vendredi 21 juillet 2017

Odalis de Maui Basquin


Cet ouvrage n'est malheureusement pas disponible à la vente pour le moment.

Synopsis :

"Je ne sais pas par où commencer, comment te dire ce que j'ai vécu. Comment te révéler que seules les menaces et les humiliations ont rythmé ma vie depuis des mois..."
Odalis est une jeune fille discrète vivant dans un monde qu'elle ne comprend pas.
Sa plus grande peur? Les autres.
Car harceler quelqu'un c'est l'affaiblir, voir le détruire par des propos inlassablement répétés.
Seulement cette adolescente brisée va voir sa vie bouleversée grâce à une rencontre, une main tendue, une lueur d'espoir.
L'amour? Peut-être bien...
Mais acceptera-t-elle de se laisser aller au bonheur et d'accorder à nouveau sa confiance.

Merci à l'auteure pour cet envoi!

Mon avis :

Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Odalis, une adolescente de 17 ans. Elle vit seule avec sa mère et, est victime de harcèlement scolaire. Pour ne pas inquiéter sa mère, Odalis décide de garder cet aspect de sa vie privée pour elle-même. Jusqu'à présent, elle a toujours réussi à avancer, même si chaque matin ce n'est pas une partie de plaisir de devoir se rendre au lycée. 
Lors des vacances de Noël, elle va enfin pouvoir souffler et se détendre. Elle se rend alors chez la meilleure amie de sa mère qui organise une fête avec ses amis et ceux de Claire, sa fille.
Odalis va alors rencontrer un groupe de jeune et se faire des amis. Ce soir là, elle fera notamment la rencontre de Stan et Mathéo. L'un est bourru et méchant envers elle, alors que l'autre se montre attentionné et intéressé.
Ces rencontres sont inattendues pour la jeune fille solitaire. Mes est-ce qu'elles seront toutes bénéfiques? Les apparences sont souvent trompeuses et l'expression prend tout son sens à travers ce roman.

Odalis est une adolescente de 17 ans qui ne comprend pas toujours le monde dans lequel elle évolue. Elle est gentille, souriante, toujours prête à rendre service, discrète et solitaire. Ce qu'elle a le plus de mal à comprendre, c'est pourquoi les gens ont cette fâcheuse tendance à céder aussi facilement à la méchanceté gratuite, à l'humiliation de l'autre, aux moqueries et aux remarques qui marquent et blessent au plus profond de l'être. Tous les jours, en allant au lycée, elle est en victime. Elle aimerait juste qu'on la laisse tranquille et ne comprend pas ce qu'elle a pu faire pour mériter un tel acharnement. C'est une jeune fille renfermée, elle n'a pas d'amis et sort très peu de chez elle. Jusqu'à ces fameuses vacances de Noël où elle fera la rencontre de jeunes de son âge. Avec eux, elle osera enfin se lâcher et se dévoilera petit à petit au groupe, mais aussi à nous lecteur. On découvre alors une Odalis pleine de vie, d'espoirs, de douceur, intelligente et tellement attachante.
J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteure développe ses deux côtés de sa personnalité. Quand elle est au lycée, on ressent vraiment sa détresse et l'angoisse qui pèse sur ses épaules. Alors que quand elle est avec ses amis, même si tout n'est pas parfait, elle retrouve sa joie de vivre et son sourire. Elle s'affirme alors qu'au lycée, elle s'efface. C'est un personnage auquel je me suis assez vite attachée et, même si je l'ai trouvé parfois naïve ou que je n'ai pas toujours été d'accord avec elle, j'ai aimé la découvrir et la suivre au travers de cette histoire.

Claire est la fille de la meilleure amie de sa mère. Lorsque les deux jeunes filles étaient plus jeunes, elles s'entendaient bien, puis avec le temps elles se sont éloignées et ne se fréquentaient pratiquement plus. Lors de la soirée, Claire décide de présenter Odalis à son groupe d'amis proches. C'est grâce à elle, qu'elle fera leur connaissance. Pour le meilleur ou pour le pire, ce sera à vous de le découvrir. Claire est une adolescente assez populaire, joyeuse, pleine de vie, toujours souriante et elle a un groupe d'amis solide. Elle a toujours été gentille avec Odalis et apprécie beaucoup cette dernière. 
Claire ne sait rien de ses tourments ou de ses faiblesses, elle ne cherchera aucunement à la questionner, mais sera là pour lui changer les idées et la faire sortir de chez elle. 
C'est une jeune fille gentille et elle ne sait pas à quel point ses actions influenceront la vie future de notre héroïne. Je trouve juste dommage qu'elle ne prenne pas un peu plus de place au coeur de cette histoire. J'aurais aimé la découvrir un peu plus et savoir si tout se passe aussi bien pour elle qu'il n'y paraît.

Et pour fini, j'ai choisi Stan. Comment vous dire? 
C'est le genre de personnage qui, quand on le rencontre, on a envie de la baffer en moins de 5 minutes. Il a un physique d'Apollon, un sourire charmeur, mais alors niveau diplomatie, délicatesse et politesse, on repassera. Dès le début, il lui semble connaître Odalis et finit par se souvenir où il a bien pu la croiser auparavant. A partir de ce moment là, il va se comporter comme le pire des connards avec elle. Il la déteste à un point inimaginable sans que l'on comprenne pourquoi.
C'est un garçon sûr de lui, il sait qu'il plaît et n'a aucun mal à se trouver des filles d'un soir. Le genre de bad boy de première au comportement exécrable. Sur cet aspect là, son personnage est un peu cliché sur les bords. Heureusement pour moi, Maui Basquin n'avait pas l'intention d'en rester là avec lui. Je me suis longtemps demandé pourquoi il agissait ainsi et je dois dire, que je ne m'attendais pas à cela. Disons qu'il a des circonstances atténuantes, même si ça n'excuse pas tout, loin de là.
Son vécu m'a beaucoup touché et je ne sais pas comment je réagirais face à la même situation. Par contre, une chose est sure, je ne m'en serais pas prise à la personne mais j'aurais pris mes distances.
On le découvre sous un œil nouveau et cela m'a beaucoup plu. Je n'en dirais pas plus pour vous laisser le découvrir par vous-même, mais on ne peut pas rester indifférent.
Au fur et a mesure de l'histoire, il se dévoilera, nous offrira une version meilleure de lui-même et on commencera à l'apprécier. Même s'il commettra encore des erreurs, il fera des efforts et mettre de l'eau dans son vin, ce qui n'est pas rien quand on connaît l'énergumène. 
Disons que Stan est une belle rencontre avec qui il faut savoir prendre son temps pour s'en rendre compte.

J'aime beaucoup la plume fluide et plaisante de Maui Basquin. Encore une fois, j'ai lu ce livre en un rien de temps. Je ne sais pas si c'est le fait de regarder en ce moment la première saison de 13 reasons why, mais c'était dans doute le bon moment pour découvrir ce roman.
J'aime le fait qu'elle aborde le thème du harcèlement scolaire, le ressenti des victimes, l'amitié et l'amour à l'adolescence. Le mélange est intéressant, prenant et l'intrigue plutôt bien menée. Certains personnages cachent bien leur jeu, d'autres sont touchants ou encore horripilants. 
Malgré la jeunesse de l'auteure, on a un récit et des personnages travaillés. Maui Basquin n'hésite pas à aborder des thèmes sensibles et durs ce qui donne une réelle profondeur à son histoire. Elle nous démontre que certaines personnes n'ont pas besoin d'atteindre l'âge adulte pour devenir des êtres mauvais, calculateurs et violents. Elle nous montre à quel point la perte d'un être cher peut également changer une personne et influer sur ses relations avec les autres.
En gros, une histoire comme je les aime. Je suis ravie d'avoir pu lire cette histoire.
Je vous la recommande si vous aimez les histoires d'amour compliquées entre adolescents ou jeunes adultes, et si vous aimez quand d'autres thèmes forts y sont également abordés.

En résumé, une histoire fort intéressante et une intrigue plutôt bien menée. Des personnages attachants, complexes, torturés ou encore, qu'on a envie de frappé. Des thèmes abordés qui sont de plus en plus d'actualité malheureusement, et dont il est bon t'entendre parler. Même si cela fait ouvrir les yeux à une seule personne en lisant ce genre de livre, c'est toujours bon à prendre. Le tout avec une plume addictive et agréable à lire.



Extraits :

"Comme tous les soirs depuis bientôt un an, après ces journées effroyables, je mens à ma mère. Je peaufine mes talents de menteuse. Je dissimule la vérité pour ne pas lui faire de la peine, car je sais qu'elle ne le supporterait pas. Je baisse les yeux de manière à ce qu'elle ne découvre pas mon mensonge. On dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme, dans mon cas, ce n'est que trop vrai. Par chance, ma mère est trop absorbée par sa manœuvre afin de sortir du parking pour y prêter attention. Je me détends un peu, encore une soirée où je ne me suis pas fait démasquer.  Je m'accorde un moment pour regarder le paysage qui défile."

"J'ouvre le tiroir du dessous en espérant y trouver autre chose et déniche une nouvelle série de photos. J'examine la première. Ce n'est plus cette fille intrigante, mais Stan. Il est seul et fait une grimace à l'objectif. Il a l'air heureux. Sur la deuxième, on le voit lui et cette blonde dont je ne connais rien. Elle est dans ses bras alors qu'il l'embrasse sur la joue. Je me surprends à sourire, j'ai toujours rêvé d'une relation comme ça. Mais cette fille me trouble, j'ai comme l'impression de la connaître, de me voir en elle. Cette expression, ces fossettes quand elle sourit, ces yeux bleus.."

"J'ai envie de hurler de colère. Je fulmine contre Mathéo, contre Stan et contre moi-même. J'aurais dû me relever. Je n'aurais pas dû rester au sol. Je lui ai montré à quel point j'étais faible face à lui. Mais en même temps, quoi qu'il fasse, je ne peux que l'excuser. Il me rend vivante? Avec lui, je me sens belle. Je sais qu'il a de mauvais côtés, mais tout le monde en a, non?

Et Stan, il me rend folle. Folle de rage, folle de je ne sais quoi. J'aime être à ses côtés, j'aime me déchirer avec lui. Encore une fois, j'ai l'impression d'être quelqu'un. Quelqu'un d'assez important, il me porte de l'attention. Il est gentil quand il le veut, on se cherche. Je suis complètement perdue et le geste si cruel de Mathéo me déboussole."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire