jeudi 15 juin 2017

Les plieurs de temps : Robin à la dernière seconde de Manon Fargetton


Éditeur : Rageot
Parution : 31 mai 2017
Pages : 224
Prix : 11€90

Synopsis :

Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d'avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros?

Mon avis :

J'ai acheté ce livre lors des Imaginales où il était en vente en avant-première et je ne regrette absolument pas cet achat. Une fois de plus, la plume de Manon Fargetton a su me séduire.
Il faut savoir qu'il est conseillé de commencer la série par ce tome-ci (j'ai demandé à l'auteure car je ne savais pas par lequel débuté) et qu'en tout, 4 tomes sont prévus.

Dans ce roman, on découvre Robin un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus ordinaire si ce n'est qu'il est victime de harcèlement scolaire par Anthony et sa bande. Il vit avec ses parents, ses deux jeunes sœurs et pour rendre visite à ses grands-parents, il lui suffit de traverser la route. Un jour, en jouant à cache-cache avec ses sœurs dans le grenier de ces derniers, Robin découvre une horloge probablement cassée et se cache à l'intérieur. Il se rendra vite compte que le temps passé dans celle-ci lui permet de stopper le temps pour exactement la même durée.
Pourquoi a t-il ce pouvoir? Comment fonctionne t-il en détail? Que va t-il bien pourvoir en faire?

Robin est un jeune garçon gentil, serviable, il aime passer du temps avec ses deux sœurs Pauline et Anouk, mais aussi et surtout avec son meilleur ami ou devrais-je dire son seul ami, Charly. Ils sont dans la même classe qu'Anthony et sa bande qui prenne un malin plaisir à s'en prendre quotidiennement à notre héros. Robin est intelligent, discret, attentif, attendrissant, mais manque cruellement de répondant. Ce qui en fait une cible facile pour ses tourmenteurs. Lorsqu'il découvre l'horloge magique, Robin y voit une solution à tous ses problèmes. Il tentera donc à peu près tout et n'importe quoi pour améliorer son quotidien ou tout simplement, en profitera pour vivre quelques expériences comme voler des bonbons, conduire une voiture ou encore tenter d'échapper à ses bourreaux. Mais n'y a t-il pas mieux à faire lorsqu'on possède un tel pouvoir?
J'ai adoré le découvrir lui et son histoire. Je me suis très vite attachée à Robin et j'étais curieuse d'en apprendre davantage et de suivre son évolution.

Charly quand à lui, est l'exact opposé de Robin. Il est populaire, sportif, drôle et surtout il ne se laisse pas faire. Son amitié avec Robin compte énormément pour lui et il n'hésites pas à lui remonter le moral ou agir pour l'aider quand cela s'avère nécessaire. Cependant, il sait que Robin cache quelque chose qui les éloignent de plus en plus au fil des jours. On découvre donc un Charly triste, boudeur et laissé pour compte. Je dois dire que ça m'a fait mal au cœur de le découvrir entouré par ses camarades d'école et pourtant plus seul que jamais. Je peux comprendre ce qu'il ressent, ses réactions et j'espère que l'auteur lui consacrera son propre tome car j'aimerais en découvrir plus sur ce personnage intéressant et attachant.

Viens ensuite Anthony. C'est un jeune garçon tête à claques, qui prend visiblement un malin plaisir à tourmenté les plus discrets ou les plus faibles. Accompagné de ses deux amis, ils se pensent intelligents, malins et au-dessus de tout. Il fait preuve de mépris, de moqueries et parfois même de cruauté envers les gens qu'ils estiment inférieur à eux. Malheureusement, il y aura toujours des gens comme eux dans les écoles, qui parfois réussissent même à échapper à la vigilance des adultes quand ces derniers ne les ignorent tout simplement pas en se disant qu'après tout, il n'y a pas de mal, ce ne sont que des enfants. Anthony est un anti-héros. Sans que l'on sache pourquoi il est méchant et se comporte comme un crétin de premier ordre. Je peux vous dire que ce n'est pas un personnage que j'apprécie. J'avais envie de les prendre à part ces trois là, de leur dire clairement les choses et de les secouer verbalement pour qu'ils se comportent enfin correctement. A la fin de ce tome, l'auteure nous propose le prologue du second tome déjà paru et je suis quand même bien intriguée par sa propre histoire. Je la lirai avec plaisir avant de me faire un avis définitif sur ce personnage car, quelque chose me dit que les apparences peuvent être trompeuses et que son comportement cache peut-être, quelque chose de plus sérieux qu'il n'y paraît.

Ce fut une joie de retrouver la plume fluide, plaisante et efficace de Manon Fargetton que j'apprécie fortement. Cette nouvelle série est originale et agréable à lire. On rencontre parfois des histoires de voyage dans le temps, mais je n'ai encore rien lu concernant le fait de mettre le temps sur pause. Je dois dire que je suis convaincue par ce premier tome et j'espère que la suite sera sur la même lignée.  Le thème du harcèlement scolaire est également abordé et je trouve important de le souligner quand on voit que c'est toujours un problème d'actualité.
Son intrigue est travaillée, intéressante et bien amenée. De plus, l'auteure nous livre une petite réflexion au passage sur ce qui compte réellement et de quoi a t-on vraiment besoin dans la vie pour être heureux. Et les personnages nous offre chacun leur vision des choses, leur vécu, leur ressenti, leurs qualités et leur défauts, pour former un tout qu'on prend plaisir à découvrir. Et mention spéciale pour la petite Anouk qui m'a fait fondre tout au long de ce récit. Elle est trop chou et j'espère la retrouver.
Je tiens également à souligner le magnifique travail de couverture, mais aussi pour les illustrations intérieures de la talentueuse Noémie Chevalier qui, pour ceux qui connaissent, a également travaillé sur la bd La dernière Terre de Magali Villeneuve.

En résumé, une histoire originale et captivante écrite par une auteure capable de vous embarquer dans n'importe quel univers et, dont la plume est fluide et plaisante. Différentes thématiques abordées que j'ai pris un grand plaisir à découvrir et des personnages attachants que j'ai déjà hâte de retrouver!


Extraits :

"- Et essaye de porter la balle sur quelques mètres quand tu l'as. En avant, Robin des bois! conclut-il avec une tape amicale sur mon épaule.
Je me force à sourire. On m'appelle ainsi depuis que je suis petit. Chacun à l'impression de faire une blague marrante, comme s'il était le premier à y penser. Sauf que pour moi, ça fait la millième fois, et j'avoue que, même si j'aime bien l'histoire de Robin des bois, j'en ai marre. Alors l'an dernier, quand j'ai rencontré Charly et qu'il m'a dit "Robin! Comme le compagnon de Batman!Coooool!" je l'ai immédiatement apprécié.
Ça changeait."

"Pauline, c'est ma sœur, une boule d'énergie explosive dont les éclats de rire sont aussi légendaires que les colères. Elle a seize mois de moins que moi, mais on dirait souvent qu'elle est l'aînée parce qu'elle aime prendre toutes les décisions. Avec elle, l'aventure n'est jamais loin. Et les punitions non plus, comme celle qu'on risque de récolter si on fait surprendre dans le grenier de la maison de nos grands-parents. Seulement, comme chaque dimanche après-midi que nous passons chez eux, je m'ennuie ferme."

"Les secrets pas graves dont ceux qui ne font de mal à personne, surtout pas à nous-mêmes. Par exemple, quand un copain nous dit qu'il aime bien une fille et qu'il ne veut pas qu'on le répète, ou quand on prépare un cadeau et qu'on préfère qu'il reste une surprise, ou quand on a envie d'écrire dans un carnet des mots qui n'appartiennent qu'à nous. Même quand on pique un bonbon dans la jarre de la cuisine, ce n'est pas un secret grave, parce qu'il ne blesse personne."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire