samedi 14 novembre 2020

Vous faites quoi pour Noël?

 


 

Auteur : Carène Ponte – Editeur : Michel Lafon – Parution : 14 novembre 2019 – Prix : 15€95 – Pages : 300 – Lu en : ebook

Existe au format poche depuis le 5 novembre 2020 au prix de 7€30.


Bienvenue à Santa les deux sapins !

 

Pour Pauline, Noël se résume à traîner en pyjama licorne, déguster des plats à même la boite et se faire une orgie télévisuelle grâce à Netflix.

Cette année, son programme tant apprécié risque fort d’être entièrement chamboulé…

Après une soirée de boulot, Pauline va réussir à se mettre dans le pétrin et n’aura plus d’autres choix que de demander l’aide de David, le gardien de son immeuble, pour espérer y remédier. En échange de son aide, David lui demande de jouer sa petite-amie pendant quelques jours auprès de sa famille. Il n’est pas très démonstratif en public, ce qui fait que le pacte est tout ce qu’il y a de plus soft, enfin de ce côté-là… Car pour le plus grand plaisir de Pauline, la famille de David est raide dingue de Noël.

 

Pauline est une héroïne d’une trentaine d’années, célibataire, elle aime et entretien son indépendance. Les deux points qui m’ont particulièrement plu chez elle, sont son caractère bien trempé et son don pour se retrouver dans des situations toutes plus cocasses les unes que les autres. J’ai adoré la suivre tout au long de cette histoire, la voir totalement perdue à son arrivée à Santa les deux sapins, la voir essayer de s’adapter tout en limitant les bourdes, la voir grandir et évoluer bien loin de sa zone de confort. Avec Pauline, il n’y a aucun risque de s’ennuyer, on va de surprises en surprises.

David, son prétendu petit-ami, est quelqu’un de charismatique, drôle, célibataire endurci et bourré de cliché sur la gente féminine. Si cela aurait pu vite m’agacer, j’ai finalement trouvé ce petit côté attendrissant et cela m’a donné le sourire. Sans doute parce que Pauline va se faire un malin plaisir de détruire les clichés l’un après l’autre. C’est un homme qui n’aime pas parler de lui, qui s’est construit une carapace et qui a été blessé par le passé. J’ai aimé cet aspect de sa personnalité. Certes, il a demandé à une étrangère de jouer les petites-amies mais ce n’est pas pour autant qu’il va se livrer à elle en un claquement de doigts. On le découvre petit à petit et c’était chouette de ne pas savoir à l’avance où l’on mettait les pieds.

Maddie est la sœur de David. En couple avec Ludovic, ils attendent leur premier enfant. Elle tient une boutique de robes de mariées et en est également la créatrice. Elle est l’exact opposé de David et c’est un sacré phénomène ! Je dirais que sous son air angélique de lutine, se cache un vrai petit diablotin. Elle est dynamique, pétillante, elle ne réfléchit jamais avant de parler et cela peut s’avérer aussi drôle pour le lecteur que gênant pour certains personnages. Elle fait toujours preuve de bonne volonté malgré ses diverses maladresses. Elle apporte du piment, du peps dans cette famille. Si on ne s’ennuyait déjà pas avec Pauline, attendez un peu de faire sa rencontre. Sans elle et ses facéties, l’histoire n’aurait peut-être pas eu la même saveur. Elle est fofolle et c’est ce que j’aime chez elle.

Les personnages sont travaillés, développés, intéressants, divertissants et leurs histoires sont souvent plus complexes qu’il n’y paraît. De plus, je me suis retrouvée en eux par certains aspects, ou alors, j’y ai retrouvé une partie de mon entourage, ce qui n’a fait qu’ajouter à mon hilarité tout au long de ses 300 pages.

 

Jusqu’à présent, le seul titre de l’autrice que j’avais lu été Gros sur le cœur, son roman jeunesse. Si j’avais beaucoup aimé l’histoire, il faut reconnaître que la thématique n’est pas la plus joyeuse puisqu’il y est question de harcèlement scolaire. Néanmoins, c’est un titre essentiel et toujours d’actualité. J’avais donc envie de la découvrir dans un roman adulte feel-good, surtout que je n’entends que du bien de ses écrits. N’étant pas au top de ma forme ces dernières semaines, j’avais besoin de légèreté, de douceur, de cocooning, de réconfort, de m’évader et de rire. Et bien je peux vous dire que je n’aurais pas pu choisir mieux ! Ce roman m’a apporté absolument tout ce dont j’avais besoin et je remercie chaleureusement l’autrice pour cela.

Je suis tombée immédiatement sous le charme de Santa les deux sapins et de ses habitants. J’aime beaucoup la période de Noël pour tout un tas de raisons : les décorations, l’ambiance, les feu de cheminées, les odeurs caractéristiques de la saison, les téléfilms de Noël qui dégouline d’amour, de miracles et de bons sentiments, etc… Avec Vous faites quoi pour Noël ? J’avais l’impression d’être à la montagne, au cœur du village avec nos personnages et de sentir toutes ces bonnes odeurs. L’immersion fut rapide, magique et totale.

 

Carène Ponte a su me surprendre au travers de ce titre. J’ai également retrouvé au travers de son histoire, son côté pétillant, sa bonne humeur et la folie qui la caractérise dans ses stories. Sa plume est délicate, fluide, belle et additive. Elle a une façon de dévoiler son histoire qui m’a rendu totalement accroc et j’étais en manque une fois la dernière page tournée. L’intrigue est bien amenée et pour moi, c’était cohérent. De plus, l’autrice ne manque pas d’humour et de références, et je me rends compte que nous avons sensiblement les mêmes.

En résumé, un roman parfait en cette saison ou dans les mois à venir. Si vous voulez vous évader, souffler un peu en ces temps difficiles, vivre ne serait-ce que quelques heures hors du temps avec un récit qui met du baume au cœur, ce roman est fait pour vous. Vous y retrouverez de l’amour, de l’amitié, de la magie de Noël, de la douceur, une bonne dose d’humour, le tout avec des personnages haut en couleur et un décor digne de films de Noël, alors foncez !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire