lundi 29 mai 2017

Toute une éternité de Valérie Mas




Éditeur : L'ivre-Book - Collection La Romance
Parution : 29 avril 2017
Pages : 306
Prix : 4€99 (version numérique)

Synopsis :

Si nos vies étaient déjà écrites... Si quelqu'un tout là-haut avait déjà tout prévu : la vie, la mort, l'amour... Croyez-vous au destin? Alors qu'elle se rend à un rendez-vous qui déterminera le cours de sa vie, Eléa, jeune artiste-peintre est victime d'une erreur du destin. Un terrible accident se produit...

Une mort imprévue par le Créateur est le Monde est bouleversé. Après quelques temps passées dans les cieux, on confie à Eléa une mission sur terre... Une mission dont elle ne doit rien savoir et où la seule directive est d'écouter son cœur.

Merci aux éditions L'ivre-Book et à Lilian pour cet envoi.

Mon avis :

Dans cette histoire, on va suivre celle d'Eléa, une jeune femme à qui le destin semblait prometteur. C'est une artiste-peintre qui rêve d'avoir sa propre exposition depuis des années. Ce jour fatidique arrive enfin et alors qu'elle se précipite pour être à l'heure à son école, elle se fait renverser par une voiture... et meurt.
Elle va se retrouver dans un endroit d'un blanc immaculé, en compagnie du Créateur et de ses deux acolytes. Au bout d'un moment le Créateur décide de la renvoyer sur terre dans le cadre d'une mission très particulière. En effet, non seulement elle conservera tous ses souvenirs (chose inédite), mais en plus elle ne devra faire que ce dont elle a envie en se laissant guider par son cœur. Pendant ce temps, tout le monde croise les doigts pour qu'elle réussisse sa mission car la survie de la terre est dorénavant entre les mains d'une jeune femme.

Quand on rencontre Eléa c'est une jeune femme joyeuse, souriante et sur le point de concrétiser son rêve : avoir sa propre exposition. Elle est impatiente et nerveuse d'être au soir même pour vivre enfin ce moment. Malheureusement pour elle, elle n'y assistera jamais puisque quelques minutes après elle décède. S'ouvre alors une toute  nouvelle "vie" pour la jeune femme. Elle se lie très vite d'amitié avec Emie, l'assistante du créateur.
 Lors de sa mission sur terre, on la découvre tour à tour, joyeuse et triste, courageuse ou effrayée, déterminée ou en proie au doute, mais aussi aimante, désorientée et attachante. L'expérience qu'elle vit est hors norme et elle ne sait pas où tout cela la mènera. Elle tente donc de profiter de chaque instant, car tôt ou tard elle sera appeler à remonter. Ce qu'elle ignore c'est que ses actes ont des conséquences, mais le comprendra t-elle avant qu'il ne soit trop tard?
J'ai aimé la suivre et découvrir le but de cette mission, même si je m'en suis rapidement doutée. Elle vit des moments très difficile et je n'ai pu qu'être touché par son personnage. J'aurais aimé lui dire de garder espoir et que tout ceci finirait par s'arranger.

Evans est un jeune homme artiste-peintre lui aussi. Il aurait dû rencontrer Eléa pour leurs expositions respectives qui se déroulaient le même soir et quasiment en face l'une de l'autre. Les choses ne se sont pas déroulés comme prévues et il a finalement rencontré Chloé, une talentueuse photographe et celle qui partage dorénavant sa vie. 
Evans est un jeune homme dont la vie n'est pas simple. Il n'arrive plus à peindre ces derniers temps et sa relation avec Chloé se dégrade de jour en jour. Comme si cela ne suffisait pas, voila qu'il fait des rêves étranges sur une inconnue sans visage. A chaque fois qu'il pense réussir à la retenir et découvrir qui elle est, elle lui file une fois de plus entre les doigts. Il est perdu et en même temps obsédé par cette jeune femme qui hante sans cesse ses songes. C'est un homme intelligent, gentil et attentionné. Quelque chose le ronge sans qu'il ne sache quoi. Puis du jour au lendemain, des phénomènes étranges apparaissent. Au lieu de l'effrayer ça l'intrigue et il se sent relativement bien. Mais que lui arrive t-il? Devient-il tout simplement fou? 
Son personnage est à la fois simple et complexe. Il est torturé par quelque chose qui ne s'explique pas et j'ai trouvé intéressant d'avoir parfois son point de vue.

Pour finir, je vais vous parler de Emie, l'assistante du Créateur et la meilleure amie d'Eléa. Elle apprécie énormément cette dernière et est contente de ne plus être seule. Lorsque qu'Eléa redescend sur terre, elle la suit au travers des écrans d'ordinateur pour voir comment elle se débrouille et ainsi veiller sur elle à distance. Elle se rend vite compte que cette mission recèle quelque chose dont elle ignore tout. Surtout que d'habitude c'est elle qui gère les dossiers et que là, le Créateur lui refuse l'accès au dossier de son amie. Emie est gentille, serviable, travailleuse et franche, mais aussi impatiente et curieuse. Elle n'aime pas secrets ou les non-dits et fera tout pour découvrir la vérité.
C'est une petite boule d'énergie qui met du punch dans cette histoire.

Dans ce roman, il y a un certain nombre de protagonistes. Néanmoins, Valérie Mas trouve le moyen de tous nous les présenter avec leurs bons et mauvais jours sans qu'on soit perdu. Sa plume est agréable, fluide et entraînante. J'ai été surprise de la rapidité avec laquelle notre héroïne meurt. Je ne pensais pas qu'en un chapitre ce serait régler et qu'on passerait donc à l'après. En continuant ma lecture, j'ai compris ce choix puisqu'il y a pas mal d'éléments à nous donner, nous expliquer et qu'il fallait du temps pour développer l'intrigue sans la bâcler. Dans ce livre, il est certes question de l'avenir d'Eléa mais pas que, puisque sa mort imprévue à un impact considérable sur celle des autres.
J' ai découvert cette histoire et son auteure avec plaisir. J'aime les histoires qui nous parlent d'anges et c'est vrai que ce n'est pas non plus le sujet prédominant en littérature de l'imaginaire. 
J'ai aimé suivre les personnages, le déroulement de l'intrigue et la fin, même si comme dit plus haut, je m'étais doutée de dénouement final. Plus on avance et plus le climat devient sombre et électrique. Il y a quand même deux petits bémols. Le premier concerne le personnage de Chloé qui suite à une situation particulière, change du tout au tout sans réellement de transition l'expliquant. Son changement est brutal, trop rapide et j'ai du mal à concevoir que ce soit possible. Le second bémol vient qu'en au fait que j'aurais aimé un chapitre ou deux après la révélation finale. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur l'après.
Cependant, dans l'ensemble j'ai passé un agréable moment de lecture.
Je conseille ce livre à ceux qui aime le mythe des anges et du destin.

En résumé, des personnages fort attachants pour la plupart, le thème du deuil est abordé sans que pour autant il prenne trop de place ou d'ampleur au risque de plonger le lecteur dans la déprime, la thématique du destin est joliment menée et la plume très agréable à lire.



Extraits :

"Evans s'avança, son rythme cardiaque augmentant à une vitesse folle. Il se mêla à la foule, se mit sur la pointe des pieds, bouscula des gens, mais cette masse devint trop compacte. Il ne put rien voir tant il y avait de monde. Il recula le cœur déchiré et vit un peu plus loin son ami, Luc qui lui faisait de grands signes. Les jambes flageolantes, son journal serré entre ses mains crispées, il finit par le rejoindre. Pourtant, tandis qu'il avançait vers son agent, il sentait au fond de lui quelque chose qui venait de se briser. Il ne put s'expliquer ce qu'était ce quelque chose et quel rapport y avait avec ce qu'il venait de voir. Il ne le savait pas encore mais son destin et toute sa vie venaient d'être chamboulés."

"La lune était pleine et sa lumière illuminait le triste visage d'Eléa. Cela faisait plus d'une heure qu'elle avait cessé de pleurer. Il lui avait semblé qu'elle n'avait plus de larmes. Elle avait mal partout. Son corps recroquevillé depuis des heures la faisait souffrir. Elle essaya de se relever, s'agrippant aux rochers autour d'elle, mais elle dérapa et retomba durement. Elle respira profondément pour empêcher les larmes qui étaient sur le bord de ces cils de couler à nouveau."

"Un bruit sourd fit sortir Eléa de ses joyeux souvenirs. Elle se tourna, sa mère se tenait devant la fenêtre en serrant quelque chose dans ses mains. Eléa avança à pas de loup vers elle et le petite cahier bleu tomba sur le parquet. Soudain, le temps resta en suspend. Plus rien ne bougeait, pas même Eléa qui pétrifiée, observait sa mère sans rien comprendre. Celle-ci la dévisageait complètement abasourdie. Eléa se retourna pour voir ce qu'il y avait derrière elle, il n'y avait rien."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire