vendredi 12 mai 2017

Blue, la couleur de mes secrets de Camille Pujol


Éditeur : Michel Lafon
Parution: 12 janvier 2016
Pages : 224
Prix : 14€95

Synopsis :

A dix-sept ans seulement, Blue dissimule un lourd secret qui l'a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec sa famille, et à rester le plis discrète possible.
Mais ses mystérieux cheveux bleus captivent tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Comment se fondre dans la masse alors qu'elle commence à recevoir des lettres anonymes et que Nathan, un jeune homme à la terrible réputation a décidé de la percer à jour?

Je remercie le comité de lecture grâce à qui j'ai pu lire ce roman qui me faisait de l’œil depuis un moment.

Mon avis :

En recevant ce roman, j'étais à la fois excitée et en même temps j'avais peur. Je n'ai lu que des avis mitigés ou carrément mauvais sur ce livre, donc j'avais peur d'être déçue à la lecture.
J'ai lu cette histoire sans vraiment savoir dans quoi je m'embarquais et avec une pointe d’appréhension.

Dans ce roman, on fait la rencontre de Blue, une jeune fille assez banale et mystérieuse, si ce n'est la couleur de ses cheveux. On comprend très vite qu'il c'est passé quelque chose qui a bouleversé toute sa vie il n'y a pas si longtemps que cela, mais quoi? Le mystère reste intact.
Elle a du déménager avec toute sa famille et tente de rester le plus discrète possible sur sa vie actuelle, mais aussi sur son passé. Malheureusement, sa couleur de cheveux ne passe pas inaperçue et au lieu de l'éloigner des autres lycéens, cela ne fait que soulever des interrogations et piquer la curiosité de tous.
Ses amis la mettent en garde contre Nathan, un jeune homme énigmatique et déterminé qui s'est fixé un but : la séduire et découvrir ce qu'elle cache. Comme si cela ne suffisait pas, voila qu'elle reçoit des lettres menaçantes et anonymes.
Cette nouvelle vie sera loin d'être de tout repos pour Blue et réveillera l'inquiétude de ses parents.

Blue est une jeune fille discrète, souvent silencieuse, gentille, intelligente, calme et franche. Elle fait tout pour se préserver et protéger coûte que coûte son secret. Elle s'est rapidement fait des amis et aimerait tant pouvoir être honnête avec eux... Son passé l'empêche d'avancer et en plus, celui-ci décide de refaire surface pour compliquer encore plus son quotidien. Blue finit par être effrayée, elle doute de certaines personnes de son entourage et ne sais plus quoi faire pour éviter que tout recommence. Elle fait de son mieux, mais c'est difficile à son âge de ne pas commettre de faux pas et de ne pas tomber sous le charme d'un garçon.
C'est un personnage attachant et torturé comme je les aime. J'ai compris ses réactions, ses craintes et certitudes et honnêtement, je ne sais pas comment j'aurais réagi si j'avais du prendre sa place. J'ai ressenti de l'empathie à son égard, mais aussi de la compassion, de l'affection et j'étais inquiète de ce qu'il pouvait lui arriver.

Nathan est le bad boy par excellence. Non seulement il est plus déterminé et têtu qu'un troupeau de mules, mais il est aussi séduisant, rentre dedans (verbalement parlant), bagarreur et mystérieux. Si dans un premier temps il exaspère notre héroïne au lieu de la séduire, son instinct et son cœur lui disent de persévérer. Quelque chose en elle l'attire irrémédiablement sans qu'il n'arrive à définir ce que c'est. Lorsqu'il est avec Blue, il se montre parfois moins brut de décoffrage, plus serviable, attentionné, joyeux, protecteur et intéressant. J'ai aimé découvrir sa personnalité petit à petit, au fil des pages et à la même allure que notre héroïne. Ça rajoute un petit quelque chose qui vous pousse à tourner les pages pour en apprendre davantage même si j'avoue que parfois il est agaçant au possible.

Ensuite viens Minho, sans doute l'ami le plus proche de Blue. Ils ont fait connaissance le jour de la rentrée scolaire et depuis, ils ne se quittent plus. Il sera le premier à mettre Blue en garde contre Nathan et sa bande. Il lui dit que c'est un garçon dangereux qui ne lui apportera que des ennuis et qu'elle ferait mieux de rester éloigner de lui le plus possible. C'est un garçon honnête, rigolo, timide avec les filles qui lui plaisent, toujours prêt à rendre service et bienveillant. C'est un ami loyal et fidèle, ce qui est finalement assez rare à l'adolescence, je trouve. Il se fout de l'avis des autres et fait ce qui lui semble juste. C'est un garçon attentionné, intelligent et on aimerait tous avoir un ami comme lui. Leur amitié fait plaisir à voir et apporte un peu de douceur dans ce roman.

J'ai adoré les différents personnages de cette histoire. Ils ont tous des personnalités propres à chacun et pourtant, ils se ressemblent beaucoup dans le fond. Ils ont tous ce petit quelque chose qui fait qu'on les trouvent attachants ou horripilants. Mais une chose est sûre, ils ne vous laisse pas indifférents. 

La plume de Camille Pujol est certes assez simple, mais elle est fluide et agréable à lire.
Elle est encore très jeune et pourtant, je n'ai eu aucun mal avec son style d'écriture que j'avais peur de trouver vraiment trop basique ou enfantin. Son histoire est intéressante, intrigante et pleine de mystères. J'ai aimé sa manière de nous la conter, de nous amener à certains passages clés, et j'ai adoré qu'elle ne cède pas à la facilité on nous servant une histoire bateau. Que ce soit le thème choisi, les personnages, l'intrigue, les rebondissements ou encore le dénouement, je me suis prise au jeu dès les premières pages. Même si je n'avais pas totalement faux avec mon hypothèse, j'étais loin de me douter de tout et je suis restée bouche bée en découvrant le fin mot de tout ça.
Le petit bémol est pour moi la rapidité avec laquelle arrive la romance. Alors certes je m'y attendais, mais elle arrive trop précipitamment à mon goût. J'aurais aimé que les choses se fassent de façon progressive, que les personnages prennent plus le temps de se connaître et de s'apprivoiser avant de se mettre ensemble. Beaucoup de choses découlent de cela et c'est dommage que l'auteure n'est pas pris son temps sur cet aspect là de l'histoire.
J'avoue ne pas trop comprendre les avis que j'ai pu lire ce roman, donc si vous l'avez lu et que vous ne l'avez pas aimé, je serais ravie d'en parler avec vous dans les commentaires.
Et petit bonus, on y découvre un genre de "café littéraire" qui existe réellement. J'espère un jour pourvoir y faire un tour.

En résumé, une histoire qui contrairement à beaucoup, a su me séduire et me convaincre. Des thèmes difficiles sont abordés dans ce récit et je ne m'attendais pas à cette noirceur au vu de l'âge de l'auteure. Comme quoi il ne faut jamais appréhender un roman avec des a priori, car après tout on ne sait jamais ce qui nous attend. Une héroïne attachante au passé difficile, un bad boy qui renferme bien des secrets et des amis sur lesquels on peut toujours comptés font de ce livre quelque chose de différent de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. Je recommande donc cette lecture à tous ceux et celles qui voudront bien lui laisser une chance.


Extraits :

"Ma mère est un peu comme ma meilleure amie. Je sais que cela peut paraître bizarre, parce que habituellement les adolescents ont plutôt tendance à cacher les choses à leurs parents. Avant, nous n'étions pas aussi proches. Sans être pour autant en conflit avec elle, je lui confiais simplement moins de choses et dissimulais la vérité."

"Génial, tous les garçons que je veux et dois éviter me suivent à la trace. On dirait que je vais avoir du mal à ne pas attirer l'attention... Je soupire et me remets en marche. Décidément, Nathan et Hugo sont fait pour être amis. Ils ont tous les deux cet air supérieur et méprisant. Ils veulent tous les deux avoir le dernier mot, et ne sont fréquentables ni l'un ni l'autre."

"Je la regarde disparaître dans le taxi. Cette fille m'intrigue tant que ça en devient une obsession. Elle est tellement différente des autres! J'ai l'impression qu'elle cache un truc, et j'ai envie de découvrir son secret. Je préfère les filles quand elles sont mystérieuses. C'est tellement plus intéressant.
Quand je reviens vers les canapés, Anabella me saute dessus, j'en renverse presque mon verre. Elle n'a tellement rien à voir avec Blue... tout le contraire. Trop collante, trop vulgaire, trop dévergondée. Je ne ressens vraiment rien pour elle. Mais bon, peut-être qu'elle pourrait m'en apprendre plus sur la nouvelle."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire