zeus et Héra sont innombrables et il faut dire que ce Dieu est champion du monde dans la catégorie des pénibles et fait vraiment tout ce qu'il peut pour irriter son épouse. Ça, vous l'aviez déjà remarqué."


4 commentaires:

  1. Ah, voilà un roman qui me tente particulièrement, j'adore la couverture en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture représente très bien l'univers en plus. Bonne soirée!!!

      Supprimer
  2. J'adore la mythologie grecque ! Du coup, il me fait très envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, tu vas bien? Si tu apprécies la mythologie grecque tu devrais être ravie de cette lecture. Bonne journée et belle lecture!!!

      Supprimer