vendredi 25 mai 2018

Creativ'Things, tome 2 : Pas toujours du pareil au même


Auteure : Rachel Berthelot
Éditeur : Sharon Kena
Parution : 19 juillet 2016
Pages : 170
Prix : 11€ (papier) - 5€99 (ebook)
Genre : Romance contemporaine
Lu en : numérique
Lecture : Service Presse

Synopsis :

Au détour d'une rupture amoureuse, la jeune Andréa Bernardt se retrouve dans un petit appartement parisien, les rêves et le cœur brisés. Pourtant, elle n'est pas totalement seule : Cassy, sa copine de toujours, va faire en sorte de lui dénicher un stage chez Creativ'Things. Mais c'est sans compter sur le tempérament d'Andy, bien décidée à ne pas se faire... rouler sur les pieds. Comment espérer garder son poste quand on n'a pas la langue dans sa poche et que nos pieds vont toujours dans le plat?

Entre coups de gueule et coup de cœur, c'est sûr, elle ne s'en sortira pas indemne...


Pourquoi ce livre a rejoint ma pal?

Parce qu'il est écrit par Rachel et que je compte bien découvrir chacun de ses romans.

Les personnages :

Dans ce livre, on suit donc Andréa, la meilleure amie de Cassy que l'on rencontre dans le premier tome. Andréa est une jeune femme drôle (même si c'est souvent à ses dépends), un peu parano sur les bords, gentille, grande gueule, au tempérament de feu, attachante, débrouillarde et totalement gaffeuse. J'ai adoré la suivre tout au long de ce tome (qui est relativement court 😊). J'ai trouvé intéressant de la suivre après sa rupture, de voir comment elle enchaîne les galères pour trouver un job, son immersion chez Creativ'Things, sa rencontre avec ses nouveaux collègues, ses interrogations, ses doutes, ses peurs, ses coups de gueule, son amitié avec Cassy, son humour, etc...

On suit également Alexis, le meilleur ami d'Anthony. Alexis est un jeune homme au physique plutôt avantageux, intelligent, exigeant dans son travail, célibataire et qui est en fauteuil roulant. C'est une forte tête et sa rencontre avec Andy risque fort de créer des étincelles, voire même de mettre le feu à la boîte. Aussi têtu qu'elle, leurs échanges seront tous sauf faciles. C'est un homme qui sait ce qu'il veut. 
L'auteure prend le temps de nous le présenter petit à petit et on se doute bien qu'on est loin de tout savoir sur lui. Ma curiosité était à son maximum tout au long de ma lecture. J'ai tellement aimé ce personnage que je fais le choix de ne pas en dire plus à son sujet. Sachez juste que Alexis est mon coup de cœur!!!

Après Amélie la chipie, on découvre Julien le taquin. Julien est apprenti chez Creativ'Things et s'occupe de l'intendance. C'est un jeune homme de 19 ans et un sacré numéro. Quand Andy découvrira son service, il prendra un malin plaisir à la taquiner en permanence. Etant donné qu'elle démarre au quart de tour, il a de quoi se faire plaisir. Il est intelligent, perspicace, déterminé, drôle, attentif et consciencieux dans son apprentissage. C'est une bouffée d'air frais et ses répliques tombent toujours au moment opportun.

L'intrigue :

Dans ce second tome, les personnages principaux ont changés, mais on retrouve ceux du premier tome, ce que j'ai adoré. Je n'avais pas envie de quitter Cassy, Anthony et Amélie (cette petite chipie qui me fait littéralement fondre). J'avais vraiment envie d'en savoir plus sur Alexis rencontré dans le premier tome, donc je suis ravie. Bon ok, si j'avais lu le résumé, je l'aurais su que ce tome tournerait autour de lui, mais quand le livre est signé Rachel, je ne cherche pas à savoir de quoi il parle, je fonce les yeux fermés.

Comme si la rupture d'Andréa ne suffisait pas, elle va devoir effectuer un stage chez Creativ'Things en ayant aucune connaissance dans le domaine, des collègues assez exigeants et taquins, ce qui risque fort de la déstabiliser et provoquer quelques maladresses supplémentaires au passage (ce n'est pas comme si ses compétences excellaient déjà dans ce secteur 😂). En dehors du travail, Andréa reste seule, déprime par moment suite à sa rupture et ne compte pas se remettre en selle en un claquement de doigts, mais quand l'amour s'en mêle, je ne suis pas sûre que la meilleure volonté du monde suffise pour déjouer les plans de cupidons en herbe. 

J'ai fais la bêtise de le commencer sur ma pause repas au travail et je peux vous dire que cette idée était bien foireuse. Je n'avais plus envie de retourner bosser car je voulais finir cette histoire et savoir comment les choses allaient évoluer pour nos personnages. Je veux vous garantir que mon après-midi m'a semblé interminable et que je ne me suis pas faite prier pour me replonger dedans.


L'auteure :

Que dire sur Rachel Berthelot...
Une fois de plus, je suis conquise par sa plume, par le côté addictif de ses histoires, par son humour parfois décalé mais qui fonctionne à merveille sur moi. Je la remercie également pour toutes les références disséminées dans ce second tome qui me font souvent rire même si je pense que dans cette série, il y en a une qui risque de désespérer certains parents 😅, je dois être la seule à aimer encore cette chanson.
L'auteure a une facilité déconcertante à m'embarquer dans ses différents univers et je finis toujours pas craquer sur l'un des personnages. En deux tomes, j'ai déjà craqué complètement pour deux d'entres eux, ça promet pour la suite de la série.

Rachel je sais que tu vas passer par là, donc ne change rien! J'aime tes romans, ton humour et sache que je vais pas résister longtemps avant de me jeter sur la suite de cette série.

En résumé :

Une nouvelle histoire, de nouveaux personnages qui déambulent dans les couloirs de Creativ'Things, de l'humour, de l'amour, de l'amitié, des coups de gueule, des doutes, des peurs, des rêves, des difficultés et une plume que j'aime toujours autant. Si vous ne connaissez pas encore l'auteure, je ne suis plus quoi vous dire pour que vous fonciez!

Ma note :




Extraits :

"Bon , ça va pas mieux. Je me mouche une énième fois avant de balayer la pièce du regard. Ma chambre neuve, aux murs plus vierges que jamais, nettoyée de fond en comble pour devenir "notre petit nid douillet"... Que voilà de bons sentiments, pas vrai? Pff! C'était sans connaître tous ses petits secrets, son obsession pour son téléphone et la liste de ses conquêtes actuelles qui est, entre nous, plus longue que ce qu'il a dans le pantalon!"

"Évidemment. Il est hors de question qu'on ait un véritable rendez-vous... Vous imaginez la scène? Avec ma manie de parler à tort et à travers et la sienne à m'énerver toutes les dix secondes, on déclencherait la Troisième Guerre Mondiale! Mon regard se perd durant mon intense réflexion, et je finis par hocher la tête."

'Si je me rappelle bien, il s'agit de l'imprimante-scanner servant aux très grandes quantités. Ils donnent des prénoms féminins aux machines parce qu'elles sont à la fois utiles, multifonctions et capricieuses. Génial, non? Du coup, j'ai appelé l'ordinateur Barnabé; un prénom qui reflète bien son âge avancé. Bien sûr que si, plus personne ne s'appelle comme ça!"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire