dimanche 4 février 2018

Théo à la recherche de Pégase de Merry Daurey et Malice Zambaux



Éditeur : Nats éditions
Parution : 5 février 2018
Pages : 40
Prix : 12€ (papier)

Synopsis :

Après cette mauvaise journée, c'est sûr, l'univers est contre Théo! les injustices dont il est la victime l'ont plongé dans une grande tristesse.
Mais soudain, en pleine nuit, une lueur l'appelle et lui promet d'extraordinaires aventures...
Intelligent et courageux, Théo n'hésite pas à relever le défi!

Suivez Théo dans sa quête du légendaire Pégase, où constellations et mythologie se croisent pour notre plus grand plaisir.

A partir de 5 ans.


Mon avis :

J'adore la façon qu'à Merry Daurey de nous raconter ses histoires. Et Malice Zambaux nous offre toujours de magnifiques illustrations toutes colorées. Ajoutez à cela le fait que j'adore la mythologie et Pégase, vous vous doutez donc bien que je ne pouvais pas passer à côté d'un tel album.

Dans cette histoire, nous suivons Théo, un jeune garçon qui est accusé par ses camarades de classe d'avoir dégradé la porte de la salle de cours. Il essaye de clamer son innocence comme il le peut, mais ses parents et le corps professoral le pense coupable. Il est donc puni pour un acte qu'il n'a pas commis. Après avoir passé une affreuse journée, voila que sa soirée ne s'annonce guère mieux.
Néanmoins, à la nuit tombée, il fera les rencontres les plus extraordinaires et merveilleuses qui soient données, ce qui devrait lui apporter paix et réconfort.

Théo est un petit garçon gentil, intelligent, passionné de mythologie, de constellations et de tout le système solaire. Lorsqu'il est accusé à tort, cela le blesse et il a l'impression que l'univers tout entier est dorénavant contre lui. Il est difficile d'accepter l'injustice et malgré ses arguments personne ne veut le croire. Alors qu'il s'effondre dans sa chambre, un événement viendra tout bouleverser. A partir de ce moment-là on découvre un Théo diplomate, courageux, aventureux, déterminé, intrigué et prêt à rendre service. J'ai apprécié découvrir ce nouvel aspect de sa personnalité. On le voit évoluer avec intelligence, réflexion et intuition quand il s'agit de sa passion.

On rencontre également Mercure, le dieu de la mythologie romaine. J'avoue que je ne le connaissais pas et que cette partie de l'histoire fut une vraie découverte pour moi. C'est un Dieu qui, malgré ses dons/pouvoirs, a besoin de l'innocence et du sens de la déduction venant d'un enfant pour résoudre une énigme qui le dépasse. Je ne doute pas qu'il soit bon et intelligent, seulement il ne prend pas le problème sous un bon angle pour le résoudre et se retrouve au pied d'un mur infranchissable. En tout cas, ce qui est sûr c'est qu'il s'est prendre les remarques des autres en considération et n'est pas fermé aux suggestions. Ma curiosité étant piqué, je vais tâcher d'en apprendre un peu plus sur ce personnage.

Puis vient Pégase. Qui ne connait pas ce cheval ailé majestueux?
Pégase me fasciné étant enfant et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai tenté d'en faire une représentation. Malheureusement, il est bien difficile de réussir à reproduire cet être enchanteur. Pour des raisons qui sont propres à son histoire, Pégase est devenu une constellation observée par toutes et tous. Alors pourquoi et comment a-t-il disparu de sa place attitrée? Ce sera à vous de le découvrir!
Je ne peux malheureusement pas vous en révéler plus à son sujet sans vous spoiler. Mais une chose est sûre, j'ai retrouvé la petite fille qui sommeille en moi dès qu'il est apparu.

Merry Daurey a une nouvelle fois réussie à me captiver au travers de son histoire. Je trouve que c'est une merveilleuse façon de faire appréhender certains sujets aux enfants, sujets qu'ils seront amenés à développer par la suite lors de leurs cursus scolaire. Cette mise en bouche est juste divine et provoque de la curiosité chez son lecteur. L'univers est original, innovant et captivant. L'auteure a fait le choix d'y incorporer des êtres moins connus, mais pourtant intéressants.
J'ai aimé suivre Théo et mon seul petit regret est que j'ai trouvé l'histoire trop courte, je serais bien restée plus longtemps dans cet univers qui permet aux plus jeunes de découvrir de merveilleux sujets. En gros, j'aurais préféré que ce soit plus un roman jeunesse illustré de 120/150 pages, plutôt qu'un album. En ce qui concerne Mercure, je suis bien contente de voir que ce n'est pas encore une fois un Dieu de la mythologie grecque qu'on rencontre. Même si j'adore cette dernière, c'est vrai que ce sont souvent les mêmes dieux qui sont mis en avant en littérature et je trouve cela plutôt dommage. Donc merci Merry Daurey de nous faire voyager dans un univers méconnu et qui regorge sans aucun doute de vraies richesses.
Quand au travail de Malice Zambaux, je suis une fois encore enchantée par ses illustrations. Elles sont douces, colorées et je suis complètement fan de sa représentation de Pégase. Les visages sont extrêmement bien réalisés et vous savez à quel point je peux être difficile quand au coup de crayon des illustrations réalisées pour la jeunesse. Je vous laisse juger par vous-même son travail grâce aux extraits que vous pourrez retrouver juste en dessous.

En résumé, une très belle histoire qui nous montre que même lorsqu'une journée est extrêmement mauvaise, une bonne chose peut venir la clôturer. Une découverte des constellations et de la mythologie qui saura ravir un grand nombre de lecteurs. Et pour ne rien gâcher, de magnifiques illustrations vous accompagneront tout au long de votre lecture!


Extraits :






2 commentaires: